Contenu principal

Un rôle actif pour l’agriculture dans la protection du climat

Communiqué de presse AgroCleanTech du 14 novembre 2019

La Suisse se centre sur le débat climatique. Le parlement révise actuellement la loi sur le CO2 et celle-ci pose les jalons pour la mise en œuvre des accords climatiques internationaux. Une mise en œuvre rapide de mesures climatiques est requise. Lors du 5ème congrès AgroCleanTech les référentes et référents présenteront le développement des conditions cadres pour la mise en œuvre de mesures climatiques dans l’agriculture, ainsi que ses implications pour l’agriculture du futur.

Une Suisse climatiquement neutre d’ici 2050, tel est l’objectif. L’agriculture aussi tient à apporter sa contribution pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Selon la stratégie climatique de l’office fédéral de l’agriculture, il s’agit de réduire les émissions d’un demi-million de tonnes d’équivalent CO2 par la mise en œuvre de mesures. Comment ces objectifs peuvent-il être atteints ? Fabienne Thomas de l’union suisse des paysans salue l’accord de Paris sur la protection du climat. En effet, les paysannes et paysans sont directement touchés par le changement climatique. Des conditions cadres sont nécessaires pour que, dans la pratique, les mesures de protections du climat puissent être mises en œuvre. En tous les cas, il est essentiel que la sécurité alimentaire ne soit pas menacée par la protection du climat.

Recommandations et point de départ pour des mesures réalistes

Comme l’agriculture implique des processus biologiques complexes, la recherche est particulièrement sollicitée pour présenter des résultats palpables. Cette complexité est éclairée notamment par Thomas Kupper de la haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires. Il met en évidence les interactions entre les émissions d’ammoniaque et de protoxyde d’azote. De solides résultats dans les domaines de recherche agronomiques sont requis pour définir des objectifs climatiques réalistes dans l’agriculture. La production animale est un facteur clé pour l’atteinte des objectifs climatiques. C’est pourquoi office fédéral de l’agriculture met l’accent sur l’élevage. La sélection sur les performances laitières et d’engraissement ne suffit plus. À l’avenir ne seront soutenus, que des programmes de sélection impliquant des aspects de qualité, environnement, santé et bien-être animale.

Des mesures sont déjà mises en œuvre

Les initiatives en cours montrent que l’agriculture planche déjà sur des solutions. Stephan Gut expose de quelle manière une planification durable des rations contribue à la diminution d’émissions de méthane dans la production laitière. Une réduction supplémentaire pourrait être obtenue grâce à des compléments de fourrage inhibant la formation de méthane. Les programmes présentés n’ont toutefois pas encore reçu l’aval de l’office fédérale de l’environnement. Le projet CEPAR « Conseil énergétique pour l’agriculture romande », porté par AgroCleanTech et destiné aux cantons romands, permet quant à lui par un conseil d’orientation rapide d’évaluer le potentiel d’économie d’énergie directe. Dans un deuxième temps, les agricultrices et agriculteurs des régions francophones bénéficient d’une subvention pour la réalisation d’un audit énergétique approfondi sur leur exploitation.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans
Chef du groupe de travail ad hoc sur le coronavirus  

Téléphone 078 803 45 54
EMail martin.rufer@sbv-usp.ch

Priska Stierli

Priska Stierli

Directrice
AgroCleanTech

Tél : 056 462 50 21
Email : priska.stierli@agrocleantech.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Nous ne tolérerons pas la destruction !

12.05.21 | La campagne de votation sur les deux initiatives phytos extrêmes se déroule sous haute tension. Des affiches, des bâches et des éléments paysagers installés par les opposants sont détruits ou saccagés. L’alliance appelle les deux parties à rivaliser avec des arguments et à respecter la liberté d’expression.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - avril 2021

10.05.21 | Le mois d’avril 2021 a été le plus froid depuis 20 ans. Comme en mars déjà, les précipitations sont restées rares. En avril, de longues périodes de gelées basses sévères ont causé des dégâts importants, en particulier sur les fruits à noyau (abricots, cerises et pruneaux), mais aussi sur les fruits à pépins et dans la vigne. Le deuxième graphique du tableau 1.3 montre l’évolution des températures les plus basses dans diverses stations de mesure. À l’évidence, toute la Suisse était touchée. Les dégâts se révèlent très variables selon les régions, les exploitations et les cultures. Suisse Grêle estime que les dégâts peuvent atteindre un montant de cinq millions de francs suisses. Le temps froid du mois d’avril a entraîné un retard dans le développement de la végétation, lequel se situe désormais dans la moyenne pluriannuelle.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Jagdverordnung

