Contenu principal

La propreté de l’eau potable est dans l’intérêt de tous

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 15 août 2019

Le rapport de l’Observation nationale des eaux souterraines que l’Office fédéral de l’environnement a publié aujourd’hui montre que des efforts doivent être déployés à tous les niveaux pour continuer d’assurer la protection de l’eau potable. L’agriculture respecte ses engagements. 

En ce jour, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a publié le rapport de l’Observation nationale des eaux souterraines pour les années 2007 à 2016. Ce rapport montre que, pendant ce laps de temps, la présence de résidus de produits phytosanitaires n’a pas dépassé les exigences quantitatives dans 98 % des stations de mesure. Les secteurs de la société et de l’industrie devraient en prendre de la graine : à titre d’exemple, la valeur limite des hydrocarbures halogénés a été dépassée dans 4 % des stations. Pour des résidus tels que les médicaments, qui se retrouvent souvent dans les eaux souterraines, il n’existe pas de valeur maximale dans le cadre de l’eau potable.

La période étudiée est comprise avant l’introduction du Plan d’action national Produits phytosanitaires à la fin de l’été 2017. Depuis lors, la protection des eaux revêt une importance d’autant plus grande. Les 51 mesures concrètes ainsi que les objectifs et les délais contraignants du plan d’action doivent empêcher au maximum l’arrivée de résidus nocifs issus de l’agriculture dans les eaux souterraines et de surface. Par ailleurs, les cantons mettent en œuvre de nombreux projets de gestion des ressources dans le domaine de la protection des végétaux, auxquels les familles paysannes participent en grand nombre.

Ces derniers mois, la situation des métabolites considérés comme « non problématiques » et donc comme « non pertinents » par le milieu scientifique a connu une petite révolution. Jusqu’à présent, le chlorothalonil, une substance active présente dans de nombreux fongicides appliqués dans les cultures céréalières, maraîchères et viticoles, était considéré comme « non pertinent ». Aussi n’était-il soumis à aucune valeur limite. Depuis peu, les autorités européennes de la santé et, par la suite, les autorités suisses jugent le chlorothalonil « pertinent ». Bien que la présence de résidus dans l’eau potable n’ait pas augmenté, les règles du jeu ont vite changé. Certains distributeurs d’eau ont dû prendre des mesures, car la présence de la substance en question était supérieure à l’exigence quantitative de 0,1 µg/l. L’exemple du chlorothalonil montre que le système fonctionne, et que les autorités compétentes agissent sur la base de l’état actuel des connaissances. Il a déjà été annoncé que chlorothalonil verrait son autorisation retirée cet automne. Une eau potable propre est dans l’intérêt de tous, y compris de l’agriculture. Celle-ci soutient sans réserve le Plan d’action Produits phytosanitaires et met les mesures prévues en œuvre. Un pessimisme unilatéral (et teinté d’idéologie politique) vis-à-vis du secteur agricole n’a donc pas lieu d’être.

Il convient de rappeler que 42 % des captages n’ont pas encore été délimités conformément au droit fédéral, et la situation des aires d’approvisionnement n’est guère plus glorieuse. Ce sont donc les cantons, ou plus précisément les autorités compétentes, qui n’ont pas encore fait suffisamment d’efforts pour protéger l’eau potable. Selon l’OFEV, la mise en œuvre systématique de toutes les prescriptions en vigueur permet de résoudre une bonne partie des problèmes actuels.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Jacques Bourgeois

Jacques Bourgeois

Union Suisse des Paysans
Directeur
Conseiller national

Téléphone 079 219 32 33
E-Mail jacques.bourgeois@sbv-usp.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

David Brugger

David Brugger

Union Suisse des Paysans
Responsable de la Division Production végétale

Téléphone 077 438 90 88
Email david.brugger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Union suisse des paysans : 125 ans et toutes ses dents

07.06.22 | Aujourd’hui, l’Union suisse des paysans fête son 125e anniversaire. Pour cette occasion historique, la présidence et la direction reviennent entre autres à l’hôtel de ville de Berne, où s’est tenue en 1897 la mémorable assemblée constitutive. À l’époque, nombre de familles paysannes connaissaient des conditions économiques difficiles. C’est dans l’optique de mieux défendre les intérêts de ces familles que fut fondée l’association en tant que faîtière de l’agriculture indigène.

Lire la suite
Communiqués de presse
Initiative sur l’élevage intensif : les jeux seront faits le 25 septembre

25.05.22 | Le Conseil fédéral a annoncé les objets de la votation populaire du 25 septembre, parmi lesquels figure comme prévu l’initiative sur l’élevage intensif. Un rejet clair et net de cette initiative requiert un grand élan de solidarité de tout le secteur agricole. Aussi les drapeaux doivent-ils être accrochés dès à présent pour sensibiliser la population avant que ne débute en juin la campagne de votation.

