Contenu principal

La CdF-N veut assouplir les mesures d’économies

Communiqué de presse de l'Union suisse des paysans du 23 novembre 2023

La Commission des finances du Conseil national reconnaît que la réduction des dépenses de la Confédération sur le dos des familles paysannes, telle qu’elle est proposée par le gouvernement, n’est pas équitable. Elle recommande de renoncer à diverses propositions de coupes dans le budget agricole, en particulier à celles qui touchent les paiements directs. Toutefois, le budget de l’agriculture restera inférieur au précédent, de surcroît dans un contexte d’exigences croissantes.

La Commission des finances du Conseil national (CdF-N) estime que l’agriculture ne mérite pas d’être aussi sévèrement punie que le proposait le Conseil fédéral pour résoudre les déséquilibres du budget de la Confédération. Une majorité de la commission s’est donc prononcée en défaveur des coupes dans le budget agricole qui touchent les paiements directs, l’élevage et les mesures de protection des troupeaux. La commission veut réduire de 9 millions de francs au total par rapport au budget 2023 la promotion de la qualité et des ventes ainsi que les aides à la production végétale. Dans l’ensemble, l’Union suisse des paysans (USP) salue les décisions de la commission. Les exigences en matière de production augmentent presque chaque année, les dépenses pour l’agriculture se situent systématiquement à 3,6 milliards de francs depuis 20 ans et les agriculteurs et agricultrices ont aujourd’hui déjà un salaire horaire de 17 francs à peine. Par contre, il est regrettable que la CdF-N ait décidé de faire des économies sur les contributions à des cultures particulières pour les betteraves sucrières et donc précisément sur la production végétale. En définitive, il y aura moins d’argent à disposition pour l’agriculture, bien que les exigences envers les prestations augmenteront à nouveau considérablement l’année prochaine, s’accompagnant de conséquences sur les coûts de production, et donc sur les revenus. L’USP espère ainsi que les Chambres fédérales renonceront complètement, lors de la session d’hiver, à ces mesures d’économies injustes sur le dos des familles paysannes.

 

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Francis Egger

Directeur adjoint Union suisse des paysans
Département économie, formation et relations internationales

Téléphone 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°7-2024

20.02.24 | L’USP et Agora ont remis la pétition « Revendication de l’agriculture » à l’aide de cinq délégations à Migros, Coop, Aldi et Lidl ainsi qu’au Conseil fédéral. La pétition contient quelque 65'000 signatures. L’objectif principal est de souligner les revendications de prix. Les négociations de prix auront lieu ces prochaines semaines avec les diffé-rentes branches. Le Conseil fédéral est invité à renoncer aux programmes d'économie, à indemniser les nouvelles conditions et, de manière générale, à simplifier la politique agricole sur le plan administratif.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pas question de réduire le budget agricole !

14.02.24 | Le Conseil fédéral doit rééquilibrer les finances de la Confédération. Mais au lieu d’économiser là où les dépenses augmentent, il veut faire passer entre autres l’agriculture à la caisse. À cet effet, il prévoit une réduction linéaire des dépenses faiblement liées dans le budget 2025. Pour l’Union suisse des paysans, il n’est pas question de réduire le budget agricole.

Lire la suite
Communiqués de presse
« 1000 pour la biodiversité » : appel à participation

13.02.24 | En vue d’améliorer la qualité des surfaces de promotion de la biodiversité, l’Union suisse des paysans et Coop proposent d’aménager 1000 petites structures et arbres supplémentaires. Toute personne participante recevra à cet effet 100 francs par nouvel élément. Il ne reste plus qu’à s’inscrire et à atteindre l’objectif d’ici fin avril.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pour une meilleure estime envers l’agriculture

13.02.24 | Les événements de ces derniers jours témoignent du mécontentement et de la pression économique dans l’agriculture suisse. Ils mettent en évidence la nécessité d’offrir de meilleures perspectives aux jeunes agriculteurs et agricultrices, qui soutiennent la pétition lancée par l’USP et AGORA. Hier, les revendications de l’agriculture ont été remises au monde politique et au commerce de détail avec la participation de la commission des jeunes agriculteurs.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 01-24 : Le commerce extérieur agricole

12.02.24 | Le commerce extérieur, et en particulier le commerce extérieur agricole, évolue de manière très dynamique depuis le début de la pandémie de coronavirus. Dans le commerce extérieur agricole, la pandémie a tout d’abord entraîné une baisse des quantités dans de nombreux postes. Par la suite, un certain besoin de compensation s’est fait sentir. De plus, les habitudes de consommation ont changé en raison du confinement et de la fermeture des frontières. À partir de fin 2021, des problèmes dans les chaînes d’approvisionnement puis une vague de renchérissement engendrée par la guerre en Ukraine ont fait exploser les prix. En 2023, les quantités affichaient un certain recul. Dans l’ensemble, la valeur et la quantité sont restées toutefois à un niveau plutôt élevé.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°6-2024

12.02.24 | Les familles paysannes pratiquant la vente directe peuvent se procurer du matériel d’emballage auprès d’Agrimpuls. À partir du 1er mars, l’action de printemps leur permettra de bénéficier d’un rabais de 5%.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pétition remise avec plus de 65 000 signatures

12.02.24 | Quelques jours ont suffi pour que se retrouve munie de 65 000 paraphes la pétition qu’ont lancée l’Union suisse des paysans et AGORA, et qui présente les revendications de l’agriculture. Cinq délégations différentes ont remis aujourd’hui cette pétition au Conseil fédéral ainsi qu’aux quatre détaillants Migros, Coop, Lidl et Aldi. L’Union suisse des paysans est en étroite discussion avec le gouvernement et le commerce de détail.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision der Mehrwertsteuerverordnung

08.02.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision der Mehrwertsteuerverordnung.

Lire la suite