Contenu principal

Speed dating entre agriculteurs et restaurateurs

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans, de la Chambre bernoise d’agriculture, de GastroSuisse et d’HotellerieSuisse du 16 septembre 2019

Aujourd’hui, à l’occasion de la traditionnelle Sichlete à Berne, l’Union suisse des paysans, GastroSuisse et HotellerieSuisse ont lancé leur projet commun « De la terre à la table ». Ce dernier a pour objectif de développer des partenariats entre exploitations agricoles et restaurants. Une rencontre pour faire connaissance a eu lieu sur la Place fédérale l’après-midi. 

L’Union suisse des paysans, GastroSuisse et HotellerieSuisse estiment que le renforcement de la collaboration entre exploitations agricoles et restaurants crée une situation gagnant-gagnant. C’est pourquoi elles ont lancé, aujourd’hui, le projet « De la terre à la table » lors de la Sichlete sur la Place fédérale. Elles veulent mettre en rapport, à l’échelle régionale, des exploitations agricoles et des restaurants, des hôtels ou d’autres entreprises de la restauration en organisant des manifestations spéciales, comme des speed dating. L’après-midi, une rencontre pour faire connaissance, organisée par la Chambre bernoise d’agriculture, a eu lieu sur la Place fédérale.

Les deux parties peuvent retirer des avantages économiques de l’achat direct de produits agricoles à la ferme. Des sondages montrent régulièrement que la population suisse est très friande d’aliments provenant de la région. L’utilisation et la déclaration de matières premières régionales fournies par une ferme à proximité représentent, aussi pour les entreprises de la restauration, une opportunité de se mettre en valeur et se distinguer. En outre, l’achat direct à proximité permet de s’approvisionner de façon rapide, économique et respectueuse de l’environnement, tout en offrant un gage de fraîcheur maximale des produits.

Des rencontres pour faire connaissance sont déjà proposées dans divers cantons aux agriculteurs et restaurateurs intéressés. D’autres rencontres sont en préparation. La plateforme nationale dédiée à la vente directe « À la ferme » se verra complétée par l’offre « De la terre à la table » : www.a-la-ferme.ch/resto. L’objectif est de permettre aux restaurateurs de trouver plus facilement des exploitations agricoles pour s’approvisionner à proximité.

Renseignements

Michael Siebenmann

Responsable Marketing GastroSuisse
Tél. 044 377 53 53

Patric Schönberg

Responsable communication HotellerieSuisse
Tél. 079 584 90 58

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans
Chef du groupe de travail ad hoc sur le coronavirus et responsable departement production, marché & écologie

Téléphone 078 803 45 54
EMail martin.rufer@sbv-usp.ch

Katrina Ritter

Responsable de la communication Berner Bauern Verband
Tél. 078 739 11 65

Sur le même sujet

Statistique de la semaine
Semaine 40/2020

23.10.20 | En ce qui concerne les effectifs des animaux de rente, la part bio a continuellement augmenté ces dernières années. Si l’on regarde la part bio des catégories d’animaux de rente importantes, les chèvres (sans les chèvres naines - 28,7 %), les autres vaches (pour la plupart des vaches mères – 22,9 %) et les moutons (25,2 %) se situent à la pointe. La part bio des vaches laitières (10,9 %) et des poules (10,0 %) est plus basse. Quant aux poules, la part bio varie nettement : ainsi, la part bio des poules pondeuses correspond à 18,4 %, pendant que celle des poulets de chair n’atteint que 4,6 %. La part bio des porcs se situe à 2,9 % seulement.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 09-20 : L’effectif du bétail de rente en Suisse

13.10.20 | L’année 2020 connaît une baisse de l’effectif du bétail estimée à 6000 UGB. Cette baisse est imputable en grande majorité au recul du cheptel bovin et, dans une mesure beaucoup moindre, à la diminution de l’effectif porcin. Comme les années précé- dentes, la plus forte augmentation est attendue pour la volaille.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - septembre 2020

