Contenu principal

Revenus agricoles

Dans son article 104, la Constitution fédérale dispose que la Confédération complète le revenu paysan par des paiements directs aux fins de rémunérer équitablement les prestations fournies. L’article 5 de la loi sur l’agriculture précise que les exploitations remplissant les critères de performance économique doivent être en mesure de réaliser, en moyenne pluriannuelle, un revenu comparable à celui du reste de la population active. La politique agricole a donc un mandat clair en ce qui concerne les revenus. Pour le suivi de la situation économique de l’agriculture, deux statistiques complémentaires sont calculées. Le Dépouillement centralisé des données comptables d’Agroscope examine la situation économique au niveau des exploitations individuelles. Les Comptes économiques de l’agriculture de l’Office fédéral de la statistique situent le secteur agricole dans le contexte de l’économie nationale.

En 2022, dans le cadre du Dépouillement centralisé, Agroscope a analysé les résultats comptables de 2500 exploitations, qui représentent près de 33 000 exploitations agricoles de Suisse. Les chiffres actuels révèlent un déficit important et une évolution préoccupante : le revenu agricole a encore diminué par rapport à l’année précédente. Il s’est élevé en moyenne à 79 700 francs par exploitation, soit 1,3 % de moins que l’année précédente (figure 1). Le revenu du travail moyen par unité de main-d’œuvre familiale est de 56 100 francs (temps plein), ce qui correspond à une baisse de 6,3 % par rapport à 2021. La région des collines a été particulièrement touchée, avec un recul de plus de 10 %. Dans toutes les régions, le salaire moyen est nettement inférieur au salaire comparable des secteurs secondaire et tertiaire et seule une petite partie des exploitations atteint le revenu de référence. Cette évolution négative est principalement due au fort renchérissement des agents de production et aux coûts supplémentaires associés aux exigences environnementales croissantes. Les prix à la production ne rémunèrent pas suffisamment ces dépenses supplémentaires, ce qui entraîne une détérioration des revenus des familles paysannes.

Informations complémentaires sur le revenu agricole

La répartition des moyennes révèle d’énormes écarts, tant à l’intérieur des groupes d’exploitations qu’entre ceux-ci, et entre les régions. Dans le quartile inférieur (le quart comprenant les revenus les plus faibles), les revenus se révèlent particulièrement précaires tous types d’exploitations confondus. Alors que les types d’exploitation « transformation », « grandes cultures », « cultures spéciales » ou « combiné transformation » permettent de dégager une rémunération de loin supérieure à celle des autres types d’exploitation, les détenteurs de bétail laitier et de petit bétail disposent d’un revenu particulièrement faible. Il existe toujours un écart important entre le revenu médian des exploitations agricoles et les salaires des travailleurs employés dans les secteurs secondaire et tertiaire. Il est également préoccupant de constater que l’écart entre les régions de plaine et de montagne s’est encore creusé au cours des dernières années.

En résumé, les revenus dans l’agriculture sont absolument insuffisants et l’évolution actuelle montre qu’il est urgent d’agir.

Interlocuteur pour le dossier

Nadine Trottmann

Nadine Trottmann

Gérante de la commission des jeunes agriculteurs
Collaboratrice spécialisée Numérisation, recherche et vulgarisation

Laurstrasse 10, 5201 Brugg
nadine.trottmann@sbv-usp.ch
Département Economie, formation & relations internationales
Division Economie agraire

  

Communiqués de presse
Pas question de réduire le budget agricole !

14.02.24 | Le Conseil fédéral doit rééquilibrer les finances de la Confédération. Mais au lieu d’économiser là où les dépenses augmentent, il veut faire passer entre autres l’agriculture à la caisse. À cet effet, il prévoit une réduction linéaire des dépenses faiblement liées dans le budget 2025. Pour l’Union suisse des paysans, il n’est pas question de réduire le budget agricole.

Lire la suite
Communiqués de presse
La stabilité du budget agricole empêche de nouvelles pertes de revenu

19.12.23 | Dans le cadre des débats autour du budget 2024 inscrits à l’ordre du jour de la session d’hiver, une grande majorité du Conseil national et du Conseil des États s’est prononcée en faveur du maintien au niveau actuel des moyens alloués à l’agriculture. L’Union suisse des paysans salue cette preuve de confiance envers les familles paysannes et les prestations qu’elles fournissent.

Lire la suite
Communiqués de presse
La CdF-N veut assouplir les mesures d’économies

23.11.23 | La Commission des finances du Conseil national reconnaît que la réduction des dépenses de la Confédération sur le dos des familles paysannes, telle qu’elle est proposée par le gouvernement, n’est pas équitable. Elle recommande de renoncer à diverses propositions de coupes dans le budget agricole, en particulier à celles qui touchent les paiements directs. Toutefois, le budget de l’agriculture restera inférieur au précédent, de surcroît dans un contexte d’exigences croissantes.

Lire la suite
Communiqués de presse
Faiblesse alarmante du revenu agricole

21.11.23 | Le revenu agricole est trop faible, et la nécessité de prendre des mesures pour les améliorer va croissant. Or, en voulant réduire l’indemnisation des exploitations agricoles pour les prestations d’intérêt général qu’elles fournissent, le Conseil fédéral va à l’encontre de la loi. En parallèle, les acheteurs sont exhortés à payer de meilleurs prix à la production pour permettre aux exploitations de rentrer dans leurs frais.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 46

22.11.22 | La Commission des finances du Conseil des Etats a examiné le budget 2023. Il a adopté, à une large majorité, les propositions de l'USP visant à augmenter le budget dans les domaines de la promotion des ventes de vin, de l'élevage et de la protection des troupeaux.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les prix à la production doivent continuer d’augmenter

04.10.22 | Les estimations actuelles pour l’année agricole 2022 indiquent que les familles paysannes s’attendent à voir leurs revenus baisser. Afin de pallier la forte augmentation des coûts de production et les dépenses liées aux exigences environnementales récemment édictées, une nouvelle hausse des prix à la production d’au moins 10 % est nécessaire.

Lire la suite
Communiqués de presse
Adapter les prix des céréales panifiables et du lait au marché

10.08.22 | Les familles paysannes suisses doivent actuellement faire face à des coûts supplémentaires se montant au moins à 900 millions de francs en raison de la hausse des prix des moyens de production. Sur ce montant, malgré certains ajustements des prix à la production, plus de 300 millions de francs ne sont pas couverts. Des négociations sur les prix des céréales panifiables et du lait de centrale sont prévues prochainement : du côté des céréales, il faut une augmentation du prix à la production de 8 francs au moins par quintal et, pour le lait de centrale, une majoration de minimum 5 centimes par kilo.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 43 (25 – 29.10.2021)

01.11.21 | La campagne contre l’initiative sur l’élevage intensif a débuté. Cette semaine, l’USP a informé ses organisations membres des travaux en cours : point de mire, informer les exploitants des répercussions sur l’agriculture en général et celles spécifiques à la détention animale. Une présentation ainsi qu’un flyer résumant les points principaux sont mis à disposition. Ensuite, il s’agira d’informer sur les conditions de base de la détention animale en Suisse, de ses particularités et de ses avantages. Pour ce faire, différentes mesures sont envisagées, des affiches pour les exploitations agricoles et les différentes foires agricoles en passant par des publications sur les réseaux sociaux. Toutefois, rien ne sera plus important que de saisir chaque occasion afin de discuter et présenter l’élevage indigène. Rien n’est plus convaincant qu’une discussion personnelle et un aperçu !

Lire la suite