Contenu principal

Le Parlement dit non aux initiatives extrêmes sur les produits phytosanitaires

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 14 septembre 2020

L’Union suisse des paysans (USP) salue la recommandation sans équivoque du Conseil des États pour rejeter les deux initiatives visant les produits phytosanitaires. Le Parlement a ainsi fini de traiter ces objets. L’USP continue à soutenir une mise en œuvre rapide et intelligente de la trajectoire de réduction des risques liés à l’utilisation de produits phytosanitaires prévue par l’initiative parlementaire du Conseil des États. En ce qui concerne les éléments fertilisants, la Chambre haute a jugé irréaliste la trajectoire de réduction ajoutée au dernier moment par la commission chargée de l’examen préalable, et elle a procédé aux rectifications qui s’imposaient. La voix prépondérante du président a malheureusement empêché la suppression pure et simple de cet ajout. 

Le Conseil des États a traité les initiatives « Pour une eau potable propre » et « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse », qu’il recommande de rejeter. Après le vote final de la session d'automne, les délibérations parlementaires sont donc terminées. Suivant le Conseil fédéral, les Chambres fédérales rejettent à leur tour les deux initiatives. Le gouvernement pourra ainsi soumettre les deux initiatives au peuple, au plus tôt le 7 mars 2021, mais au plus tard le 13 juin 2021 en raison des délais à respecter. L’Union suisse des paysans (USP) se félicite du soutien dont elle continue de bénéficier quant au rejet ces deux initiatives extrêmes. L’acceptation de ces dernières provoquerait une forte baisse de la production indigène et augmenterait le besoin d’importations. L’empreinte écologique de la Suisse liée à la consommation se détériorerait encore elle aussi. Aujourd’hui déjà, 75 % de cette empreinte sont produits à l’étranger.

En même temps, le Conseil des États a traité sa propre initiative parlementaire. Lors de sa dernière séance, la commission chargée de l’examen préalable a complété la version initiale avec sa trajectoire de réduction des produits phytosanitaires par une trajectoire de réduction supplémentaire et irréaliste dans le domaine des éléments fertilisants. L’USP avait déjà souligné, après la décision correspondante, que la trajectoire de réduction se fonde sur des chiffres insuffisants et lacunaires. Elle avait aussi fait savoir qu’il n’est pas conforme aux processus démocratiques d’apporter des amendements majeurs à une initiative parlementaire après la consultation.

En séance plénière, le Conseil des États a procédé à des ajustements substantiels de ces ajouts de dernière minute. Quoique maintenant l’objectif d’une réduction des éléments fertilisants, la Chambre haute a confié au Conseil fédéral la tâche de fixer des objectifs de réduction selon des critères écologiques et économiques. Il s’agit là d’une décision importante, qui tient également compte des possibilités des exploitations agricoles et qui permet d’écouter les organisations concernées. En outre, à la demande du sénateur Beat Rieder, le Conseil des Etats a supprimé les articles 70a et 164a proposés par la CER-CE. L’USP salue aussi ces décisions. Ce faisant, le Conseil des États a fait un grand pas pour revenir à la version initiale de l’initiative parlementaire, qui a pour objectif d’optimiser de manière ciblée l’utilisation de produits phytosanitaires et de réduire tant que possible les impacts environnementaux négatifs qui en découlent.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Union Suisse des Paysans
Président
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Oui conditionnel aux ordonnances relatives à l’Iv. pa. 19.475

19.08.21 | Les membres de la Chambre suisse d’agriculture ont adopté aujourd’hui la prise de position de l’Union suisse des paysans sur les ordonnances relatives à l’initiative parlementaire 19.475 « Trajectoire de réduction ». Ils confirment ainsi les objectifs décidés au Parlement visant à réduire les risques liés aux produits phytosanitaires et aux pertes d’éléments fertilisants. Toutefois, le projet nécessite des corrections. Les membres ont aussi procédé à l’élection d’Alois Huber, de Wildegg, à la vice-présidence de la faîtière agricole.

