Contenu principal

Agristat : statistique de l’agriculture suisse

Agristat est le service statistique de l’Union suisse des paysans. En tant qu’institution de statistique publique reconnue, nous mettons à disposition de tous les milieux intéressés des données statistiques sur l’agriculture et l’industrie alimentaire. Comme part de la statistique publique, Agristat suit les principes de la Charte de la statistique publique de la Suisse et du Code de bonnes pratiques de la statistique européenne. Sur ces bases, l’Union suisse des paysans a adopté sa propre directive de qualité (pdf en allemand) afin de garantir et améliorer la qualité du travail statistique.

Dans ses statistiques, Agristat couvre entre autres les domaines de la production végétale (récoltes, rendements), de la production animale (statistique sur le bétail de boucherie et production laitière), du commerce extérieur du secteur agricole, des bilans d’approvisionnement (bilan des fourrages), de l’alimentation (bilan des denrées alimentaires), des prix (indice des prix à la production et indice des prix d’achat) et des comptes économiques de l’agriculture (valeur de la production agricole). Dans ces domaines, nous publions nos propres statistiques ou prêtons main-forte à l’Office fédéral de la statistique.

Un réseau solide

Agristat collabore sur divers plans avec des organisations du secteur (en particulier Proviande et swiss granum) et des services de la Confédération (notamment l’OFS et l’OFAG). Dans de nombreux domaines, Agristat peut s’appuyer sur des indications d’agricultrices et agriculteurs actifs sur le terrain. Les évaluations et analyses réalisées par Agristat offrent des points de repère aux organes et aux collaboratrices et collaborateurs de l’USP, ainsi qu’à d’autres organisations et institutions dans leur travail. Agristat répond à toutes les questions sur la statistique agricole en Suisse. Vous pouvez prendre contact avec nous en envoyant un courriel à info@helloagristat.ch.

Nos points forts se situent dans les domaines des évaluations statistiques et de la gestion de données. Agristat réalise aussi des projets pour des clients externes et propose des solutions optimales et dédiées aux besoins du client grâce à son vaste savoir-faire technique et sectoriel. N'hésitez pas à prendre contact avec le responsable d'Agristat, M. Daniel Erdin (056 462 54 41), pour obtenir plus d’informations sans engagement de votre part.

La série de graphiques « L’agriculture suisse en chiffres » ci-dessous donne un aperçu de l’état et de l’évolution de l’agriculture en Suisse. Elle permet aussi de découvrir en quoi consistent les activités d’Agristat et des autres acteurs de la statistique agricole.

Agristat - L'agriculture suisse en chiffres

En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 47

28.11.22 | La 90ème séance des délégués de l’USP a eu lieu sous le signe du 125ème anniversaire avec un regard pour l’avenir. Différents membres de la commission des jeunes agriculteurs de l’USP ont pris la parole et ont présenté leur vision future de l’agriculture en 2050. Les points centraux sont un fonds d’investissement pour les nouvelles technologies, la formation continue, un système de paiements directs modulaires, à paliers et ciblés.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 46

22.11.22 | La Commission des finances du Conseil des Etats a examiné le budget 2023. Il a adopté, à une large majorité, les propositions de l'USP visant à augmenter le budget dans les domaines de la promotion des ventes de vin, de l'élevage et de la protection des troupeaux.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 45

14.11.22 | La nouvelle mode consiste à publier des études sur la manière dont devrait évoluer l’agriculture. Toutefois, il vaudrait mieux éviter les contradictions avec la réalité en y intégrant familles paysannes et consommateurs.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 45-2022

11.11.22 | En ce qui concerne les cultures agricoles de la Suisse, il y a des changements importants si on suit l’évolution sur une période plus longue. Ainsi, jusqu’en 1959, la surface cultivée en maïs se situait en dessous de 5000 hectares. La plante, qui vient du Mexique et apprécie beaucoup la chaleur, a d’abord dû être adaptée avant d’être cultivée avec succès en Suisse. Par la suite, la surface cultivée a rapidement augmenté dans les années 1960 et 1970. A l’heure actuelle, la surface ne change plus guère, avec 62 881 hectares en 2021. Ceci correspond à 23 % des terres ouvertes de 276 496 hectares. La culture est utilisée pour la production de grains ou pour l’affouragement comme plante entière, surtout en forme d’ensilage. Vu le changement climatique actuel, on peut se poser la question, si on trouve des cultures avec un potentiel comparable. Ces dernières années, beaucoup de nouvelles cultures ou des cultures redécouvertes sont venues en Suisse, comme millet, sorgho, quinoa, riz, soja, lentilles, sarrasin et pois chiches. A l’heure actuelle, ces cultures couvrent peu de surface. Mais ceci peut changer.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 10-22 : Céréales : production indigène et importations de produits transformés

10.11.22 | Les céréales jouent un rôle central dans notre alimentation et représentent un peu plus de la moitié des terres arables ouvertes. Au cours des 100 dernières années, la surface céréalière a en permanence changé ; au cours de la dernière décennie, l’évolution a toutefois été constante dans l’ensemble. La production indigène suit la même courbe. Elle peut toutefois varier en fonction des conditions météorologiques, climatiques et économiques. En ce qui concerne les importations, la situation est plus complexe : Alors que les importations de céréales et de farine ont évolué de manière constante au fil des ans, les importations de produits céréaliers transformés n'ont cessé d'augmenter. Ce phénomène vaut surtout pour les pâtons ainsi que les produits de boulangerie et de pâtisserie. Ces importations mettent le secteur suisse de la transformation sous pression et entraînent souvent le déclassement du blé panifiable indigène.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 44

08.11.22 | Le Conseil fédéral a publié les adaptations du train d'ordonnances agricoles 2023. Les demandes de l’USP relatives au droit foncier rural et au soutien du prix du lait ont été retenues.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 44-2022

04.11.22 | L’agriculture suisse produit une proportion importante des denrées alimentaires d’origine animale consommées en Suisse. La production indigène de denrées alimentaire d’origine animale a atteint 94 % par rapport à la consommation en 2020. D’une part, une proportion importante de la surface agricole suisse (les prairies et les pâtu-rages) peut être exploitée exclusivement avec des ruminants (bovins, moutons, chèvres). D’autre part, à partir de la fin du 19ème siècle (avènement du chemin de fer et des navires à vapeur), la production végétale suisse a souffert de plus en plus de l’augmentation des importations. Cette situation n’a peu changé depuis cette date. En 2021, la production indigène de denrées alimentaires d’origine végétale a atteint 39 % par rapport à la consommation. Si la part de l’agriculture suisse en production végétale doit être augmentée, l’environnement écono-mique propice à ce développement doit être créée. Quant à l’an 2021, il faut s’attendre à un net recul de la production indigène de denrées alimentaires végétales par rapport à la consommation, suite aux conditions météorologiques difficiles. Agristat publiera le bilan alimentaire 2021 avec les chiffres détaillés le 12 décembre 2022.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 43

31.10.22 | Les conditions de cet automne sont optimales. D’une part au niveau des mises en culture mais également au niveau de la production herbagère qui s’est passablement rattrapée suite à la sécheresse estivale. Espérons que ces conditions se maintiennent encore quelques jours pour épargner les stocks hivernaux. Dans un autre re-gistre, la météo clémente aide par ailleurs à économiser de l’énergie, ce qui nous donne quelques atouts face à la menace de pénurie d’électricité.

Lire la suite