Contenu - Biodiversité

Biodiversité

La biodiversité, c’est :

  • la diversité des écosystèmes (habitats tels que l’eau, la forêt, l’espace alpin);
  • la diversité des espèces (animaux, plantes, champignons, micro-organismes);
  • la diversité des gènes (races et variétés d’espèces sauvages et d’espèces utilisées par l’agriculture).

 

A quoi s’ajoute la biodiversité fonctionnelle : l’interaction des espèces, races et variétés dans les écosystèmes, par exemple les abeilles qui pollinisent les fleurs, une jachère florale qui attire de nombreux organismes utiles, une haie qui retient l’eau et protège le sol de l’érosion…

L’agriculture a besoin de la biodiversité

Diversification des habitats et des espèces, races, variétés et écotypes aux diverses propriétés génétiques garantissent la  fertilité à long terme et la stabilité des écosystèmes. Plus grande est la diversité, plus nombreux sont les choix possibles pour la  nature et les agriculteurs. Et meilleure est la capacité d’adaptation, par exemple lors de changements climatiques ou en cas de maladie ou d’attaque d’organismes nuisibles. A long terme, la production d’aliments de qualité est également mieux assurée.

La biodiversité a besoin de l’agriculture

En Suisse, les endroits où la nature est laissée à ellemême retournent généralement à la forêt. Là où l’agriculture a créé un paysage ouvert comprenant de petits éléments de structure, une grande diversité d’espèces végétales et animales s’est développée. Cette biodiversité recule en cas d’exploitation trop intensive. C’est pourquoi une  exploitation durable et proche de la nature représente un réel avantage pour la diversité. Une prairie multicolore, des papillons rares, le chant des   alouettes, le parfum de la camomille et de l’origan… la biodiversité est un trésor qui recèle des merveilles. A nous de les découvrir et de les apprécier! Elle vaut la peine que nous nous engagions en sa faveur.

Plateforme Habitats fleuris

La production agricole doit relever de nombreux défis et, dans une perspective de durabilité, elle doit être efficiente tout en préservant les ressources naturelles et en garantissantun revenu décent aux agriculteurs. Un de ces nombreux défis consiste à disposer d'éléments écologiques qui encouragent et assurent les services écosystémiques (pollinisation, contrôle des ravageurs,...) - garantissant une production agricole de qualité - tout en favorisant la biodiversité. C'est pour apporter leur contribution à ce défi qu'Agroscope, le FiBL, la HAFL et l'USP ont lancé la plate-forme Habitats fleuris.

En 2015, les bandes fleuries ont été intégrées en tant que nouvelles surfaces de promotion de la biodiversité. En été, quand la nourriture se fait rare pour les abeilles domestiques et sauvages, le semis de mélanges de fleures permet de combler cette période creuse, ou du moins de l'écourter. En plus des pollinisateurs, elles abritent des autres organismes auxiliaires qui diminuent la pression des ravageurs et ainsi permettent de limiter l'emploi de produits phytosanitaires. De plus, grâce à leur croissance rapide, les bandes fleuries occupent le sol avant que les adventices indésirables s'y installent et empêchent ainsi l'érosion. 

Concours bandes fleuries SPB

En 2018, les agriculteurs et agricultrices suisses ont la possibilité de créer la plus belle bande fleurie de Suisse. Le concours intitulé "Les plus belles bandes fleuries SPB de Suisse" est organisé par l'Union Suisse des Paysans en collaboration avec Agroscope, la HAFL et le FiBL. Ce concours a pour but d'augmenter la notoriété des habitats fleuris qui aident à la préservation de la biodiversité. Pour motiver les agriculteurs, des super prix les attendent! Les bandes fleuries présentent une situation gagnant-gagnant pour les agriculteurs: ce qui est bon pour la biodiversité est également bon pour l'agriculture. 

www.pbl-phf.ch

Plateforme Avenir Abeilles

Les abeilles font partie des acteurs essentiels dans le maintien de la biodiversité et de l'économie. La mortalité des abeilles est un thème sensible et très médiatisé. Les pesticides, le stress ainsi que le manque de nourriture jouent un rôle central dans l'apparition de maladies chez les abeilles. Actuellement leur avenir est incertain, c'est pour cette raison que la plateforme Avenir Abeilles a été crée. Elle a pour but de réunir les différents acteurs du terrain et leur proposer des mesures concrètes afin d'assurer la diversité, la santé et l'habitat des abeilles. 

www.avenirabeilles.ch

« Des champs et des ailes »

Les vergers avec arbres à haute tige fournissent de quoi faire du jus de pomme, contribuent à la diversité du paysage et offrent aussi un habitat à de nombreuses espèces d'oiseaux, comme par exemple le chardonneret élégant ou la huppe fasciée, qui se fait rare. Les bâtiments de ferme, l’alternance entre le paysage rural et les jachères florales, les prairies florales, les ourlets sur terres assolées, les haies ou encore les arbres fruitiers offrent aux oiseaux un habitat et leur permettent de se nourrir. Les alouettes des champs peuvent même faire leur nid au milieu des céréales si les agriculteurs aménagent des surfaces avec une végétation plus basse et clairsemée (aussi appelées                « patch »). André Staudenmann, un paysan de Vuarrens (VD), raconte comment lui il crée des habitats pour les oiseaux. 


Sur le même sujet