13.10.20 | Septembre 2020 a été doux. La température moyenne est montée de 1,6 degré au-dessus de la norme de 1981-2010 (voir graphique 1.3). Du 14 au 16 septembre, plusieurs endroits ont même connu des journées caniculaires, le mercure dépassant alors les 30 degrés. Jusqu’au 23 septembre, les précipitations ont été très faibles. La plupart ont atteint tout au plus 15 % de la norme. Ce n’est qu’à la fin du mois qu’un front froid en provenance de l’Atlantique Nord a apporté de la fraîcheur et de fortes précipitations, ainsi que de la neige à partir de 1000 mètres. Les données phénologiques indiquent que la végétation de septembre avait environ une semaine d’avance par rapport à la période 1981-2010. Entre le 1er janvier et le 31 août, les dommages causés par la grêle et les autres éléments naturels ont plutôt épargné la Suisse (tableaux 1.4 et 1.6) en comparaison annuelle.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 39/2020

09.10.20 | Si on tient compte des pâturages alpestres, la Suisse dispose d’une surface agricole de 14 817 km2. Cedi correspond à une surface de 18 ares par habitant. Dans nos pays voisins, la surface agricole disponible par habitant est plus grande : France 44 ares, Autriche 30 ares, Italie 21 ares et Allemagne 20 ares. En Europe, seules les Pays-Bas (11 ares) et la Belgique (12 ares) indiquent des valeurs plus petites que celle de la Suisse. Au niveau mondiale, l’Australie annonce la plus grande surface agricole par habitant avec 1513 ares.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 38/2020

18.09.20 | Dans la production animale, les sources protéiques indigènes sont rares. De plus, en 2016 et 2018, les récoltes étaient médiocres ce qui a abaissé la part indigène de la protéine brute affouragée à 74 %. En 2019 et 2020, la situation se présente mieux, dans l’année en cours surtout suite à l’expansion des surfaces cultivées avec des céréales fourragères. Cependant, le problème de base - des sources protéiques font largement défaut dans les champs suisses - n’est pas résolu.

Lire la suite
Commentaire de marché « Nous sommes reconnaissants et heureux »

18.09.20 | « L’an 2020 aura fait le bonheur de tous les producteurs porcins, et il faut que les choses restent ainsi » : tel est le bilan que tire des sept premiers mois de l’année Adrian Schütz, directeur adjoint de Suisseporcs. L’effondrement que les prix connaissent chaque année en août n’a pas eu lieu cette fois-ci. Ayant baissé pendant plusieurs années, la consommation s’est stabilisée.

Lire la suite
Communiqués de presse
Même pied d’égalité pour le sucre suisse!

17.09.20 | Cette année, les betteraves sucrières sont fortement touchées par la jaunisse virale causant des pertes massives de rendement. Suite à l’interdiction des néonicotinoïdes en 2019, les plantes ne sont plus protégées de manière systémique pendant plusieurs semaines contre les ravageurs de surface, et la jaunisse virale transmise par les pucerons se propage largement. De ce fait, de nombreux Etats membres de l’UE ont délivré des autorisations d’urgence pour des produits phytosanitaires à base de néonicotinoïdes. Les betteraviers suisses exigent une égalité de traitement. Soit en mettant fin à l'importation de sucre produit à l'aide de produits phytosanitaires n’étant plus autorisés en Suisse, soit avec une autorisation temporaire pour l’enrobage aux néonicotinoïdes. Cette période doit être utilisée pour trouver des variétés résistantes et des stratégies de lutte biologique.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 37/2020

11.09.20 | L’azote disponible pour la fertilisation (2018 : 181 100 tonnes) provient à 70 % de la production animale. Les en-grais minéraux fournissent une part de 26 %. D’autres sources, comme par ex. le compost, ont peu d’importance.

Lire la suite