Contenu principal

En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°41 (11 – 17.10.2021)

19.10.21 | Comme l’initiative contre l’élevage intensif pourrait venir en votation en septembre 2022 déjà, l’USP prépare déjà le sujet et la thématique est traitée dans quasiment toutes les séances. Comme avec les initiatives sur les pesti- cides, ce texte aurait comme conséquence de pénaliser fortement la production indigène et d’augmenter les im- portations. Or, celles-ci risquent de provenir également de pays aux standards de production bien inférieurs aux règles suisses. En effet, la volonté des initiants de soumettre les importations aux mêmes règles que la production indigène contredirait les engagements internationaux de la Confédération.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 41/2021

15.10.21 | Les prix de l’énergie à la hausse et des problèmes de logistique ainsi qu’en termes de flux de marchandises sont responsables du renchérissement actuel. Un regard vers le passé peut avoir un effet calmant : Ces dernières années, l’augmentation des prix à la consommation était faible et parfois les prix ont même reculé. Les prix des aliments à la consommation ont encore moins augmenté. Peut-être, c’est la raison pourquoi le problème des déchets alimentaires s’est accentué. – Ce qui n’a que peu de valeur, ne requiert pas d’attention particulière. Pour l’agriculture, les prix des agents de production se sont développés de manière favorable ces dernières années. Le renchérissement actuel est certes ennuyeux, mais il ne faut guère s’attendre à une augmentation extrême des coûts. D’une façon générale, les prix des produits agricoles ont légèrement augmenté les deux dernières années. Par contre, il est peu probable qu’ils vont grimper au niveau de l’année 2008. 2008, c’était l’année de la crise alimentaire mondiale.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP N°40 (4 – 8.10.2021)

12.10.21 | L’Office fédéral de la statistique a présenté les chiffres 2021 sur la situation économique de l’agriculture. La valeur de la production est estimée à 11,2 milliards de francs, soit 2,1% de moins qu’en 2020. La production végétale subit de plein fouet les conséquences des nombreux épisodes de grêle, des intempéries et de la pression des maladies et des ravageurs. Cette situation remet au premier plan, d’une part l’importance de la protection phytosanitaire, et d’autre part la nécessité de mesures d’adaptation aux changements climatiques. Que ce soit avec des assurances récoltes ou la possibilité de faire des provisions fiscales, des solutions doivent être trouvées afin d’atténuer les problèmes de trésorerie auxquels les exploitations agricoles suisses sont confrontées et de garantir ainsi la résilience de notre agriculture

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 09-21 : Évolution de l’effectif du cheptel suisse

11.10.21 | L’effectif du cheptel connaît une hausse estimée de 7500 UGB en 2021. Les augmentations les plus importantes concernent les effectifs des porcs et des volailles. Alors que l’effectif porcin présente une fluctuation temporaire dans le cadre du cycle du porc, l’effectif avicole connaît une croissance depuis plusieurs années.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 40/2021

08.10.21 | L’année en cours provoque des rendements très bas en production végétale. Toutes les cultures ont été touchées par du gel tardif, des fortes précipitations, des inondations, de l’eau stagnante, du manque de soleil, de la grêle et/ou des tempêtes. L’assurance « Suisse Grêle » parle de la pire année dans ses 141 ans d’existence et estime les dégâts de grêle et élémentaires assurés à plus de 110 millions de francs. Les récoltes des cultures les plus importantes sont estimées de 7 % (céréales fourragères) à 73 % (abricots) plus petites que celles de l’année précédente.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 39 (27.09 - 01.10.2021)

04.10.21 | L’USP a échangé avec différentes organisations professionnelles d’élevage quant à la manière d’informer la population ces prochains mois à propos de la détention animale et de l’engagement des familles paysannes pour le bien-être animal. L’accent sera mis sur des expositions, des événements à la ferme et à la ville, la publication de contenus sur les réseaux sociaux et des tableaux qui expliqueront les spécificités des différentes espèces animales. Le but est de sensibiliser la population aux réalisations des élevages suisses en vue de la votation sur l’élevag

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 39/2021

01.10.21 | En Suisse, les moutons sont surtout élevés pour la production de viande. En 2020, la production de viande ovine a livré un pourcent de la production indigène de viande. Sur le marché, surtout la viande d’agneaux est commercialisée, c’est-à-dire la viande de jeunes animaux d’engraissement. Depuis deux ans, les prix à la production se sont développés de manière très positive pour les producteurs. Par contre, il est étonnant que la production diminue depuis plus d’une année. En l’espace d’une année, la production a reculé de trois pour cent. Cependant, l’effectif de moutons est stable et - selon une première estimation - il ne paraît pas diminuer durant l’année en cours.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP N° 38 (20 – 24.09.2021)

28.09.21 | Les membres des chambres d’agricultures ont pu se réjouir de la présence et des salutations du président du conseil national Andreas Aebi. Ils ont adopté la prise de position de l’USP concernant les constructions hors-zone (LAT2). La chambre d’agriculture a notamment approuvé le règlement financier actualisé, les contributions liées aux produits 2022-25, la contribution à la surface qui demeure inchangée pour 2022 et le programme d’activités 2022. Une thématique particulière abordée était le traitement des « exploitations à risque quant au bien-être animal ». Des exposés ont été présentés par Reto Wyss, vétérinaire cantonal bernois, et Andreas Widmer, directeur de l’association des agriculteurs saint-gallois.

Lire la suite