Contenu principal

Révision de la loi sur la chasse

Le 27 septembre 2020, le peuple a rejeté le référendum sur la révision totale de la loi sur la chasse. La loi vieille de 36 ans reste donc en vigueur sans modification.

Une révision de plus en plus urgente...

La population de loups augmente de manière exponentielle, ce qui entraîne une escalade des conflits avec l’économie alpestre et le tourisme. L’évolution inquiétante de la situation est d’autant plus évidente aux Grisons, où se répètent les attaques sur les vaches adultes.

La population de loups en Suisse et dans l’arc alpin n’est plus menacée. Il est donc grand temps de rétrograder le statut de protection de cette espèce de « strictement protégée » à « protégée » avec possibilité de régulation. Les organisations environnementales reconnaissent désormais elle aussi cette nécessité d’agir.

La nouvelle révision de la loi sur la chasse est en cours de délibération au Parlement (état : été 2022). L’agriculture et les familles paysannes concernées ont besoin de toute urgence qu’entre en vigueur si possible avant l’été 2023 une nouvelle réglementation efficace pour mieux protéger les animaux de rente estivés et paissant sur les pâturages attenant aux exploitations.

 

…pour protéger les animaux, les paysages et la population  

Les conflits entre les animaux sauvages, les animaux de rente et l’homme sont fréquents avant tout dans les cantons de montagne. Si les agriculteurs protègent leurs troupeaux avec des bergers, des clôtures et des chiens, les dommages surviennent quand même. À titre d’exemple, 853 animaux de rente sont tombés sous les crocs des grands prédateurs en 2021 (source : KORA). Ces situations conflictuelles requièrent des règles claires. Il convient de renforcer la protection des animaux, des paysages et de la population, en particulier dans les régions de montagne exploitées à des fins touristiques et agricoles.

La régulation des loups posant problème est aussi nécessaire pour la sécurité des paysans et des touristes. Après une attaque de loups, les vaches s’agitent de plus en plus, surtout si leur gardien ou des randonneurs accompagnés de chiens se trouvent dans leur pâturage.

Les chiens accompagnant les randonneurs peuvent entrer en conflit avec les chiens de protection des troupeaux si ces derniers considèrent les premiers comme une menace pour les moutons et veulent repousser l’attaque présumée du loup.  

De manière générale, il convient donc, pour sa propre sécurité, de faire preuve d’une vigilance et d’une prudence accrues sur le territoire des loups.

Interlocuteur pour le dossier

Thomas Jäggi

Thomas Jäggi

Responsable suppléant de la division Économie animale
Gérant de Swiss Beef et de la CI marchés publics
Collaborateur spécialisé Affaires vétérinaires, alimentation animale, forêt et bois 

Laurstrasse 10, 5200 Brugg
thomas.jaeggi@sbv-usp.ch
Département Production, marché & écologie
Division Production animale

  

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°49-2023

12.12.23 | Lors de l’AD de l’USP, les quelque 400 délégués ont adopté à l'unanimité une résolution contre les mesures d'économies du Conseil fédéral. En outre, de nouveaux membres ont été élus au Comité et à la CSA.

Lire la suite
Communiqués de presse
La régulation du loup doit se poursuivre !

12.12.23 | Avec leurs recours, les organisations environnementales torpillent la régulation préventive du loup. Pour l'Union suisse des paysans et la Société suisse d'économie alpestre, ces oppositions sont incompréhensibles. Elles entravent la régulation urgente et nécessaire des populations de loups. Conséquences : une mise en danger de l'économie alpestre, des pertes encore plus importantes d’animaux de rente et la nécessité de tirs de régulation encore plus nombreux à l’avenir.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°48-2023

04.12.23 | Lors de l’AD de l’USP, les quelque 400 délégués ont adopté à l'unanimité une résolution contre les mesures d'économies du Conseil fédéral. En outre, de nouveaux membres ont été élus au Comité et à la CSA.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 41-2023

17.10.23 | L’OFAG développe une stratégie numérique. À l’occasion d’un échange, l’USP a pu lui exposer ses attentes, en particulier celle de mettre l’accent sur la plus-value pour les exploitations agricoles.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 40-2023

09.10.23 | Agristat suit l’évolution des prix des matières première agricoles sur le marché mondial via les évaluations de la banque mondiale. Beaucoup de prix sont fortement revenus à la norme ces derniers mois. Toutefois, les prix de certaines denrées usuellement importées – riz, café, cacao, oranges et sucre – s’envolent actuellement. Pour l’heure, le prix du sucre sur le marché mondial est deux fois plus élevé qu’il y a trois ans.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 36-2023

11.09.23 | Lors de la rencontre au sommet avec la direction de Coop, l'USP a rappelé qu'une augmentation des prix à la production était nécessaire en raison de la hausse des coûts de production.

Lire la suite
Communiqués de presse
Révision insuffisante de l’ordonnance sur la chasse

07.09.23 | L’adaptation prévue de l’ordonnance sur la chasse ne va pas assez loin et présente d’importantes lacunes qu’il est encore temps de corriger. Invitée à se prononcer sur le projet, l’Union suisse des paysans et la Société suisse d’économie alpestre demandent à la Confédéra-tion de réduire les seuils d’intervention et d’adapter les conditions de la régulation du loup.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Jagdverordnung

07.09.23 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung der Jagdverordnung.

Lire la suite