Contenu principal

Antibiotiques

Depuis un certain temps, l'agriculture suisse s'emploie à diminuer l'usage d'antibiotiques en promouvant la santé des animaux, en déployant des stratégies de sélection ciblées ou en recourant à la médecine complémentaire. Les différentes branches ont lancé toute une série de mesures et de projets. Au cours des dix dernières années, il a ainsi été possible de réduire de plus de moitié l'usage d'antibiotiques dans la détention d’animaux de rente. Ce succès doit perdurer.

Interlocuteur pour le dossier

Thomas Jäggi

Thomas Jäggi

Union Suisse des Paysans
Division Economie animale

Téléphone 056 462 52 27
Email thomas.jaeggi@sbv-usp.ch

  

En direct de l'USP En direct de l‘USP n°29 (15.07. – 19.07.2019)

23.07.19 | La fondation pour la protection des consommateurs a constaté que les fruits et légumes des supermarchés sont souvent emballés dans du plastique. Des 221 produits examinés, 120, respectivement 54%, étaient emballés dans du plastique. Cela est particulièrement le cas pour les produits biologiques qui, dans 84 % des cas, étaient emballés dans du plastique. Comment cela peut-il correspondre à la nécessité maintes fois exprimée de réduire les emballages ?

Lire la suite
Communiqués de presse
De moins en moins d’antibiotiques chez les animaux de rente

08.11.18 | Depuis un certain temps, l'agriculture suisse s'emploie à diminuer l'usage d'antibiotiques en promouvant la santé des animaux, en déployant des stratégies de sélection ciblées ou en recourant à la médecine complémentaire. Les différentes branches ont lancé toute une série de mesures et de projets. Au cours des dix dernières années, il a ainsi été possible de réduire de plus de moitié l'usage d'antibiotiques dans la détention d’animaux de rente. Ce succès doit perdurer.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP N° 46 (13.11. – 17.11.2017)

22.11.17 | Le faible approvisionnement en beurre ont conduit à de nombreuses demandes des médias à l’USP. Même des médias de l’étranger s’intéressent à la situation de l’approvisionnement. Malgré un fort intérêt des médias, les producteurs de lait ne pourront pas, selon les premières tendances, réellement profiter de la bonne situation du marché : les augmentations des prix du beurre dans le commerce de détail restent dans la poche des industriels qui s’offrent à eux-mêmes un généreux cadeau de Noël !

Lire la suite