Contenu principal

Formation

Les métiers dans l’agriculture sont très variés. Un travail aux facettes multiples dans et avec la nature, avec des animaux, des machines et des produits naturels : voilà en quoi se distinguent le champ professionnel de l’agriculture et ses métiers. Les apprentissages d’agriculteur/agricultrice, d’aviculteur/avicultrice, de maraîcher/maraîchère, de viticulteur/viticultrice, de caviste et d’agropraticien/agropraticienne offrent une formation large et solide, aux perspectives d’avenir intéressantes.
L’augmentation du nombre d’apprentis dans le champ professionnel de l’agriculture se poursuit. En 2018-2019, ce nombre est de 5,2 % supérieur à la moyenne mesurée au cours des sept dernières années. Il s’agit de la deuxième valeur la plus importante après celle de 2017-2018 depuis l’introduction de la nouvelle ordonnance sur la formation en 2009.

Formation professionnelle supérieure et hautes écoles

Après la formation professionnelle initiale, le domaine de l’agriculture offre de nombreux débouchés. En veillant à leur formation continue, p. ex. en passant un examen professionnel ou de maîtrise, les professionnels peuvent compléter les connaissances acquises pendant leur formation initiale avec un savoir-faire sur l’économie d’entreprise et des compétences entrepreneuriales. L’apprentissage tout au long de la vie fait aussi partie intégrante du champ professionnel de l’agriculture et de ses métiers. Il existe un choix de diverses formations continues et de parcours professionnels intéressants dans le secteur agricole, par exemple dans la vulgarisation, la formation, la planification, la vente, le marketing, la transformation ou la direction d’entreprise. Une formation est aussi possible dans le cadre d’études HES ou universitaires.

Des spécialistes recherchés

Des personnes qualifiées dans le champ professionnel de l’agriculture sont très prisées, que ce soit pour la reprise d’une exploitation ou dans les domaines en amont et en aval de la production. Le secteur agricole, l’environnement dans lequel il s’inscrit et, par conséquent, les exigences requises des futurs exploitants et spécialistes se trouvent dans une phase de mutation de grande ampleur. Il s’agit de reconnaître et d’intégrer ces évolutions le plus tôt possible dans la formation professionnelle. La branche et les partenaires du domaine de la formation doivent se mobiliser pour qu’un nombre suffisant de professionnels qualifiés, dotés des compétences correspondantes soient formés à l’avenir également. Il ne faut pas se laisser éblouir par la tendance à la hausse que connaît le nombre d’apprentis : la disponibilité de professionnels bien qualifiés et dotés des compétences correspondantes reste un défi majeur

Interlocuteur pour le dossier

Petra Sieghart

Petra Sieghart

Responsable de la Division agriprof

Laurstrasse 10, 5201 Brugg
petra.sieghart@agriprof.ch
Départmenet Economie, formation et relations internationales
Division Agriprof

  

Communiqués de presse
Champ professionnel de l'agriculture : Effectifs des apprentis à nouveau en hausse

03.11.20 | Après une baisse du nombre d'apprentis dans le secteur agricole au cours de l'année scolaire 2019/20, les chiffres se redressent cette année. L'évolution positive se poursuit. Malgré la situation du Covid-19, les effectifs augmentent de 9% par rapport à l'année précédente, soit 306 apprenants.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Conseil national renforce la recherche agricole

04.06.20 | Le Conseil national entend utiliser les gains d’efficacité réalisés à travers la restructuration et la centralisation de l’institut de recherche agricole Agroscope pour renforcer la recherche agronomique. À cet effet, il vient d’approuver une motion allant dans ce sens, s’opposant par là même au projet du Conseil fédéral, qui voulait allouer les moyens libérés à d’autres fins. Cette décision réjouit beaucoup l’Union suisse des paysans (USP). Pour répondre aux attentes grandissantes de la population, s’attaquer aux défis posés par le changement climatique et réduire les impacts de l’activité agricole sur l’environnement, l’agriculture est plus que jamais tributaire de la recherche. Cette dernière profite d’ailleurs aussi à l’ensemble de la société. Elle doit répondre aux nombreuses questions ouvertes et offrir des améliorations ainsi que des alternatives de production, tout en tenant compte de technologies en évolution constante. La décision du Conseil national correspond aux promesses faites dans le cadre du projet de restructuration de ne procéder à aucune coupe budgétaire et à la motion qu’avait adoptée la Commission des finances du Conseil national le 11 mars 2019.

