Contenu principal

Bétail d’étal : la production de génisses et de bœufs en forte progression

Commentaire du marché du 23 novembre 2018 dans le journal Agri

Le marché du bétail d’étal s’est montré stable pour les taureaux, les génisses et les bœufs ces dernières semaines. Cela ne va pas de soi, en regard de la progression de 4,4 % au niveau de la quantité de carcasses produites au cours des derniers mois. Si la croissance dans la catégorie taureaux MT n’atteint que 0,7 % depuis mai dernier, la production de génisses (RG) et de bœufs (OB) bondit de respectivement 6,8 % et 11,4 %. Le marché est maintenant arrivé à saturation dans le segment des génisses et des bœufs. En même temps, beaucoup de génisses et de bœufs inappropriés et de qualité inférieure à la moyenne ont pris le chemin de l’abattoir en raison de la pénurie de fourrages due à la sécheresse. La nette hausse de la production des derniers mois n’a presque pas affecté le prix, car les ventes vont bon train. Si cette tendance devait se confirmer, une progression de la consommation de viande bovine pourrait bien se vérifier en 2018. Ce sont là de bonnes nouvelles après le recul de 2,1 % de la consommation par habitant en 2017. Les effectifs actuels dans le secteur du bétail d’étal affichent en outre une nette réduction en glissement annuel. Les conditions pour une amélioration de la situation actuelle sur le marché sont réunies.

Oliver Engeli

Swiss Beef CH

Sur le même sujet

Oops, an error occurred! Code: 20191015011747311ef7c0