Contenu principal

Travaux forestiers sur mandat : formation obligatoire

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 16 novembre 2021

À compter du 1er janvier 2022, tout travail en forêt requerra la justification d’une formation en conséquence. Les employés et les apprentis sont aussi concernés. Pour ces derniers, l’USP a trouvé une solution de mise en œuvre pragmatique.

La fin de l’année marquera l’arrivée à échéance d’une disposition transitoire de la loi sur les forêts, la mise en œuvre de cette dernière étant du ressort des cantons. À partir du 1er janvier, toute personne mandatée pour exécuter des travaux forestiers devra justifier d’une formation d’au moins dix jours ou présenter une reconnaissance d’équivalence émise par le canton. Cette nouvelle consigne vaudra aussi pour les apprentis et les employés. Les offres de formation en la matière figurent sur le site www.cours-de-bucheronnage.ch. Quiconque ne bénéficiant ni d’une formation de dix jours ni d’une reconnaissance d’équivalence ne sera pas assuré en cas d’accident.

D’entente avec le SPAA, agriss et les cantons, l’USP a élaboré une solution pragmatique pour les apprentis. Les exploitations agricoles formatrices seront autorisées à guider et à surveiller les apprentis lors de travaux forestiers pour autant qu’elles aient suivi la formation requise de dix jours ou qu’elles présentent une reconnaissance d’équivalence émise par le canton. En contrepartie, les apprentis pourront suivre les cours de sensibilisation en deux temps, à savoir un premier module de base de cinq jours avant le début de la formation sur l’exploitation, puis un module de perfectionnement de cinq jours deux ans plus tard. Entre les deux cours, ils seront autorisés à effectuer des travaux qui correspondent au contenu du module de base pour acquérir de l’expérience pratique en vue du second module.

 

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Petra Sieghart

Laurstrasse 10
5201 Brugg

056 462 54 31
petra.sieghart@agriprof.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Adoption de hausses importantes dans le budget

01.12.21 | Le Parlement a ajusté le budget 2022 en faveur de l’agriculture. Cette excellente décision profitera en particulier aux producteurs de lait et de betteraves sucrières, dont les filières doivent lutter pour rester rentables.

Lire la suite
Communiqués de presse
Moratoire sur le génie génétique : la CSEC-E brûle les étapes

17.11.21 | Hier, la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil des États (CSEC-E) a examiné la prolongation du moratoire sur le génie génétique. L’USP est heureuse d’apprendre que la commission a décidé d’entrer en matière.

Lire la suite
Communiqués de presse
Bien vu ! Le contre-projet et l’initiative sont inutiles

20.10.21 | La commission chargée du premier examen recommande au Conseil national de rejeter tant l’initiative sur l’élevage intensif que le contre-projet. L’Union suisse des paysans salue cette décision. Non seulement ces deux projets sont inutiles, mais auraient aussi des conséquences négatives majeures.

Lire la suite
Communiqués de presse
Oui conditionnel aux ordonnances relatives à l’Iv. pa. 19.475

19.08.21 | Les membres de la Chambre suisse d’agriculture ont adopté aujourd’hui la prise de position de l’Union suisse des paysans sur les ordonnances relatives à l’initiative parlementaire 19.475 « Trajectoire de réduction ». Ils confirment ainsi les objectifs décidés au Parlement visant à réduire les risques liés aux produits phytosanitaires et aux pertes d’éléments fertilisants. Toutefois, le projet nécessite des corrections. Les membres ont aussi procédé à l’élection d’Alois Huber, de Wildegg, à la vice-présidence de la faîtière agricole.

Lire la suite
Communiqués de presse
Recrudescence des problèmes posés par le loup

10.08.21 | Cette année, les attaques perpétrées par les loups sur les animaux de rente à l’alpage prennent une nouvelle ampleur. Certains de ces derniers ont déjà été ramenés dans la vallée, faute de pouvoir garantir leur sécurité. L’Union suisse des paysans espère que les demandes de tir seront approuvées rapidement et sans tracasserie administrative. De plus, il convient de mettre en place de nouvelles solutions pour enrayer la croissance des populations de loups. L’inaction constituerait une menace pour l’économie alpestre.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch à la ferme du 1er août : petit par la taille, grand par le goût

01.08.21 | Pour de nombreuses personnes en Suisse, le Brunch à la ferme servi le jour de la Fête nationale constitue un événement qu’elles ne manqueraient pour rien au monde. Malgré les mesures de protection pénibles contre le coronavirus et une météo incertaine, plus de 200 familles paysannes de tout le pays ont invité la population à leur table. Le Brunch « mini » était à l’honneur cette année. Des représentants du gouvernement se sont aussi mêlés à la foule bigarrée des invités dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. En bref, la 29e édition de cet événement traditionnel a une fois de plus remporté un franc succès.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des conseillers fédéraux fans du Brunch

21.07.21 | Quelque 200 familles paysannes sont en pleins préparatifs pour le Brunch à la ferme du 1er août. L’événement se tiendra dans le respect des mesures particulières de protection contre le coronavirus. Les places sont très prisées, et certaines fermes affichent déjà complet. Cette année encore, des invités de renom seront de la partie, cette fois-ci dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. Dans l’Oberland bernois, un brunch aura lieu une semaine avant la Fête nationale dans le cadre d’une randonnée avec une représentante du gouvernement.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les familles paysannes font fleurir la Suisse

13.07.21 | Les abeilles assurent la pollinisation des plantes. Elles sont donc d’une très grande importance pour la production agricole. Après la floraison des cultures, la nourriture se fait toutefois rare pour les insectes. C’est pourquoi plus de 400 familles paysannes ont semé plus de 500 bandes fleuries dans le cadre du projet « La Suisse fleurit » lancé par l’Union suisse des paysans (USP). Lors de sa conférence de presse, la faîtière agricole a exposé l’utilité de ces bandes pour les pollinisateurs et les auxiliaires, a expliqué pourquoi la biodiversité est importante pour l’agriculture et a présenté le nouveau numéro de son magazine Zoom.

Lire la suite