Contenu principal

Du nouveau dans l’obligation d’annoncer les postes vacants

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 10 décembre 2019

Introduite le 1er juillet 2018, l’obligation d’annoncer les postes vacants connaîtra quelques changements au début de l’année prochaine. Elle s’appliquera désormais à tous les manœuvres agricoles, y compris à ceux de la culture maraîchère et de la viticulture. Il faudra donc annoncer tous les postes vacants aux services publics de placement. La feuille d’information relative à cette obligation que l’Union suisse des paysans met en libre accès s’est vue modifiée en conséquence.

Introduite il y a de cela une année et demie, l’obligation d’annoncer les postes vacants constitue un moyen de mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. Elle prévoit d’annoncer tous les postes vacants aux services publics de placement (les ORP la plupart du temps) dans les professions où le taux de chômage atteint un seuil prédéfini. Comme ce seuil se verra abaissé à 5 % début 2020, l’obligation s’appliquera désormais à tous les manœuvres agricoles, y compris ceux de la culture maraîchère et de la viticulture. Tout poste vacant de manœuvre agricole devra donc être annoncé en premier lieu à ces services de placement. Comme jusqu’à présent, les ORP compareront le profil recherché avec celui des demandeurs d’emploi et proposeront des candidats à l’employeur dans un délai de trois jours ouvrables. Les personnes inscrites à l’ORP pourront aussi postuler de façon spontanée. Le chef d’exploitation devra alors examiner toutes les candidatures reçues avant de donner réponse. Ce n’est que cinq jours ouvrables après cette annonce que le poste en question pourra être mis au concours à travers les autres canaux ou pourvu d’une autre manière.

L’obligation d’annoncer les postes vacants ne s’appliquera toujours pas dans le cas où les rapports de travail ne dépassent pas deux semaines, de même si les places sont pourvues par des personnes internes à l’entreprise et employées depuis au moins six mois. Cette seconde exception vaudra encore pour les apprentis embauchés à la suite de leur apprentissage. L’engagement de conjoints ou de parents proches restera exempt de cette obligation.

Pour de plus amples informations ou tout autre service à propos de l’obligation d’annoncer les postes vacants, rendez-vous sur le site de l’assurance-chômage www.travail.swiss. L’annonce des postes vacants s’effectue aussi sur ce site. Sur le site d’Agrimpuls, service de placement pour l’agriculture, l’Union suisse des paysans met en libre accès une feuille d’information sur la marche à suivre et les exceptions : agrimpuls.ch

Renseignements

Monika Schatzmann

Union Suisse des Paysans
Responsable d’Agrimpuls

Téléphone 056 461 78 41
EMail monika.schatzmann@agrimpuls.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
« 1000 pour la biodiversité » : appel à participation

13.02.24 | En vue d’améliorer la qualité des surfaces de promotion de la biodiversité, l’Union suisse des paysans et Coop proposent d’aménager 1000 petites structures et arbres supplémentaires. Toute personne participante recevra à cet effet 100 francs par nouvel élément. Il ne reste plus qu’à s’inscrire et à atteindre l’objectif d’ici fin avril.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pour une meilleure estime envers l’agriculture

13.02.24 | Les événements de ces derniers jours témoignent du mécontentement et de la pression économique dans l’agriculture suisse. Ils mettent en évidence la nécessité d’offrir de meilleures perspectives aux jeunes agriculteurs et agricultrices, qui soutiennent la pétition lancée par l’USP et AGORA. Hier, les revendications de l’agriculture ont été remises au monde politique et au commerce de détail avec la participation de la commission des jeunes agriculteurs.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pétition remise avec plus de 65 000 signatures

12.02.24 | Quelques jours ont suffi pour que se retrouve munie de 65 000 paraphes la pétition qu’ont lancée l’Union suisse des paysans et AGORA, et qui présente les revendications de l’agriculture. Cinq délégations différentes ont remis aujourd’hui cette pétition au Conseil fédéral ainsi qu’aux quatre détaillants Migros, Coop, Lidl et Aldi. L’Union suisse des paysans est en étroite discussion avec le gouvernement et le commerce de détail.

Lire la suite
Communiqués de presse
Étude «Les grandes cultures résilientes au climat à l’horizon 2035»

08.02.24 | Sur mandat de la Suisse Grêle, de fenaco et de l’Union suisse des paysans, Agroscope a réalisé une étude sur les grandes cultures résilientes au climat à l’horizon 2035. La sécheresse est au cœur de ces travaux. Pour que la culture des champs en Suisse soit davantage résiliente au climat et maintienne son potentiel de production, il est nécessaire d’associer toute une série de mesures.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’agriculture formule ses revendications

30.01.24 | Les protestations agricoles se font entendre partout en Europe. L’agriculture suisse partage les mêmes revendications que les familles paysannes européennes. En effet, la situation reste très incertaine pour les futurs crédit-cadres alloués à l’agriculture, alors que la situation des revenus des familles paysannes est insuffisante pour ne pas dire souvent précaire. En parallèle à une meilleure reconnaissance de l’agriculture, l’USP, Agora et les chambres romandes d’agriculture formulent des revendications tant à l’égard de la politique que du marché.

Lire la suite
Communiqués de presse
La frustration du monde paysan doit être entendue

25.01.24 | Après l’Allemagne, les protestations du secteur agricole ont désormais atteint la France. Les familles paysannes de Suisse comprennent très bien la frustration de leurs consœurs européennes et partagent leurs revendications. Chez nous, le Parlement est heureusement plus à l’écoute des préoccupations de l’agriculture, mais la situation reste tendue.

Lire la suite
Communiqués de presse
NON aux deux projets sur les rentes

11.01.24 | La Chambre suisse d’agriculture de l’Union suisse des paysans rejette une 13e rente AVS pour des raisons de viabilité financière. Elle considère aussi qu’un relèvement général de l’âge de la retraite est inopportun pour le moment.

Lire la suite
Communiqués de presse
Dans le champ professionnel de l'agriculture un tiers des apprentis est en deuxième formation

25.10.23 | Le nombre d'apprentis pour l'année scolaire 2023/24 dans le champ professionnel de l'agriculture reste stable par rapport à l'année précédente. Un tiers des apprentis sui-vent une deuxième formation et la représentation féminine est de 22%.

Lire la suite