04.05.21 | Der Schweizer Bauernverband (SBV) erachtet die rasche Anpassung der JSV als dringend und zwingend. Innerhalb des Rahmens des geltenden Jagdgesetzes muss der Handlungsspielraum auf Verordnungsstufe jetzt voll ausgenutzt werden, um den Umgang mit Grossraubtieren neu zu regeln. Der vorliegende Entwurf geht in die richtige Richtung ist aber ungenügend. Der Bestand an Wölfen hat innerhalb des vergangenen Jahres gemäss Angaben des BAFU um 30 Tiere von 80 auf 110 Tiere zugenommen. Das entspricht einer Zunahme um 37%. Damit erhöht sich der Druck auf die Nutztiere und die Halter der Tiere gewaltig. Die extrem schnelle Entwicklung der Wolfsbestände und insbesondere die bereits bestätigte Bildung neuer Rudel, hält in keiner Weise Schritt mit den nötigen und gemäss JSV zulässigen Massnahmen. Das zeigt auch die Tatsache, dass die vorliegende Revision der JSV bereits die 9. Revision im Zusammenhang mit dem Auftreten der Grossraubtiere innert 25 Jahren ist.

Lire la suite
Communiqués de presse
Concrétisation de la nouvelle législation sur les pesticides

28.04.21 | Réduire les risques et l'utilisation des produits phytosanitaires ainsi qu'abaisser les pertes de nutriments : le Conseil fédéral n'a pas tardé à concrétiser la nouvelle loi adoptée par le Par-lement lors de la session de printemps. Il a présenté aujourd'hui des mesures étendues pour la mise en œuvre.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’Union suisse des paysans dit oui à la loi sur le CO2

28.04.21 | Le 13 juin prochain, la Suisse votera sur la loi sur le CO2. Suivant la proposition du Comité, la Chambre suisse d’agriculture a confirmé le soutien de l’Union suisse des paysans à cette loi.

Lire la suite
Prises de position Verordnung über die Pflichtlagerhaltung von Ethanol

28.04.21 | Die Anpassung der Verordnung über die Pflichtlagerhaltung von Ethanol betrifft die Landwirtschaft nur in geringem Mass direkt. Fehlt jedoch infolge Lieferstörungen Ethanol für Hygiene- und Medizinalzwecke, so sind davon auch Landwirtschaftsbetriebe mit ihren Arbeitskräften und Tieren betroffen. Ethanol wird ausser als Desinfektionsmittel unter anderem bei der Herstellung und Verarbeitung von Lebensmitteln eingesetzt und ist für human- und veterinärmedizinische Zwecke unabdingbar. Ethanol wird fast ausschliesslich importiert. Seit kurzer Zeit stellt AlcoSuisse und die Schweizer Zucker AG auch wieder qualitativ hochwertiges Ethanol aus Schweizer Rüben her, einem Rohstoff aus einheimischer landwirtschaftlicher Produktion.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - mars 2021

12.04.21 | Après un début de mois ensoleillé, un temps changeant s’est installé à partir du 4 mars. Du 11 au 13 mars, un temps tempétueux arrivé par l’ouest a occasionné des rafales de 70 à 100 km/h sur le nord du pays. Un air froid polaire a apporté de la neige jusqu’en plaine entre le 14 et le 21 mars. Les Alpes centrales et orientales ont reçu des chutes de neige particulièrement abondantes. Un temps anticyclonique, avec des températures douces, a dominé à partir du 23 mars. Dans l'ensemble, les températures de mars se situent dans la norme 1981-2010. Les précipitations sont restées rares dans la plupart des endroits en mars. Au début du mois de mars, la végétation présentait encore une nette avance. La période de froid du milieu du mois a toutefois ralenti le développement. Le début de la floraison des cerisiers a été observé à Liestal le 25 mars. À la clôture du présent commentaire, début avril, l’hiver a fait son retour avec des températures minimales inférieures à zéro degré et des chutes de neige jusqu’en plaine (7 avril). Des dégâts d’une ampleur encore inconnue sont à prévoir dans les cultures fruitières précoces (cerises, abricots, pruneaux).

Lire la suite
Communiqués de presse
Les familles paysannes font fleurir la Suisse

12.04.21 | Les abeilles et autres pollinisateurs trouvent souvent peu de nourriture après la floraison des arbres et des cultures agricoles en été. C'est pourquoi plus de 400 familles paysannes sèment plus de 500 bandes fleuries dans le cadre du projet "La Suisse fleurit". La population peut également soutenir les abeilles : cette semaine, les agricultrices et agriculteurs distribuent des sachets de semences contenant un mélange fleuri dans neuf gares.

Lire la suite