Contenu principal

Union suisse des paysans : 125 ans et toutes ses dents

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 7 juin 2022

Aujourd’hui, l’Union suisse des paysans fête son 125e anniversaire. Pour cette occasion historique, la présidence et la direction reviennent entre autres à l’hôtel de ville de Berne, où s’est tenue en 1897 la mémorable assemblée constitutive. À l’époque, nombre de familles paysannes connaissaient des conditions économiques difficiles. C’est dans l’optique de mieux défendre les intérêts de ces familles que fut fondée l’association en tant que faîtière de l’agriculture indigène. 

Pile aujourd’hui, l’Union suisse des paysans (USP) fête son 125e anniversaire. À cette occasion, la présidence et la direction de la faîtière agricole reviennent entre autres à l’hôtel de ville de Berne, où s’est tenue la mémorable assemblée constitutive. Dans le cadre de cette année anniversaire, l’USP et ses plus de 80 sections membres plantent chacune un arbre. Cette action symbolise non seulement l’attachement à la terre et la foi en l’avenir, mais aussi l’importance qu’accordent les paysannes et les paysans à la durabilité et à la biodiversité. L’arbre de l’USP pousse juste à côté du Palais fédéral, sur le site kleine Schanze, où sont d’ailleurs toujours prises des décisions importantes pour les familles paysannes. En ce jour historique, la direction de l’USP et des représentants des espaces verts de la ville de Berne se sont rendus sur place et ont posé ensemble une plaque commémorative. 
La fondation de l’USP remonte à une époque marquée par des bouleversements économiques. Les familles paysannes indigènes souffraient d’une grande pauvreté en raison de la faiblesse de leurs revenus. Les chemins de fer et les bateaux à vapeur ayant facilité le transport des marchandises, la concurrence croissante des importations n’arrangeait en rien les choses. Le 7 juin 1897, une assemblée convoquée à Berne par des parlementaires fédéraux, composée de délégations venues de toutes régions de Suisse et prêtes à unir leurs forces pour mieux représenter la cause paysanne, décida de fonder l’USP. Johann Jenny, de Worblaufen (BE), en devint le premier président, et Ernst Laur, de Bâle, le premier secrétaire. Si ce dernier avait son bureau à Berne à l’origine, il déplaça le siège de l’organisation à Brugg (AG) en 1901, à la demande de Sophie, son épouse.

Aujourd’hui, l’USP se compose de quatre départements et de différents prestataires de services (entreprises Agrisano, Agriexpert, Agristat, Agrimpuls, Agriprof et Agriquali, ainsi que quatre études de construction et d’architecture agricoles). Pas moins de 25 chambres cantonales d’agriculture, 58 associations spécialisées et d’autres organisations agricoles y sont affiliées. Organisation faîtière de l’agriculture suisse, l’USP s’est engagée durant toutes ces années pour des prix à la production raisonnables et donc des revenus équivalents, des conditions cadres politiques appropriées, une rémunération équitable des prestations d’intérêt général et, en définitive, pour les intérêts des familles paysannes de Suisse. À l’heure actuelle, moins de 3 % de la population travaillent encore dans l’agriculture. Une représentation forte des intérêts est donc plus importante que jamais.

« En fin de compte, il est de la plus haute importance que nous contribuions, à travers toutes nos activités, à ce que la prochaine génération voie elle aussi une perspective économique dans l’agriculture et apprenne le métier avec une grande motivation, avance Markus Ritter, président actuel de l’USP.  Nous, les agriculteurs, ne pensons pas en trimestres ou en années, mais en générations. Rien n’a changé sur ce point au cours des 125 dernières années ! »

Pour fêter son anniversaire, l’Union suisse des paysans organise différentes activités avec ses organisations membres, ses collaborateurs et la population suisse. Le 19 septembre, lors de la Sichlete organisée sur la place Fédérale, elle a prévu d’établir le record des plus grands röstis du monde. Les pommes de terre nécessaires à cet effet poussent cet été dans tous les cantons. Elles seront ensuite apportées à Berne à l’occasion de cet événement tant culinaire que gustatif.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Francis Egger

Directeur adjoint Union suisse des paysans
Département économie, formation et relations internationales

Téléphone 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°50-2023

18.12.23 | Dans sa prise de position, l'USP soutient la revalorisation des protéines animales dans l'alimentation des porcs et des volailles. Mais elle veut des règles strictes pour garantir la sécurité alimentaire.

Lire la suite
Communiqués de presse
Optimisations apportées au nouveau modèle éducatif

14.12.23 | La formation initiale fait l'objet d'un processus de révision. Cette année, une consultation interne sur le nouveau modèle de formation a eu lieu auprès des organisations membres de l'OrTra AgriAliForm. Sur la base des réactions reçues, les plans de formation et l'ordonnance sur la formation ont été remaniés et les points litigieux ont été optimisés.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Verordnung über tierische Nebenprodukte und zur neuen Verordnung des EDI über die Verwertung von tierischen Nebenprodukten für Futtermittel und als Dünger

14.12.23 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung der Verordnung über tierische Nebenprodukte und zur neuen Verordnung des EDI über die Verwertung von tierischen Nebenprodukten für Futtermittel und als Dünger.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 11-23 : Bilan alimentaire 2022

12.12.23 | La production d’énergie alimentaire en 2022 a certes été beaucoup plus importante que la catastrophe qu’elle avait été en 2021, mais elle est restée inférieure à la moyenne des années précédentes. Pour répondre aux besoins d’une population croissante, les importations ont augmenté en conséquence, ce qui a eu un impact négatif sur le taux d’auto-approvisionnement. Parmi ces importations figurent notamment des denrées alimentaires d’origine végétale : leur production est en baisse depuis quelques années déjà, tandis que leur consommation a augmenté, surtout en 2022.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°49-2023

12.12.23 | Lors de l’AD de l’USP, les quelque 400 délégués ont adopté à l'unanimité une résolution contre les mesures d'économies du Conseil fédéral. En outre, de nouveaux membres ont été élus au Comité et à la CSA.

Lire la suite
Prises de position Verordnungsänderungen im Bereich des Bundesamtes für Energie

07.12.23 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zu den Verordnungsänderungen im Bereich des Bundesamtes für Energie.

Lire la suite
Prises de position Verordnungsentwurf über Massnahmen zur Senkung des Verbrauchs von elektrischer Energie im Personenverkehr sowie im Güterverkehr auf der Schiene

07.12.23 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zum Verordnungsentwurf über Massnahmen zur Senkung des Verbrauchs von elektrischer Energie im Personenverkehr sowie im Güterverkehr auf der Schiene.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’initiative biodiversité passera par les urnes

07.12.23 | Le contre-projet à l’initiative biodiversité n’est plus d’actualité. La biodiversité est importante, mais il n’y a pas besoin d’une nouvelle base légale pour continuer à la promouvoir. Voilà l’opinion qui a finalement pris le dessus au Conseil des États. L’Union suisse des paysans partage ce point de vue. C’est pourquoi elle propose même de rejeter l’initiative.

Lire la suite