Lire la suite
Communiqués de presse
Recrudescence des problèmes posés par le loup

10.08.21 | Cette année, les attaques perpétrées par les loups sur les animaux de rente à l’alpage prennent une nouvelle ampleur. Certains de ces derniers ont déjà été ramenés dans la vallée, faute de pouvoir garantir leur sécurité. L’Union suisse des paysans espère que les demandes de tir seront approuvées rapidement et sans tracasserie administrative. De plus, il convient de mettre en place de nouvelles solutions pour enrayer la croissance des populations de loups. L’inaction constituerait une menace pour l’économie alpestre.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch à la ferme du 1er août : petit par la taille, grand par le goût

01.08.21 | Pour de nombreuses personnes en Suisse, le Brunch à la ferme servi le jour de la Fête nationale constitue un événement qu’elles ne manqueraient pour rien au monde. Malgré les mesures de protection pénibles contre le coronavirus et une météo incertaine, plus de 200 familles paysannes de tout le pays ont invité la population à leur table. Le Brunch « mini » était à l’honneur cette année. Des représentants du gouvernement se sont aussi mêlés à la foule bigarrée des invités dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. En bref, la 29e édition de cet événement traditionnel a une fois de plus remporté un franc succès.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des conseillers fédéraux fans du Brunch

21.07.21 | Quelque 200 familles paysannes sont en pleins préparatifs pour le Brunch à la ferme du 1er août. L’événement se tiendra dans le respect des mesures particulières de protection contre le coronavirus. Les places sont très prisées, et certaines fermes affichent déjà complet. Cette année encore, des invités de renom seront de la partie, cette fois-ci dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. Dans l’Oberland bernois, un brunch aura lieu une semaine avant la Fête nationale dans le cadre d’une randonnée avec une représentante du gouvernement.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les familles paysannes font fleurir la Suisse

13.07.21 | Les abeilles assurent la pollinisation des plantes. Elles sont donc d’une très grande importance pour la production agricole. Après la floraison des cultures, la nourriture se fait toutefois rare pour les insectes. C’est pourquoi plus de 400 familles paysannes ont semé plus de 500 bandes fleuries dans le cadre du projet « La Suisse fleurit » lancé par l’Union suisse des paysans (USP). Lors de sa conférence de presse, la faîtière agricole a exposé l’utilité de ces bandes pour les pollinisateurs et les auxiliaires, a expliqué pourquoi la biodiversité est importante pour l’agriculture et a présenté le nouveau numéro de son magazine Zoom.

Lire la suite
Communiqués de presse
Ordonnance sur la chasse : un premier pas bien trop timide dans la bonne direction

01.07.21 | L’Union suisse des paysans a pris acte aujourd’hui de la révision de l’ordonnance sur la chasse adoptée par le Conseil fédéral. Cette révision va dans la bonne direction. Pour ce qui est du loup, il aurait toutefois été souhaitable qu’elle aille plus loin, vu la forte croissance des meutes et des dommages que celles-ci causent.

Lire la suite
Communiqués de presse
Appel à participation aux Portes ouvertes à la ferme

21.06.21 | Faites découvrir votre métier, présentez votre ferme et entamez le dialogue : le développement d’une relation de confiance avec la population devient de plus en plus important pour les exploitations agricoles de Suisse. Les « Portes ouvertes » à la ferme du dimanche 19 septembre 2021 offrent une occasion parfaite pour ce faire. Saisissez cette opportunité et inscrivez-vous d’ici au 16 juillet sur www.portailpaysanssuisses.ch !

Lire la suite
Communiqués de presse
Les pendillards deviennent obligatoires

18.06.21 | Le Conseil national a raté l’occasion de corriger la décision très problématique du Conseil fédéral pour une obligation d’utiliser des pendillards. Les techniques d’épandage diminuant les émissions deviennent ainsi obligatoires à partir de 2022. L’Union suisse des paysans regrette cette décision.

Lire la suite