Lire la suite
Communiqués de presse
La recherche agronomique, plus importante que jamais !

08.05.20 | Plus tôt aujourd’hui, le Conseil fédéral a examiné aujourd’hui la structure future de la station de recherches agronomiques Agroscope. Il veut la restructurer et la centraliser sur un seul site. Pour l’Union suisse des paysans (USP), cette stratégie n’est pertinente que si les moyens économisés seront mis à disposition du travail proprement dit, à savoir de la recherche. L’agriculture fait face à de nombreux défis urgents, qu’elle ne peut relever sans le soutien de la science : les méthodes alternatives dans la protection des végétaux, les mesures efficaces contre la disparition des insectes ou les voies pour gérer les changements climatiques et réduire les émissions de gaz ayant une incidence sur le climat en constituent quelques exemples. En voulant retrancher une partie de l’argent économisé et l’allouer à d’autres fins, le Conseil fédéral envoie un très mauvais message. Par ailleurs, la décision se trouve en contradiction avec des promesses faites par le passé et les décisions du Parlement quant à la motion « Réformes structurelles d’Agroscope en faveur de la recherche dans le domaine agricole » (18.4087). Le gouvernement mine ainsi la volonté commune de développer de façon durable l’agriculture indigène et de la rendre capable de relever les défis du futur.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°16 (14 – 17.04.2020)

20.04.20 | Depuis 2019, les semences de betteraves sucrières sont elles aussi dépourvues de neonicotinoïdes, utilisés jusqu’alors comme protection contre la pullulation d’insectes, avec pour conséquence une infestation massive de l’altise de la betterave. Les conditions chaudes et sèches de ce printemps leurs profitent tout particulièrement. Elles causent des dommages aux premières feuilles des betteraves, qui se dessèchent, conduisant jusqu’au flétrissement de la plante dans le pire des cas. Il s’ensuit une augmentation des traitements insecticides au niveau des feuilles, ce qui n’est pas non plus sans problème.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°48 (25.11 – 29.11.2019)

03.12.19 | Opposition aux initiatives sur les produits phytosanitaires Les représentants de diverses organisations agricoles et proches de l’agriculture se sont réunis afin de discuter des bases (future structure de travail, objectifs, public-cible, messages, budget, etc.) du renforcement de la communication au début de l’année 2020 dans le cadre de la lutte contre les deux initiatives sur les produits phytosanitaires. La confiance de la population dans l’agriculture doit notamment être maintenue voire renforcée.

Lire la suite
Communiqués de presse
Métiers de la terre : recul du nombre d’apprentis en 2019/2020

31.10.19 | La progression du nombre d’apprentis dans le champ professionnel de l’agriculture s’est arrêtée. Leur nombre a diminué de 339 personnes, soit de près de 10 %, par rapport à l’année précédente. Il est cependant nécessaire de considérer une période plus longue pour parler d’une tendance. Dans l’ensemble, l’évolution suivie depuis la réforme de la formation en 2009 se révèle positive. Et c’est très bien ainsi : des professionnels bien formés et motivés constituent la base d’une agriculture productrice durable.

Lire la suite
Communiqués de presse
Petra Sieghart reprend les rênes d’Agriprof

04.02.19 | À partir du 1er mai, la division Agriprof de l’Union suisse des paysans aura une nouvelle directrice. En effet, Petra Sieghart succédera à Martin Schmutz.

Lire la suite
Communiqués de presse
Belle progression du nombre d’apprentis dans l’agriculture

23.10.18 | L'augmentation du nombre d’apprentis dans le champ professionnel de l’agriculture se poursuit. En 2018-2019, ce nombre est de 5,2 % supérieur à la moyenne mesurée au cours des sept dernières années. Depuis l’introduction de la nouvelle ordonnance sur la formation en 2009, c’est la deuxième valeur la plus importante après celle de 2017-2018. Une main-d’œuvre bien formée et motivée constitue la base d’un secteur agricole entrepreneurial et axé sur la production durable.

Lire la suite