Contenu principal

Viande de volaille

Commentaire du marché du 23 août 2019 dans le journal Agri

Les annonces concernant les volumes des ventes de viande de volaille suisse traduisent toujours une légère croissance dans l’ensemble en 2019 (+0,5 % jusqu’à fin juin selon Agristat), mais de fortes différences existent d’une organisation de commercialisation à une autre. Certaines enregistrent des taux de croissance à deux chiffres, tandis que d’autres restent dans le positif ou annoncent des baisses.

Après des mois d’avril et de mai plutôt frais et peu propices aux grillades, le temps radieux de juin et de juillet a fait bondir, à plusieurs reprises, les ventes de viande à griller. Les morceaux de volaille à griller ont bénéficié d’une demande très dynamique dans tous les canaux de vente. Il est à espérer que les soirées d’été restantes pourront encore doper la demande en volaille et en morceaux à griller suisses chez les consommateurs. Sur le marché, la situation demeure réjouissante en dépit de la baisse saisonnière des ventes.

Il est aussi intéressant de constater que les entreprises de transformation ressentent toujours une demande accrue en produits de volaille meilleur marché. La diversité des produits développés et les étapes de transformation optimisées permettent aussi de répondre à cette demande de façon constante.

Les mises à l’engrais des poussins prévues en juillet, août et septembre se révèlent plus ou moins aussi hétérogènes que les chiffres des ventes. Les prévisions tablent en grande majorité sur une quantité égale à l’année précédente, ou en léger recul.

Robert Raval,

Président de l’ASPV

Sur le même sujet

Statistique de la semaine
Semaine 27/2020

06.07.20 | Les magasins de ferme ont été fortement fréquentés durant la crise du coronavirus. Malheureusement, il n’y a que peu de données statistiques concernant la vente directe sur les fermes suisses. L’Office fédéral de la statistique a recencé les exploitations agricoles exerçant la vente direct la dernière fois en l’an 2016, à l’aide d’une enquête par sondage. A ce moment-là, la part des exploitation s’élevait à 21,7 %. Vu le développement entre 2010 et 2016, actuellement une ferme sur quatre pourrait être active dans la vente directe.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 26/2020

29.06.20 | Après un début 2020 prometteur, les exportations de fromage sont actuellement sous pression à cause de la crise du coronavirus. Dans les mois d’avril et de mai, les exportations de 4960 et de 4757 tonnes ont reculé de 15,0 % et de 9,5 % par rapport à l’année précédente. En même temps, les importations (6360 et 6784 tonnes) ont nettement progressé de 7,5 et de 21,7 %. Au mois de mai, la quantité importée dépassait la quantité exportée de 2027 tonnes (42,6 %).

Lire la suite
Communiqués de presse
La politique du prix du lait est insoutenable

24.06.20 | Trahissant leur promesse, les transformateurs n’augmentent le prix du lait que de manière minime et appliquent des déductions plus importantes. Les nouveaux tarifs font parfois même baisser le prix du lait de centrale que se voient payer les familles paysannes en réalité. Les producteurs de lait se font duper !

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 25/2020

19.06.20 | Le confinement et la suspension des marchés de bétail ont amené une nette réduction des abattages de vaches de 44 % en avril 2020 par rapport à l’année précédente. Au mois d’avril 2020 on comptait le nombre de 7332 abattages, au mois d’avril 2019 le nombre de 13 092 abattages. Au mois de mai déjà, la situation s’est largement normalisée.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Comité de l’USP élit Michel Darbellay au sein de la direction

19.06.20 | Aujourd’hui, le Comité de l’Union suisse des paysans a élu Michel Darbellay au sein de la direction. Valaisan de naissance, le secrétaire de la Chambre jurassienne d’agriculture reprendra aussi les rênes du département Production, marché et écologie, dirigé jusqu’alors par Martin Rufer.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pour une sélection végétale innovante : une large coalition demande l'adaptation du droit des brevets

18.06.20 | Dans une motion, Maya Graf et d’autres membres du Conseil des Etats invitent le Conseil fédéral à modifier la loi sur les brevets de manière à améliorer la transparence en matière de droits de propriété intellectuelle et à faciliter l'accès au matériel de base pour la sélection végétale. Cette demande est partagée par 25 organisations de tous les secteurs de la société. La situation actuelle comporte diverses incertitudes juridiques et constitue un obstacle à l'innovation dans la sélection végétale suisse.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 24/2020

15.06.20 | La production de fromage suisse est plus élevée que la consommation de fromage en Suisse. En 2018, le taux d’autoapprovisionnement (le rapport entre la production indigène et la consommation en pour cent) se situait à 118 %. Cependant, la consommation de fromage importé augmente en Suisse. Pour cette raison, la part du fro-mage suisse consommé en Suisse se montait encore à 67 % de la consommation de fromage en 2018.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 05-20 :Regard sur l’approvisionnement alimentaire de la Suisse en temps de crise

11.06.20 | En 2018, les aliments fourragers disponibles ont diminué de 1,4 % par rapport à l’année précédente, se plaçant à 7 853 000 tonnes de matière sèche. Les 1 864 000 tonnes d’aliments concentrés disponibles lors de l’année sous revue représentent la majeure partie des fourrages commercialisables. Les produits non marchands sont surtout constitués de fourrages de base, dont la quasi-totalité est destinée à l’alimentation du bétail consommant du fourrage grossier. En 2018, pas moins de 5 989 000 tonnes d’aliments pour animaux, soit 76,3 % de la consommation totale, appartenaient à cette catégorie de fourrages. Cette même année, la part de la production intérieure a quelque peu diminué, fournissant 83,7 % du fourrage disponible total. L’approvisionnement en sous-produits issus de la culture des champs s’est révélé plus faible que l’année d’avant. Qui plus est, la longueur de l’hiver et la sécheresse de l’été ont conduit à une hausse des importations de fourrages grossiers.

Lire la suite