Lire la suite
Communiqués de presse
Réformer ce qui doit l’être, renoncer aux expérimentations

25.05.22 | Le 25 septembre, les citoyens se prononceront sur trois éléments centraux de la stabilité en ces temps d’incertitudes : une AVS et des rentes sûres, le rapatriement de recettes fiscales en Suisse et la sécurité de l'approvisionnement en denrées alimentaires. Concrètement, il s'agit de la réforme AVS21, de la réforme de l'impôt anticipé et de l'initiative populaire contre l'élevage industriel. Une large alliance de l'économie s'engage en faveur des réformes de l'AVS et de l'impôt anticipé et s'oppose à de nouvelles prescriptions pour l'agriculture qui, au final, ne font qu'accroître la dépendance vis-à-vis de l'étranger.

Lire la suite
Communiqués de presse
La campagne contre l’initiative sur l’élevage intensif prête au départ

18.03.22 | Les drapeaux de la campagne contre l’initiative inutile sur l’élevage intensif sont dès à présent disponibles. Les personnes intéressées peuvent s’adresser à la chambre d’agriculture de leur canton pour s’en procurer.

Lire la suite
Prises de position Totalrevision Verordnung über Informationssysteme des BLV für die Lebensmittelkette

09.08.21 | Das grösste Anliegen des SBV betrifft den Datenschutz. Durch die Totalrevision soll es nicht zu einer Verhinderung der Arbeit der Zuchtorganisationen aufgrund von Datenschutz kommen. Den Organisationen muss der Zu-gang zu den nötigen Daten gewährleistet werden, dabei soll die Anonymität der Betriebe bewährt werden.

Lire la suite
Prises de position Prise de Position Ordonnance circulation routière

06.08.21 | De façon générale, nous saluons les propositions de modifications relatives à l’ordonnance citée en objet. Cependant, nous souhaitons apporter quelques précisions pour ce qui concerne l’agriculture. Dans l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes, les familles paysannes sont tributaires des véhicules agricoles. A cet effet, nous demandons que les exceptions en cas de retrait de permis ne concernent pas uniquement les personnes dont le temps de conduite nécessaire à l’exercice de la fonction dépasse la moitié du temps de travail hebdomadaire. En effet, bien que fortement tributaires de leurs véhicules et disposant de peu de marge de manœuvre en raison des contraintes liées aux cultures et aux conditions météorologiques, les agriculteurs et les employés agricoles ne correspondent pas forcément à cette définition. Ainsi, nous appelons à ce que les exceptions touchent également ces derniers. De plus, nous demandons que la conduite suite à une infraction moyennement grave soit également autorisée dans le cadre de leur fonction, sachant que les véhicules agricoles sont limités à une vitesse de 30-40 km/h.

Lire la suite
Prises de position Verordnungsänderungen im Bereich des BFE

05.08.21 | Die Schweizer Landwirtschaft kann über die Produktion von Strom aus erneuerbaren Energien einen beachtlichen Beitrag zur Energiewende leisten. Gemäss einer Studie von AgroCleanTech könnte die Landwirtschaft theoretisch bis im Jahr 2030 2‘100 GWh/Jahr Strom aus erneuerbaren Energien produzieren, mindestens 1‘200 GWh über Photovoltaik, und 420 GWh/Jahr in Biogasanlagen. Um dieses Potenzial auszuschöpfen, sind die Produzenten auf die Förderung im Rahmen eines Fördersystems angewiesen. Die Schweizer Landwirtschaft trägt aktuell vor allem über die Produktion von Strom aus Photovoltaik und Biogasanlagen, sowie Wärme aus Biogasanlagen bei zur Schweizer Energieversorgung. Im Folgenden äussern wir uns nur zu den Verordnungsänderungen mit direkten Auswirkungen auf die Landwirtschaft. Die restlichen Änderungen sind so grundsätzlich begrüssenswert.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch à la ferme du 1er août : petit par la taille, grand par le goût

01.08.21 | Pour de nombreuses personnes en Suisse, le Brunch à la ferme servi le jour de la Fête nationale constitue un événement qu’elles ne manqueraient pour rien au monde. Malgré les mesures de protection pénibles contre le coronavirus et une météo incertaine, plus de 200 familles paysannes de tout le pays ont invité la population à leur table. Le Brunch « mini » était à l’honneur cette année. Des représentants du gouvernement se sont aussi mêlés à la foule bigarrée des invités dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. En bref, la 29e édition de cet événement traditionnel a une fois de plus remporté un franc succès.

Lire la suite