Contenu principal

Formation

Les métiers dans l’agriculture sont très variés. Un travail aux facettes multiples dans et avec la nature, avec des animaux, des machines et des produits naturels : voilà en quoi se distinguent le champ professionnel de l’agriculture et ses métiers. Les apprentissages d’agriculteur/agricultrice, d’aviculteur/avicultrice, de maraîcher/maraîchère, de viticulteur/viticultrice, de caviste et d’agropraticien/agropraticienne offrent une formation large et solide, aux perspectives d’avenir intéressantes.
L’augmentation du nombre d’apprentis dans le champ professionnel de l’agriculture se poursuit. En 2018-2019, ce nombre est de 5,2 % supérieur à la moyenne mesurée au cours des sept dernières années. Il s’agit de la deuxième valeur la plus importante après celle de 2017-2018 depuis l’introduction de la nouvelle ordonnance sur la formation en 2009.

Formation professionnelle supérieure et hautes écoles

Après la formation professionnelle initiale, le domaine de l’agriculture offre de nombreux débouchés. En veillant à leur formation continue, p. ex. en passant un examen professionnel ou de maîtrise, les professionnels peuvent compléter les connaissances acquises pendant leur formation initiale avec un savoir-faire sur l’économie d’entreprise et des compétences entrepreneuriales. L’apprentissage tout au long de la vie fait aussi partie intégrante du champ professionnel de l’agriculture et de ses métiers. Il existe un choix de diverses formations continues et de parcours professionnels intéressants dans le secteur agricole, par exemple dans la vulgarisation, la formation, la planification, la vente, le marketing, la transformation ou la direction d’entreprise. Une formation est aussi possible dans le cadre d’études HES ou universitaires.

Des spécialistes recherchés

Des personnes qualifiées dans le champ professionnel de l’agriculture sont très prisées, que ce soit pour la reprise d’une exploitation ou dans les domaines en amont et en aval de la production. Le secteur agricole, l’environnement dans lequel il s’inscrit et, par conséquent, les exigences requises des futurs exploitants et spécialistes se trouvent dans une phase de mutation de grande ampleur. Il s’agit de reconnaître et d’intégrer ces évolutions le plus tôt possible dans la formation professionnelle. La branche et les partenaires du domaine de la formation doivent se mobiliser pour qu’un nombre suffisant de professionnels qualifiés, dotés des compétences correspondantes soient formés à l’avenir également. Il ne faut pas se laisser éblouir par la tendance à la hausse que connaît le nombre d’apprentis : la disponibilité de professionnels bien qualifiés et dotés des compétences correspondantes reste un défi majeur

Interlocuteur pour le dossier

Petra Sieghart

Petra Sieghart

Responsable de la Division agriprof

Laurstrasse 10, 5201 Brugg
petra.sieghart@agriprof.ch
Départmenet Economie, formation et relations internationales
Division Agriprof

  

Statistique de la semaine
Semaine 32-2022

19.08.22 | Chacun peut choisir la statistique qui lui convient le mieux! Au cours des dix dernières années, le nombre d’animaux de rente a augmenté de 13 à 16 millions d’animaux en Suisse. Surtout la volaille est responsable pour cette croissance. Les effectifs de poules pondeuses et de poulets de chair ont nettement progressé. Si on essaie d’exprimer les effectifs dans une unité plus comparable, c’est l’unité de gros bétail (UGB) qui s’offre à cette fin. Cette unité correspond à une vache adulte. Transformés en unités de gros bétail, les bovins revendiquent la plus grande part, de loin avant les porcs. Sous cette optique, l’apport de la volaille est modeste. Le total des unités de gros bétail est tombé en dessous de 1,3 millions au cours des dix dernières années. C’est surtout la diminution de l’effectif bovin et porcin qui est responsable pour ce léger recul. Vous trouvez de plus amples informations con-cernant les animaux de rente dans l’édition actualisée du chapitre « Production animale » de la publication « Sta-tistique et évaluations » sous www.agristat.ch | Statistiques et évaluations.

Lire la suite
Communiqués de presse
5 agricultrices et 31 jeunes agriculteurs en compétition

15.08.22 | Cinq jeunes femmes et 31 jeunes hommes se sont qualifiés pour les SwissSkills 2022 dans la catégorie « agriculteur/agricultrice ». Du 7 au 10 septembre prochain, ils s'affronteront à l'occasion des championnats suisses des métiers pour décrocher le titre de champion suisse dans leur profession.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 31-2022

12.08.22 | L’évolution du nombre de formations achevées dans le champs professionnel de l’agriculture est stable, malgré le recul du nombre d’exploitations agricoles. Dans les dernières 20 années, seul le nombre de maîtrise a diminué (2021: 112 formations achevées). Le nombre de certificats de capacité (2021 : 1131 formations achevées) et de brevets fédéraux (2021: 323 formations achevées) se développent de manière plutôt stable. Des informations plus détaillées sont disponibles dans l’édition actuelle du chapitre 12 de la publication « Statistiques et évaluations ».

Lire la suite
Communiqués de presse
Travaux forestiers sur mandat : formation obligatoire

16.11.21 | À compter du 1er janvier 2022, tout travail en forêt requerra la justification d’une formation en conséquence. Les employés et les apprentis sont aussi concernés. Pour ces derniers, l’USP a trouvé une solution de mise en œuvre pragmatique.

Lire la suite
Prises de position Totalrevision der Verordnung über die internationale Zusammenarbeit im Bereich der Bildung

10.09.21 | Die Abteilung Agriprof des Schweizer Bauernverbandes hat langjährige Erfahrung mit den Austauschprogrammen auf der Stufe Berufsbildung. Für die Landwirtschaft ist der Austausch von jungen Berufsleuten sehr wichtig. Zum einen sammeln die Lernenden Erfahrungen im Umgang mit anderen Menschen aus anderen Kulturen, sie lernen über die Sprachgrenze hinaus zu interagieren, stärken ihre Fremdsprachenkenntnisse und erweitern ihren Horizont.

Lire la suite
Communiqués de presse Vers une formation initiale de trois ou quatre ans à l’avenir

11.01.21 | Face à un cadre en évolution constante, la formation agricole initiale fait l’objet d’adaptations régulières. Début 2020, l’OrTra AgriAliForm a posé la première pierre de la prochaine révision en réalisant une enquête auprès de ses organisations membres. Sur cette base, un nouveau modèle de formation, axé sur un apprentissage de trois ans et d’une année supplémentaire, a vu le jour. Ce modèle permet de répondre au mieux à la multitude d’exigences posées à la formation initiale.

Lire la suite
Communiqués de presse
Champ professionnel de l'agriculture : Effectifs des apprentis à nouveau en hausse

03.11.20 | Après une baisse du nombre d'apprentis dans le secteur agricole au cours de l'année scolaire 2019/20, les chiffres se redressent cette année. L'évolution positive se poursuit. Malgré la situation du Covid-19, les effectifs augmentent de 9% par rapport à l'année précédente, soit 306 apprenants.

Lire la suite
Communiqués de presse
La Commission de l’environnement agit contre la disparition des insectes (copy 2)

28.08.20 | La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie a donné suite aux demandes de la pétition « Élucider la disparition des insectes » déposée en décembre 2018. Les membres ont accepté aujourd’hui à l’unanimité une motion de commission visant à mettre un terme à la disparition des insectes grâce à un ensemble de mesures. Les auteurs de la pétition se félicitent grandement de cette décision et comptent maintenant sur le soutien du Conseil national lors de sa séance plénière.

Lire la suite