Contenu principal

Du nouveau dans l’obligation d’annoncer les postes vacants

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 10 décembre 2019

Introduite le 1er juillet 2018, l’obligation d’annoncer les postes vacants connaîtra quelques changements au début de l’année prochaine. Elle s’appliquera désormais à tous les manœuvres agricoles, y compris à ceux de la culture maraîchère et de la viticulture. Il faudra donc annoncer tous les postes vacants aux services publics de placement. La feuille d’information relative à cette obligation que l’Union suisse des paysans met en libre accès s’est vue modifiée en conséquence.

Introduite il y a de cela une année et demie, l’obligation d’annoncer les postes vacants constitue un moyen de mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. Elle prévoit d’annoncer tous les postes vacants aux services publics de placement (les ORP la plupart du temps) dans les professions où le taux de chômage atteint un seuil prédéfini. Comme ce seuil se verra abaissé à 5 % début 2020, l’obligation s’appliquera désormais à tous les manœuvres agricoles, y compris ceux de la culture maraîchère et de la viticulture. Tout poste vacant de manœuvre agricole devra donc être annoncé en premier lieu à ces services de placement. Comme jusqu’à présent, les ORP compareront le profil recherché avec celui des demandeurs d’emploi et proposeront des candidats à l’employeur dans un délai de trois jours ouvrables. Les personnes inscrites à l’ORP pourront aussi postuler de façon spontanée. Le chef d’exploitation devra alors examiner toutes les candidatures reçues avant de donner réponse. Ce n’est que cinq jours ouvrables après cette annonce que le poste en question pourra être mis au concours à travers les autres canaux ou pourvu d’une autre manière.

L’obligation d’annoncer les postes vacants ne s’appliquera toujours pas dans le cas où les rapports de travail ne dépassent pas deux semaines, de même si les places sont pourvues par des personnes internes à l’entreprise et employées depuis au moins six mois. Cette seconde exception vaudra encore pour les apprentis embauchés à la suite de leur apprentissage. L’engagement de conjoints ou de parents proches restera exempt de cette obligation.

Pour de plus amples informations ou tout autre service à propos de l’obligation d’annoncer les postes vacants, rendez-vous sur le site de l’assurance-chômage www.travail.swiss. L’annonce des postes vacants s’effectue aussi sur ce site. Sur le site d’Agrimpuls, service de placement pour l’agriculture, l’Union suisse des paysans met en libre accès une feuille d’information sur la marche à suivre et les exceptions : agrimpuls.ch

Renseignements

Monika Schatzmann

Union Suisse des Paysans
Responsable d’Agrimpuls

Téléphone 056 461 78 41
EMail monika.schatzmann@agrimpuls.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Les tournesols de la solidarité commencent à fleurir

22.07.20 | Les familles paysannes de Suisse ont planté des tournesols le long des champs pour témoigner à la population leur gratitude et leur solidarité dans la situation extraordinaire liée au coronavirus. Dans toute la Suisse fleurissent çà et là des rangées et des bouquets de tournesols le long des champs. Les familles paysannes qui participent à l’opération tournesols témoignent ainsi leur gratitude et leur solidarité à tous ceux qui ont participé et qui continuent de participer à la lutte contre le coronavirus. L’idée de cette opération a germé dans le canton de Lucerne, pendant le confinement. L’Union suisse des paysans (USP) et les chambres cantonales d’agriculture l’ont alors reprise et l’ont disséminée dans tout le pays. Entre-temps, les tournesols ont commencé à fleurir, attirant les abeilles, et, espérons-le, réjouissant les yeux et le cœur de la population. Cette opération se place sous le slogan national « Paysans suisses. D’ici, avec passion ».

Lire la suite
Communiqués de presse
Profitons de la popularité de la vente directe

15.07.20 | Pour nombre de consommateurs, l’origine des aliments a son importance. Les produits régionaux sont particulièrement recherchés, comme l’a d’ailleurs montré le boom qu’ont connu les magasins de ferme pendant la situation extraordinaire posée par le coronavirus. L’Union suisse des paysans voit dans la vente directe un potentiel encore important à exploiter et dont toute l’agriculture pourrait profiter. C’est pourquoi la faîtière agricole soutient les exploitations au moyen de différentes mesures.

