Contenu principal

Le Contrôle des finances sous-estime les centrales de biogaz agricoles

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 23 août 2018

Le Contrôle fédéral des finances s’est penché sur les soutiens financiers alloués aux exploitants de centrales de biogaz agricoles et sur la rentabilité de celles-ci. Dans son rapport, il a reconnu que les différents instruments visant à promouvoir ces centrales se complètent de manière harmonieuse et qu’ils ne donnent lieu à aucune forme injustifiée d’encouragement excessif. Il remet toutefois en cause l’efficience des installations. Ce faisant, il sous-estime l’importance des centrales de biogaz agricoles dans la production d’énergie et la protection du climat.

 

En produisant de l’énergie renouvelable, les centrales de biogaz contribuent à atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050. Outre de l’électricité, les centrales de biogaz produisent également de la chaleur le chauffage et du précieux engrais indigène. De plus, elles assurent la fourniture d'énergie de réglage tant au niveau local que national, contribuant ainsi à garder les réserves d’électricité pour stabiliser le réseau et sécuriser l’approvisionnement, sans parler du rôle important qu’elles jouent dans la protection du climat en dégradant le méthane que contient l’engrais de ferme. Enfin, elles créent de la valeur ajoutée et des emplois en Suisse.

De nos jours, les liens qui unissent la politique énergétique et la politique climatique sont aussi évidents que le changement du climat. Difficile de comprendre dès lors pourquoi le Contrôle fédéral des finances se concentre uniquement sur l'efficience de la production d’électricité d’une centrale multifonctionnelle et se permet de qua-lifier cette dernière d’inefficiente. En tant qu’institution fédérale, le Contrôle des finances devrait considérer les choses dans leur ensemble et tenir compte des autres prestations, tout aussi importantes dans l’absolu, dans son évaluation.

En revanche, au chapitre des bonnes nouvelles, le Contrôle des finances a confirmé qu'il faudra mettre en place de toute urgence une solution de substitution pour soutenir les centrales de biogaz lorsque que la rétribution à prix coûtant du courant injecté sera arrivée à échéance. D’ailleurs, ce pas a déjà été franchi en Autriche.

Renseignements

Fabienne Thomas

Union Suisse des Paysans
Responsable suppléante du Département Production, marché et écologie
Responsable de la Division Energie et environnement

Mobile 079 919 11 82
Email fabienne.thomas@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Développement sensé de la politique agricole

20.02.19 | Les membres de la Chambre suisse d’agriculture ont discuté et adopté la position de l’Union suisse des paysans sur la Politique agricole 22+. Ils ont soutenu les mesures visant à accroître la durabilité de la production suisse et misent sur la stabilité des conditions cadres.

Lire la suite
Points de vue L’initiative contre le mitage est trop extrême

14.01.19 | L’initiative contre le mitage du territoire veut orienter le développement du milieu bâti en gelant la surface actuelle de la zone à bâtir. Sur le principe, l’Union suisse des paysans (USP) est du même avis que les auteurs de l’initiative, selon lesquels il faut mieux protéger les terres cultivables. Elle rejette néanmoins l’initiative, car cette dernière se révèle trop extrême et déconnectée de la réalité.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’agriculture suisse vaut plus qu’il n’y paraît à première vue

03.01.19 | Il est beaucoup question des coûts que génère l’agriculture indigène et de son faible taux de participation à la création de richesse. Par contre, son utilité d’intérêt public et sa valeur réelle sont souvent passées sous silence. L’USP entend bien profiter de son nouveau rapport de fond pour inverser la tendance.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le projet d’aménagement du territoire est à renvoyer à l’expéditeur

14.12.18 | Le message relatif à la révision de la loi sur l'aménagement du territoire mène à un affaiblissement massif de l’agriculture. Il rend impossibles l’innovation et un développement tourné vers l’avenir des exploitations agricoles. C’est pourquoi le Comité de l’Union suisse des paysans demande au Parlement de ne pas entrer en matière sur le projet.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’USP adresse ses félicitations aux nouvelles Conseillères fédérales

05.12.18 | L’Assemblée fédérale a élu Karin Keller-Sutter (PLR) et Viola Amherd (PDC) au Conseil fédéral. Elles succèdent à Johann Schneider-Ammann (PLR) et Doris Leuthard (PDC), qui ont dirigé respectivement le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), deux ministères d’une importance majeure pour l’agriculture. L’Union suisse des paysans (USP) adresse ses plus vives félicitations aux deux nouvelles Conseillères fédérales pour leur élection.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’Union suisse des paysans adopte une résolution sur la PA 22+

22.11.18 | Aujourd’hui, à l’occasion de leur assemblée annuelle, les délégués de l’Union suisse des paysans ont adopté une résolution sur la politique agricole à partir de 2022. Ils réclament entre autres plus de stabilité dans les conditions cadres, la mise en œuvre du nouvel article constitutionnel 104a sur la sécurité alimentaire et moins d’administration. Ils ont aussi abordé la marche à suivre face à l’initiative pour une eau potable propre et à celle pour une Suisse libre de pesticides de synthèse. Enfin, l’assemblée a rendu hommage aux gagnants des SwissSkills 2018 dans les métiers de l’agriculture.

Lire la suite
Communiqués de presse
Politique agricole 22+ : une réforme sans plus-value

14.11.18 | Aujourd’hui, le Conseil fédéral a adopté le message sur le développement de la politique agricole. Or, l’Union suisse des paysans peine à y déceler la plus-value concrète qui justifierait de nouveaux ajustements à l’échelon de la loi.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le train d’ordonnances 2018 sur la bonne voie (copy 1)

31.10.18 | La Confédération a adopté aujourd’hui le nouveau train d’ordonnances agricoles. Il va en grande partie dans la bonne direction, d’après l’Union suisse des paysans.

Lire la suite