Contenu principal

Bilans écologiques

Un bilan écologique (ou analyse du cycle de vie) permet d’évaluer l’impact des produits sur l’environnement en se fondant sur des critères scientifiques. Le principe consiste à étudier le cycle de vie d’un produit  et ses répercussions sur l’environnement pendant une période déterminée. Pour avantager le consommateur, l’impact environnemental d’un produit se calcule en général entre l’extraction de la matière première et la phase de recyclage ou d’élimination, en passant par les phases de production et d’utilisation.

Comparée à l’industrie, la production agricole est rarement standardisée. Il est dès lors difficile de mesurer la valeur des entrées et des sorties. Par ailleurs, d’autres aspects importants, comme le bien-être animal ou la protection du paysage, ne sont pas pris en compte. Suivant les conditions cadres et la répartition de l’atteinte environnementale, les calculs donnent lieu à des résultats différents. Il convient donc de porter un regard critique sur les résultats d’une évaluation des aliments effectuée au moyen d’un bilan écologique.

Dans le secteur agroalimentaire, les bilans écologiques trouvent malgré tout leur application pour fournir un point de repère approximatif des répercussions que présente la production alimentaire sur l’environnement. Il est ainsi apparu que la nourriture compte pour à peu près un tiers de l’atteinte que notre consommation porte à l’environnement.

Pour que la Suisse réduise son impact environnemental en continuant de consommer une nourriture saine et locale, l’analyse des résultats d’une étude menée par Agroscope sur les cycles de vie a permis de formuler les recommandations suivantes : 

  • réduire le gaspillage alimentaire ;
  • augmenter la consommation d’aliments végétaux ; et
  • privilégier les produits laitiers pour couvrir les besoins en protéines.

En suivant ces recommandations, nous pourrions diminuer de plus de moitié l’atteinte que porte à l’heure actuelle notre alimentation à l’environnement et, par là même, améliorer notre santé, sans pour autant nous passer totalement de viande.

Interlocuteur pour le dossier

Hannah Hofer

Belpstrasse 26, 3007 Bern       
hannah.hofer@sbv-usp.ch   
Département Production, marché et écologie
Responsable de la division Energie et environnement