Lire la suite
Communiqués de presse
Il est temps de signaler les tournesols de la solidarité

14.07.20 | Depuis fin mai, des agriculteurs font pousser des tournesols en bordure de leurs champs pour témoigner leur solidarité et dire merci à ceux qui luttent contre le coronavirus. Les fleurs étant sur le point d’éclore, il est temps de les signaler. Fin avril, au cœur du confinement, une idée a germé dans le secteur agricole. L’Union suisse des paysans (USP) l’a reprise à son compte. Elle a alors encouragé les familles paysannes de toute la Suisse à faire pousser des tournesols en bordure des chemins très fréquentés longeant les champs pour remercier tous ceux qui ont lutté et qui luttent encore contre le coronavirus. Entre-temps, l’USP a élaboré une pancarte (en français, en allemand et en italien), qu’elle a publiée sur son site à l’attention des familles paysannes participantes pour qu’elles puissent la personnaliser. Il leur suffit de la télécharger, de la modifier, de l’imprimer, de la plastifier et de l’afficher. Celles qui n’ont pas la possibilité de plastifier la pancarte peuvent s’adresser à l’USP. Dans ce cas, il leur suffit d’envoyer un courriel avec le nom et l’adresse postale de l’expéditeur à webmaster@sbv-usp.ch. Dès que les tournesols fleuriront, l’USP informera le grand public de cette « opération tournesols » par voie de communiqué de presse.

Lire la suite
Communiqués de presse
Dites-le avec des tournesols !

30.04.20 | Des paysans et paysannes de Suisse se sont mis à planter des tournesols en bordure des champs en signe de gratitude et de solidarité. Que diriez-vous de les rejoindre ?

Lire la suite
Communiqués de presse
Veaux maigres : le prix indicatif commun a fait son temps

20.12.19 | En 2015, les exploitations de naissance, les commerçants et les exploitations d’engraissement avaient élaboré, sous l’égide de l’USP, un système de prix indicatifs des veaux maigres. L’expérience a confirmé le bien-fondé des classes de qualité introduites avec ce système. Par contre, l’exactitude des prix indicatifs est en partie mise en cause. C’est pourquoi la filière a décidé de cesser la publication des prix indicatifs communs à partir de janvier 2020. Les représentants des exploitations de naissance publieront leur propre prix indicatif à l’avenir. Les engraisseurs publieront eux aussi leur propre prix indicatif, de concert avec les commerçants.

Lire la suite
Communiqués de presse
Du nouveau dans l’obligation d’annoncer les postes vacants

10.12.19 | Introduite le 1er juillet 2018, l’obligation d’annoncer les postes vacants connaîtra quelques changements au début de l’année prochaine. Elle s’appliquera désormais à tous les manœuvres agricoles, y compris à ceux de la culture maraîchère et de la viticulture. Il faudra donc annoncer tous les postes vacants aux services publics de placement. La feuille d’information relative à cette obligation que l’Union suisse des paysans met en libre accès s’est vue modifiée en conséquence.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Comité propose Martin Rufer pour reprendre les rênes de l’USP

10.12.19 | Plus tôt dans la journée, le Comité de l’USP a traité de la succession de Jacques Bourgeois : il propose à la Chambre suisse d’agriculture d’élire à la tête de l’USP Martin Rufer, aujourd’hui responsable du département Production, marché et écologie. Le Comité prévoit aussi d’autres changements au sein de la direction à partir du 1er avril 2020.

Lire la suite
Communiqués de presse
Nouvelles instructions pour des prestations sociales à la ferme

30.09.19 | La ferme peut aussi convenir comme lieu de vie et de travail pour des personnes aux besoins particuliers. Les familles paysannes intéressées à offrir de telles prestations peuvent s’appuyer sur de nouvelles instructions.

Lire la suite