Contenu principal

Merci pour le double non aux initiatives phytos extrêmes

Message de remerciement de l’Union suisse des paysans du 15 juin 2021

Victoire ! Chères paysannes, chers paysans, et ceux qui se sont engagés à vos côtés pour le double non, ce succès est le vôtre. Au nom de la direction de la campagne de votation, je tiens tout d’abord à adresser un énorme merci à tous ceux qui ont permis un tel résultat. Il y a de cela quelques mois, qui aurait cru que plus de 60 % de la population et tous les cantons à un demi près rejetteraient les deux initiatives ? Ce résultat dépasse toutes les attentes et témoigne de la confiance dont bénéficient les familles paysannes et la production indigène. Cette issue tient à l’investissement de milliers de personnes à travers le hissage de drapeaux et de toiles, le placardage d’affiches et la construction d’éléments paysagers, la participation à des actions sur stand ou à des manifestations, la rédaction de courriers des lecteurs, l’intervention sur les réseaux sociaux, la distribution d’imprimés et de nombreuses autres mesures originales et créatives. Le travail de persuasion que chacun a effectué dans son entourage et la mobilisation sensationnelle ont aussi joué un rôle prépondérant.

Quand quelqu’un me demande les ingrédients d’une campagne de votation réussie, je réponds toujours « organisation, unité, arguments convaincants et passion ». De tous ces ingrédients, aucun ne nous manquait. Nous avons développé des plans de campagne efficaces, que nous avons alors pu mettre en œuvre de manière cohérente avec le soutien des bases cantonales et de la base agricole. Même si les médias ont donné une tout autre image de la réalité, les nombreux drapeaux et affiches ont montré qu’une majorité écrasante d’agriculteurs, bien plus de 95 %, rejetaient ces initiatives. Nous avons transmis les bons messages. La majorité de la population a compris que l’absence d’une protection sensée et responsable des végétaux ainsi que la limitation excessive de la base fourragère feraient chuter la production indigène, grimper les importations et s’alourdir le bilan écologique de la Suisse. La disparition d’emplois et le renchérissement massif des aliments constituaient d’autres messages clés. Il est rassurant de constater que les citoyens ne se sont pas laissé influencer par une campagne de dramatisation et de diffamation, et qu’ils ont reconnu que leur pays a déjà une agriculture des plus durables, si ce n’est la plus durable au monde. Ce constat n’exclut pas la nécessité pour le secteur agricole de poursuivre son développement et de traiter de manière ciblée les points à améliorer. L’initiative parlementaire « Trajectoire de réduction » donne une base pour ce qui est de l’impact environnemental. Cette initiative apportera des solutions plus complètes, plus ciblées et plus rapides aux problèmes à résoudre et à côté desquels passaient les deux initiatives phytos extrêmes.

Ce 13 juin nous aura appris une chose : nous ne pouvons pas nous contenter de reprendre la production d’aliments durables, l’entretien du paysage rural et la préservation des ressources vitales, comme le prévoit la Constitution. À l’avenir, nous devrons continuer de fournir sans relâche un travail d’information et de persuasion sur les activités et les prestations du secteur agricole, de sorte à sensibiliser la population à nos revendications et la rallier à notre cause en vue de remporter les prochains débats politiques. Chères paysannes, chers paysans, il nous tarde de relever avec vous tous les défis à venir.

Auteur

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Pas de dépenses au détriment de l’agriculture !

03.03.24 | Le peuple suisse a approuvé la 13e rente AVS pour toutes et tous. Il accepte ainsi des dépenses annuelles supplémentaires pour le premier pilier de l’ordre de 4 à 5 milliards de francs, dont le financement reste totalement ouvert.

Lire la suite
Communiqués de presse
Un premier pas tardif pour améliorer la situation

01.03.24 | Aujourd’hui, l’Interprofession du lait a décidé d’augmenter le prix indicatif du lait de trois centimes, mais seulement à partir du troisième trimestre. L’Union suisse des paysans (USP) reconnaît qu’il s’agit là d’un premier pas. Les transformateurs et les distributeurs ont compris la gravité de la situation, dans la mesure où aucune amélioration n’était susceptible d’attiser la frustration de la base paysanne.

Lire la suite
Prises de position Angleichung der EO-Leistungen

27.02.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Angleichung der EO-Leistungen.

Lire la suite
Prises de position Finanzierung von Gebäudeschäden bei Erdbeben

27.02.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Finanzierung von Gebäudeschäden bei Erdbeben.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pas question de réduire le budget agricole !

14.02.24 | Le Conseil fédéral doit rééquilibrer les finances de la Confédération. Mais au lieu d’économiser là où les dépenses augmentent, il veut faire passer entre autres l’agriculture à la caisse. À cet effet, il prévoit une réduction linéaire des dépenses faiblement liées dans le budget 2025. Pour l’Union suisse des paysans, il n’est pas question de réduire le budget agricole.

Lire la suite
Communiqués de presse
« 1000 pour la biodiversité » : appel à participation

13.02.24 | En vue d’améliorer la qualité des surfaces de promotion de la biodiversité, l’Union suisse des paysans et Coop proposent d’aménager 1000 petites structures et arbres supplémentaires. Toute personne participante recevra à cet effet 100 francs par nouvel élément. Il ne reste plus qu’à s’inscrire et à atteindre l’objectif d’ici fin avril.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pour une meilleure estime envers l’agriculture

13.02.24 | Les événements de ces derniers jours témoignent du mécontentement et de la pression économique dans l’agriculture suisse. Ils mettent en évidence la nécessité d’offrir de meilleures perspectives aux jeunes agriculteurs et agricultrices, qui soutiennent la pétition lancée par l’USP et AGORA. Hier, les revendications de l’agriculture ont été remises au monde politique et au commerce de détail avec la participation de la commission des jeunes agriculteurs.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pétition remise avec plus de 65 000 signatures

12.02.24 | Quelques jours ont suffi pour que se retrouve munie de 65 000 paraphes la pétition qu’ont lancée l’Union suisse des paysans et AGORA, et qui présente les revendications de l’agriculture. Cinq délégations différentes ont remis aujourd’hui cette pétition au Conseil fédéral ainsi qu’aux quatre détaillants Migros, Coop, Lidl et Aldi. L’Union suisse des paysans est en étroite discussion avec le gouvernement et le commerce de détail.

Lire la suite