Contenu principal

En direct de l'USP En direct de l’USP n° 3 (14.01. – 18.01.2019)

23.01.19 | En 2018, il y a eu 46 accidents mortels dans l’agriculture. Dans 24 cas, un véhicule agricole était impliqué et parmi ces accidents, 16 étaient dû à un renversement de véhicule. A cause de ces incidents, le service de prévention des accidents dans l’agriculture (SPAA) a été invité l’automne dernier à la chambre d’agriculture afin d’informer sur la prévention des accidents et les prescriptions générales de sécurité au travail dans l’agriculture. La protection du conducteur et le bouclement de la ceinture étaient au centre de l’exposé. En complément, l’USP a lancé un groupe de travail afin d’élaborer des propositions de mesures. Ce groupe de travail, qui a siégé la semaine dernière, a dressé un état des lieux et discuté les premières solutions possibles. Les propositions de mesures définitives seront adoptées lors d’une deuxième séance

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°44 (29.10 – 2.11.2018)

07.11.18 | L’application d’herbicides sur les routes, chemins et places publiques est interdite depuis 2001. Cette semaine, l’OFEV a publié une recherche concernant la mise en œuvre de cette interdiction. Celle-ci a fait ressortir l’utilisation de plus de la moitié des substances recherchées, y compris sur des surfaces où ceci est interdit. Au contraire des privés, au sein desquels 47 % des personnes interrogées disent ne jamais avoir entendu parler de cette interdiction, plus de 90 % des praticiens sont au courant. Ces chiffres prouvent que la protection des eaux ne peut être efficace que si les mesures ne sont pas concentrées uniquement sur l’agriculture.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°42 (15.10 – 19.10.2018)

24.10.18 | Depuis plusieurs semaines, l’USP maintient un nouveau service d’information par Whatsapp. Le besoin existe : dès la première semaine, de nombreuses personnes se sont manifestées pour profiter de cette offre. C’est ouvert à tous les agriculteurs : les personnes intéressées peuvent écrire un Whatsapp avec leur nom, prénom, langue et lieu au 079 177 46 28.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l'USP n°32 (06.08. – 10.8.2018)

15.08.18 | La conférence de presse donnée à l'Inforama Rütti pour la clôture du projet pilote « Travailler chez le paysan » a été l'une des plus fréquentées de ces dernières années. Ceci tient certainement à la thématique et à la période de creux estivale à laquelle cette conférence a été donnée. Les télévisions suisses des quatre langues nationales ainsi que les principaux journaux étaient présents et ont fait un compte rendu à propos de ce projet pilote. Les médias ont, dans l'ensemble, réservé un accueil positif au projet. Ceci montre que l'agriculture est bien perçue lorsqu'elle s'engage activement pour résoudre un problème d'actualité. Dans ce cas, il s'agissait de la mise en œuvre de l'initiative contre l'immigration de masse et de la meilleure utilisation du potentiel de main d’œuvre.

Lire la suite
Communiqués de presse
Facteurs de réussite : bonne préparation et participation des régions

08.08.18 | Les réfugiés et les personnes admises à titre provisoire pourraient augmenter leurs chances de trouver une place de travail dans l’agriculture ou effectuer une formation professionnelle dans ce domaine. Cela est possible uniquement s’ils sont préparés à un emploi sur une exploitation de manière ciblée dans le cadre d'un projet cantonal ou régional, ou que des offres de formation sont disponibles. De plus, le temps de trajet pour se rendre au travail doit être le plus court possible. Telles sont les principales conclusions qui se dégagent du projet pilote « Travailler chez le paysan » mené par l’Union suisse des paysans et le Secrétariat d’État aux migrations. Au terme des rapports de travail, la plupart des participants et des chefs d’exploitation associés au projet se sont dits satisfaits.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°28 (09.07 – 13.07.2018)

18.07.18 | L’initiative « eau potable propre » n’aurait que peu d’effets positifs sur l’environnement mais serait très domma-geable pour l’agriculture suisse. Les conséquences de son acceptation pourraient être l’intensification d’un certain nombre de domaines qui renonceraient aux paiements directs ainsi qu’une augmentation des importations. C’est pourquoi l’USP rejette vigoureusement ce texte et a développé un premier concept de campagne. Ainsi, il s’agit de profiter du temps à disposition jusqu’en 2020 pour effectuer une pré-campagne consistant en un grand travail informatif et explicatif. De plus, la constitution d’une large alliance contre l’initiative est en cours. Les organisations concernées, les institutions et les entreprises potentiellement touchées ont été contactées.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le secteur agricole devra aussi annoncer les postes vacants

30.04.18 | Le 1er juillet 2018, la Confédération introduira l’obligation d’annoncer les postes vacants dans certaines professions. Il est fort probable que les emplois de l’agriculture soient aussi concernés par cette mesure. Le Conseil fédéral confirmera sa décision de manière définitive au cours des prochaines semaines. En attendant, l’Union suisse des paysans poursuit ses négociations avec les autorités pour que les agriculteurs qualifiés soient traités différemment, car l’introduction de cette mesure obligera les chefs d’exploitation à annoncer les postes vacants en premier lieu aux services publics de placement.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Verordnung über Zulassung, Aufenthalt und Erwerbstätigkeit und Totalrevision der Verordnung über die Integration von Ausländerinnen und Ausländern

12.03.18 | Der Schweizer Bauernverband (SBV) unterstützt grundsätzlich die geplanten Änderungen in der VZAE und VIntA. Die Integration von Ausländerinnen und Ausländern und auch die Massnahmen bei Nichteinhaltung der Integra-tionskriterien werden begrüsst. Die Umsetzung muss aber für die Arbeitgeber, Kantone und Bund aus administrativer und finanzieller Sicht tragbar sein. Die Vereinfachungen im Bereich der Anstellung von Flüchtlingen und vorläufig Aufgenommen sollen auf der anderen Seite nicht mit zusätzlichen Arbeitsmarktkontrollen erschwert werden. Für die Integration ist der Erwerb von Sprachkompetenzen wichtig. Wir sind aus diesem Grund der Meinung, dass bei Personen mit einer Kurzaufenthaltsbewilligung, welche nur vorübergehend in der Schweiz arbeiten, die Erteilung bzw. Verlängerung der Arbeitsbewilligung nicht an Sprachkompetenzen geknüpft werden darf.

Lire la suite