Contenu principal

Union suisse des paysans : 125 ans et toutes ses dents

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 7 juin 2022

Aujourd’hui, l’Union suisse des paysans fête son 125e anniversaire. Pour cette occasion historique, la présidence et la direction reviennent entre autres à l’hôtel de ville de Berne, où s’est tenue en 1897 la mémorable assemblée constitutive. À l’époque, nombre de familles paysannes connaissaient des conditions économiques difficiles. C’est dans l’optique de mieux défendre les intérêts de ces familles que fut fondée l’association en tant que faîtière de l’agriculture indigène. 

Pile aujourd’hui, l’Union suisse des paysans (USP) fête son 125e anniversaire. À cette occasion, la présidence et la direction de la faîtière agricole reviennent entre autres à l’hôtel de ville de Berne, où s’est tenue la mémorable assemblée constitutive. Dans le cadre de cette année anniversaire, l’USP et ses plus de 80 sections membres plantent chacune un arbre. Cette action symbolise non seulement l’attachement à la terre et la foi en l’avenir, mais aussi l’importance qu’accordent les paysannes et les paysans à la durabilité et à la biodiversité. L’arbre de l’USP pousse juste à côté du Palais fédéral, sur le site kleine Schanze, où sont d’ailleurs toujours prises des décisions importantes pour les familles paysannes. En ce jour historique, la direction de l’USP et des représentants des espaces verts de la ville de Berne se sont rendus sur place et ont posé ensemble une plaque commémorative. 
La fondation de l’USP remonte à une époque marquée par des bouleversements économiques. Les familles paysannes indigènes souffraient d’une grande pauvreté en raison de la faiblesse de leurs revenus. Les chemins de fer et les bateaux à vapeur ayant facilité le transport des marchandises, la concurrence croissante des importations n’arrangeait en rien les choses. Le 7 juin 1897, une assemblée convoquée à Berne par des parlementaires fédéraux, composée de délégations venues de toutes régions de Suisse et prêtes à unir leurs forces pour mieux représenter la cause paysanne, décida de fonder l’USP. Johann Jenny, de Worblaufen (BE), en devint le premier président, et Ernst Laur, de Bâle, le premier secrétaire. Si ce dernier avait son bureau à Berne à l’origine, il déplaça le siège de l’organisation à Brugg (AG) en 1901, à la demande de Sophie, son épouse.

Aujourd’hui, l’USP se compose de quatre départements et de différents prestataires de services (entreprises Agrisano, Agriexpert, Agristat, Agrimpuls, Agriprof et Agriquali, ainsi que quatre études de construction et d’architecture agricoles). Pas moins de 25 chambres cantonales d’agriculture, 58 associations spécialisées et d’autres organisations agricoles y sont affiliées. Organisation faîtière de l’agriculture suisse, l’USP s’est engagée durant toutes ces années pour des prix à la production raisonnables et donc des revenus équivalents, des conditions cadres politiques appropriées, une rémunération équitable des prestations d’intérêt général et, en définitive, pour les intérêts des familles paysannes de Suisse. À l’heure actuelle, moins de 3 % de la population travaillent encore dans l’agriculture. Une représentation forte des intérêts est donc plus importante que jamais.

« En fin de compte, il est de la plus haute importance que nous contribuions, à travers toutes nos activités, à ce que la prochaine génération voie elle aussi une perspective économique dans l’agriculture et apprenne le métier avec une grande motivation, avance Markus Ritter, président actuel de l’USP.  Nous, les agriculteurs, ne pensons pas en trimestres ou en années, mais en générations. Rien n’a changé sur ce point au cours des 125 dernières années ! »

Pour fêter son anniversaire, l’Union suisse des paysans organise différentes activités avec ses organisations membres, ses collaborateurs et la population suisse. Le 19 septembre, lors de la Sichlete organisée sur la place Fédérale, elle a prévu d’établir le record des plus grands röstis du monde. Les pommes de terre nécessaires à cet effet poussent cet été dans tous les cantons. Elles seront ensuite apportées à Berne à l’occasion de cet événement tant culinaire que gustatif.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union suisse des paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union suisse des paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Francis Egger

Directeur adjoint Union suisse des paysans
Département économie, formation et relations internationales

Téléphone 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Prises de position Preisempfehlungen auch für Holz aus Schweizer Wäldern - Teilrevision des Waldgesetzes

08.01.24 | Der Schweizer Bauernverband begrüsst die Pa. Iv. 21.463, welche eine Änderung des Waldgesetzes vorsieht. Laut dieser sollen die Organisationen der Waldbesitzer künftig Richtpreise für Rohholz herausgeben. Der SBV unterstützt dieses Anliegen vollumfänglich.

Lire la suite
Points de vue
Ristourne sur les carburants maintenue

05.01.24 | Le remboursement de la taxe sur les carburants est justifié et n’entraîne pas de surconsommation inutile. Aussi le Conseil fédéral a récemment décidé de le maintenir tel quel. Dans le cadre de négociations en vue d’un accord international, le Secrétariat d’État à l’économie a réalisé une étude sur la réforme du remboursement de l’impôt sur les huiles minérales. Dans cette étude, différentes solutions alternatives ont été examinées. L’USP, l’ASETA et d’autres organisations concernées ont participé à l’analyse de ces solutions, en défendant le maintien du système actuel, éprouvé.

Lire la suite
Prises de position Flugtransporte bei Lebensmitteln deklarieren.

04.01.24 | Der Schweizer Bauernverband erwartet mehr Nachhaltigkeit bei den Importen und setzt dabei auf Transparenz. In diesem Sinne unterstützt er die in der Pa. Iv. Badertscher geforderten Deklaration der Flugtransporte.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des prix rémunérateurs et le rejet de l’initiative biodiversité

03.01.24 | Lors de sa conférence de presse de début d’année tenue sur une exploitation agricole du Seeland, l’Union suisse des paysans a expliqué en quoi une hausse des prix à la production permettrait de contrer la baisse du revenu des familles paysannes. La faîtière agricole a aussi réaffirmé son intention de rejeter l’initiative biodiversité en 2024, avançant comme principal argument les exigences extrêmes en matière de promotion de la diversité des espèces.

Lire la suite
Points de vue
Une grande confiance dans l’agriculture

22.12.23 | L’année touche à sa fin. Il est réjouissant de constater que l’image de l’agriculture est très bonne selon un récent sondage de l’OFAG : 91 % de la population la considèrent comme digne de confiance.

Lire la suite
Communiqués de presse
La stabilité du budget agricole empêche de nouvelles pertes de revenu

19.12.23 | Dans le cadre des débats autour du budget 2024 inscrits à l’ordre du jour de la session d’hiver, une grande majorité du Conseil national et du Conseil des États s’est prononcée en faveur du maintien au niveau actuel des moyens alloués à l’agriculture. L’Union suisse des paysans salue cette preuve de confiance envers les familles paysannes et les prestations qu’elles fournissent.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°50-2023

18.12.23 | Dans sa prise de position, l'USP soutient la revalorisation des protéines animales dans l'alimentation des porcs et des volailles. Mais elle veut des règles strictes pour garantir la sécurité alimentaire.

Lire la suite
Communiqués de presse
Optimisations apportées au nouveau modèle éducatif

14.12.23 | La formation initiale fait l'objet d'un processus de révision. Cette année, une consultation interne sur le nouveau modèle de formation a eu lieu auprès des organisations membres de l'OrTra AgriAliForm. Sur la base des réactions reçues, les plans de formation et l'ordonnance sur la formation ont été remaniés et les points litigieux ont été optimisés.

Lire la suite