Contenu principal

Le bien-être animal ne s’arrête pas à la frontière

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 5 novembre 2020

L’Union suisse des paysans rejette le contre-projet qu’oppose le Conseil fédéral à l’initiative sur l’élevage intensif. Occultant les importations, ce contre-projet renchérit la production indigène sans contrepartie et affaiblit les différents labels garantissant le bien-être animal. 

L’Union suisse des paysans (USP) a décidé de rejeter le contre-projet qu’oppose le Conseil fédéral à l’initiative sur l’élevage intensif. Bien que la législation suisse en matière de bien-être animal soit l’une des plus strictes au monde et qu’il existe déjà des plafonds pour les effectifs de porcs, de volailles et de veaux, le gouvernement entend mettre en place des prescriptions supplémentaires. À titre d’exemple, les programmes aujourd’hui facultatifs des « systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux » et des « sorties régulières en plein air » deviendraient obligatoires dans une large mesure. Il est particulièrement révoltant que le Conseil fédéral estime que le bien-être animal s’arrête à la frontière.

En effet, toutes les nouvelles dispositions ne s’appliqueraient qu’à la production indigène. Le gouvernement éclipse une fois de plus les importations. Les animaux de rente étrangers n’auraient-ils pas les mêmes besoins ni les mêmes droits que les nôtres ? Par conséquent, les produits suisses renchériraient sans contrepartie et deviendraient encore moins concurrentiels. En proposant de telles dispositions, le Conseil fédéral réduit aussi la possibilité de se démarquer dont disposent les nombreux labels garantissant le bien-être animal. Aujourd’hui déjà, les consommateurs ont l’embarras du choix et peuvent promouvoir ce bien-être en achetant les aliments correspondants. Pour l’USP, les lubies du gouvernement ne peuvent souvent pas être mises en œuvre du tout sur nombres d’exploitations pour des raisons de faisabilité. 

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Michel Darbellay

Responsable du département Production, marché et écologie de l’USP

Téléphone        078 801 16 91
E-Mail               michel.darbellay@sbv-usp.ch 

Sur le même sujet

Prises de position Totalrevision Verordnung über Informationssysteme des BLV für die Lebensmittelkette

09.08.21 | Das grösste Anliegen des SBV betrifft den Datenschutz. Durch die Totalrevision soll es nicht zu einer Verhinderung der Arbeit der Zuchtorganisationen aufgrund von Datenschutz kommen. Den Organisationen muss der Zu-gang zu den nötigen Daten gewährleistet werden, dabei soll die Anonymität der Betriebe bewährt werden.

Lire la suite
Prises de position Prise de Position Ordonnance circulation routière

06.08.21 | De façon générale, nous saluons les propositions de modifications relatives à l’ordonnance citée en objet. Cependant, nous souhaitons apporter quelques précisions pour ce qui concerne l’agriculture. Dans l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes, les familles paysannes sont tributaires des véhicules agricoles. A cet effet, nous demandons que les exceptions en cas de retrait de permis ne concernent pas uniquement les personnes dont le temps de conduite nécessaire à l’exercice de la fonction dépasse la moitié du temps de travail hebdomadaire. En effet, bien que fortement tributaires de leurs véhicules et disposant de peu de marge de manœuvre en raison des contraintes liées aux cultures et aux conditions météorologiques, les agriculteurs et les employés agricoles ne correspondent pas forcément à cette définition. Ainsi, nous appelons à ce que les exceptions touchent également ces derniers. De plus, nous demandons que la conduite suite à une infraction moyennement grave soit également autorisée dans le cadre de leur fonction, sachant que les véhicules agricoles sont limités à une vitesse de 30-40 km/h.

Lire la suite
Prises de position Verordnungsänderungen im Bereich des BFE

05.08.21 | Die Schweizer Landwirtschaft kann über die Produktion von Strom aus erneuerbaren Energien einen beachtlichen Beitrag zur Energiewende leisten. Gemäss einer Studie von AgroCleanTech könnte die Landwirtschaft theoretisch bis im Jahr 2030 2‘100 GWh/Jahr Strom aus erneuerbaren Energien produzieren, mindestens 1‘200 GWh über Photovoltaik, und 420 GWh/Jahr in Biogasanlagen. Um dieses Potenzial auszuschöpfen, sind die Produzenten auf die Förderung im Rahmen eines Fördersystems angewiesen. Die Schweizer Landwirtschaft trägt aktuell vor allem über die Produktion von Strom aus Photovoltaik und Biogasanlagen, sowie Wärme aus Biogasanlagen bei zur Schweizer Energieversorgung. Im Folgenden äussern wir uns nur zu den Verordnungsänderungen mit direkten Auswirkungen auf die Landwirtschaft. Die restlichen Änderungen sind so grundsätzlich begrüssenswert.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch à la ferme du 1er août : petit par la taille, grand par le goût

01.08.21 | Pour de nombreuses personnes en Suisse, le Brunch à la ferme servi le jour de la Fête nationale constitue un événement qu’elles ne manqueraient pour rien au monde. Malgré les mesures de protection pénibles contre le coronavirus et une météo incertaine, plus de 200 familles paysannes de tout le pays ont invité la population à leur table. Le Brunch « mini » était à l’honneur cette année. Des représentants du gouvernement se sont aussi mêlés à la foule bigarrée des invités dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. En bref, la 29e édition de cet événement traditionnel a une fois de plus remporté un franc succès.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des conseillers fédéraux fans du Brunch

21.07.21 | Quelque 200 familles paysannes sont en pleins préparatifs pour le Brunch à la ferme du 1er août. L’événement se tiendra dans le respect des mesures particulières de protection contre le coronavirus. Les places sont très prisées, et certaines fermes affichent déjà complet. Cette année encore, des invités de renom seront de la partie, cette fois-ci dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. Dans l’Oberland bernois, un brunch aura lieu une semaine avant la Fête nationale dans le cadre d’une randonnée avec une représentante du gouvernement.

Lire la suite
Prises de position Consultation au sujet du contre-projet indirect à l’initiative biodiversité

28.06.21 | L’Union suisse des paysans (USP) reconnaît les défis existants en matière de biodiversité à l’échelle suisse et salue la volonté de vouloir aborder cette thématique. Nous ne pouvons accepter ce contre-projet que pour autant que nos revendications soient prises en compte et que le projet soit corrigé en conséquence.

Lire la suite
Communiqués de presse
Appel à participation aux Portes ouvertes à la ferme

21.06.21 | Faites découvrir votre métier, présentez votre ferme et entamez le dialogue : le développement d’une relation de confiance avec la population devient de plus en plus important pour les exploitations agricoles de Suisse. Les « Portes ouvertes » à la ferme du dimanche 19 septembre 2021 offrent une occasion parfaite pour ce faire. Saisissez cette opportunité et inscrivez-vous d’ici au 16 juillet sur www.portailpaysanssuisses.ch !

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch du 1er août aura lieu

17.06.21 | La décision est tombée ! Au vu de l'évolution positive de la situation épidémiologique et des assouplissements mis en consultation pour la fin juin par le Conseil fédéral, l'Union suisse des paysans a décidé que le populaire Brunch à la ferme aura lieu le jour de la fête nationale. Les exploitations ont jusqu’au 30 juin pour s’inscrire, modifier leur inscription ou l’annuler.

Lire la suite