Contenu principal

Communication de base

Autrefois, la majeure partie de la population était rattachée de près ou de loin à l’agriculture. Aujourd’hui par contre, moins de 3 % des actifs travaillent dans ce milieu, tandis que plus de 75 % de la population habite dans les villes et les agglomérations. Nombre de Suisses n’ont guère l’occasion d’être en contact direct avec le secteur primaire. Ils ne connaissent ni les enjeux de l’agriculture, ni ses prestations spécifiques, ni même les saisons des denrées alimentaires. Pour combler cette lacune, l’agriculture suisse met en œuvre sa campagne « Paysannes & paysans suisses ». L’objectif est de tisser des liens entre ville et campagne, de les entretenir, de renforcer la confiance dans l’agriculture indigène et de promouvoir la vente de ses produits. Dans cette optique, la campagne « Paysannes & paysans suisses » rend perceptibles les prestations concrètes que fournissent les familles paysannes à la société, et accessible l’importance de l’agriculture pour notre pays.

La campagne « Paysannes & paysans suisses » comprend les projets suivants :

Interlocuteur pour le dossier

Mirjam Hofstetter

Mirjam Hofstetter

Union Suisse des Paysans
Coresponsable de la communication

Téléphone 056 462 52 14
Mobile 078 773 77 92
Email mirjam.hofstetter@sbv-usp.ch

  

En direct de l'USP En direct de l‘USP n°5 (1 – 5.02.2021)

09.02.21 | Le Conseil fédéral a confirmé que la votation sur les deux initiatives contre les produits phytosanitaires se déroulera le 13 juin. L’alliance mise en place par l’USP ainsi que ses partenaires préparent intensivement la future campagne. Les affiches et les bâches commandées par les chambres cantonales sont actuellement en production et seront distribuées aux familles paysannes dès la mi-mars. Selon les cantons, leur affichage est autorisé entre 6 à 8 semaines avant le scrutin. Des berlingots de jus de pomme de 2,5 dl seront également à disposition.

Lire la suite
Communiqués de presse
Devenez hôte pour le brunch du 1er août !

08.02.21 | La pandémie liée au coronavirus est omniprésente et restreint la vie privée et professionnelle. La population a besoin d’être rassurée et se languit de contacts sociaux. Et c’est là que vous entrez en jeu, chères agricultrices et chers agriculteurs. Montrez que même en temps de crise, on peut compter sur les paysannes et les paysans suisses et invitez la population à participer à un brunch du 1er août sur votre exploitation. Cette année se prête particulièrement bien aux brunchs de petites tailles. N’hésitez pas et inscrivez-vous d’ici au 23 avril sur www.portailpaysanssuisses.ch !

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°4 (25 – 29.01.2021)

01.02.21 | Le Conseil fédéral a élargi les conditions permettant de bénéficier de l’aide prévue pour les cas de rigueur. Dorénavant, toutes les entreprises qui ont été forcées de fermer plus de 40 jours depuis le 1er novembre 2020 tombent automatiquement dans cette catégorie. Par ailleurs, les diminutions de revenus en 2021 peuvent également être partiellement compensées. Toutes les informations concernant le coronavirus et l’agriculture suisse sont disponibles sur le site internet de l’USP.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°3 (18 – 22.01.2021)

25.01.21 | Les familles paysannes peuvent obtenir gratuitement du matériel pour la campagne contre les deux initiatives phytos extrêmes auprès de leur chambre d’agriculture respective. Pour l’instant, il s’agit uniquement des drapeaux à mettre en évidence sur les bâtiments ou les habitations. La demande pour ceux-ci est importante et une commande supplémentaire de 3'000 exemplaires a été effectuée. Le reste du matériel, comprenant notamment des affiches, des dépliants ou des autocollants, seront disponibles dès le mois de mars.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°49 (30.11. – 4.12.20)

07.12.20 | Le Conseil fédéral a publié cette semaine une étude sur le glyphosate en réponse au postulat 17.4059 "Utilisation du glyphosate. Étudier l’opportunité et les modalités d’un plan de sortie progressive". La Suisse est l'un des pays où l'utilisation est la plus faible et aucun traitement avant récolte n’est autorisé. Les quantités ont diminué de plus de 60% au cours des dix dernières années. Le Conseil fédéral entend poursuivre sur cette voie à l'aide du plan d'action Produits phytosanitaires, de l’initiative parlementaire « Réduire le risque de l'utilisation de pesticides » (Iv. Pa. 19.475) et des programmes de réduction prévus dans la politique agricole. Elle estime qu'une interdiction n’aurait pas les effets escomptés. Elle serait contre-productive en termes d'érosion, de compactage, de méthodes de culture préservant les sols, de dommages causés aux vers de terre, d'émissions de CO2 et de pertes de nitrates. Nous sommes tout à fait d'accord avec le Conseil fédéral.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°47 (16 – 20.11.2020)

23.11.20 | En collaboration avec ses organisations membres, l’USP est en train de travailler à la concrétisation des trajectoires de réduction des risques liés aux pesticides et de réduction des pertes d’éléments nutritifs. Les discussions mon- trent l’ampleur de la tâche mais également la volonté des milieux agricoles de prendre leur responsabilité et de remplir les objectifs. Ceci prouve que la critique accusant l’agriculture de ne pas vouloir évoluer n’est pas fondée.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°46 (9 – 13.11.2020)

17.11.20 | L’USP a séparé sa page Facebook bilingue en une version en français et une autre en allemand. Ceci permet une meilleure couverture de chacune des deux grandes régions linguistiques. La campagne « Paysans suisses » déve- loppe par ailleurs la version italophone de son canal Instagram. Ainsi, l’USP est actuellement représentée sur dif- férentes pages de Facebook, Instagram, Whatsapp, Twitter, Youtube et LinedIn en fonction des publics-cibles.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°44 (26 – 01.11.2020)

03.11.20 | Ce groupe de travail réunit l’USP, les organisations sectorielles, les chambres cantonales, les représentants des employés agricoles (ABLA) et maraîchers (IVAG). Un état de situation a confirmé la difficulté à recruter de la main-d’œuvre, quel que soit le niveau de qualification recherché. Malgré cela, aucune adaptation salariale n’a été décidée pour 2021 en raison des incertitudes économiques liées à la pandémie et de l’adaptation déjà décidée des contrats-types dans plusieurs cantons

Lire la suite