Contenu principal

Pour une hausse des prix au producteur d’au moins 10 %

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 21 février 2023

Depuis l’éclatement de la guerre en Ukraine, tout se renchérit. Les exploitations agricoles doivent elles aussi faire face à des dépenses supplémentaires pour les machines, l’énergie, le diesel, les engrais, la nourriture des animaux et nombre d’autres agents de production. Si les recettes ont connu certains ajustements l’an passé, l’ensemble de l’agriculture accuse encore un déficit de 200 à 300 millions de francs, et ce malgré la baisse que connaissent à l’heure actuelle les prix de certains intrants. Il convient de combler ce déficit. Dans le domaine de la production végétale, d’importantes exigences environnementales sont entrées en vigueur début 2023, faisant baisser les rendements et augmentant les risques culturaux. 

Le renchérissement des agents de production comme l’énergie, le diesel, les engrais, les aliments pour animaux ainsi que les machines et les biens d’équipement n’épargne pas l’agriculture. L’an passé, ce renchérissement s’élevait à 10 %. Il en a résulté des dépenses supplémentaires pour les familles paysannes de l’ordre d’un milliard de francs. Certains ajustements des prix à la production ont permis d’amortir une partie de ces dépenses. Cependant, les exploitations agricoles doivent encore faire face à un déficit de 200 à 300 millions de francs, et ce malgré la baisse qu’ont connu les prix de certains agents de production ces dernières semaines.

La Chambre suisse d’agriculture demande d’ajuster les prix

Outre l’augmentation du prix des intrants, la production végétale doit affronter la mise en œuvre des trajectoires de réduction que prévoit l’initiative parlementaire 19.475. Celle-ci comprend des objectifs ambitieux de réduction des risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires et des pertes d’éléments fertilisants. Dès cette année, des directives relativement strictes s’appliquent dans le cadre des prestations écologiques requises et cela, pour toutes les exploitations. Mis à part une réduction des rendements moyens, une charge de travail supplémentaire et des coûts de production plus élevés, les trajectoires de réduction sont aussi synonymes de risques culturaux plus importants qu’auparavant. Les familles paysannes ont donc besoin de recettes d’au moins 10 % plus élevées pour les produits végétaux, de sorte à compenser les surcoûts et les pertes découlant des trajectoires de réduction.

Les membres de la Chambre suisse d’agriculture (CSA), le « Parlement » de l’Union suisse des paysans (USP), demandent aux échelons en aval, du premier acheteur au commerce de détail, de faire preuve de solidarité en augmentant les prix à la production en conséquence. En effet, la Confédération ne prévoit aucune augmentation des paiements directs pour l’instant. Une amélioration des revenus des familles paysannes est plus que justifiée, dans la mesure où diverses denrées alimentaires sont déjà devenues plus chères à la vente sans que les producteurs puissent profiter de manière appropriée de cette hausse des prix.

 

Changement au sein du Comité de l’USP

Suite à son élection à la présidence de la Conférence des directeurs cantonaux de l’agriculture, Stefan Müller a démissionné du Comité de l’USP. Représentant le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB), il occupait le siège des régions de montagne. Pour lui succéder, la CSA a élu Peter Seiler. Originaire de Sarnen (OW), cet agriculteur siège au comité du SAB et de la Société suisse d’économie alpestre.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

David Brugger

David Brugger

Union Suisse des Paysans
Responsable de la Division Production végétale

Téléphone 077 438 90 88
Email david.brugger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Les paysans suisses disent merci

11.05.20 | Dès aujourd’hui, des paysannes et des paysans investissent les grandes gares de Suisse pour remercier la population de la confiance qu’elle leur a témoignée ces derniers temps et lui rappeler qu’ils continuent de garantir l’approvisionnement en aliments de la région. Ainsi l’Union suisse des paysans boucle-t-elle la campagne d’information prévue pour ce printemps. En revanche, le travail de sensibilisation mené dans le cadre de la campagne « Nous protégeons ce que nous aimons » se poursuit. Toutes les familles paysannes sont appelées à participer.

Lire la suite
Communiqués de presse L’USP soutient la réduction des risques liés aux produits phytosanitaires

23.04.20 | Mise en consultation, l’initiative parlementaire de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États pour réduire les risques dans le domaine des produits phytosanitaires a reçu le soutien de principe de la Chambre suisse d’agriculture (CSA) de l’Union suisse des paysans (USP). Cette initiative veut réduire de 50 % d’ici à 2027 les risques liés à l’utilisation de produits phytosanitaires auxquels sont exposés les eaux de surface, l’eau potable et les habitats proches de l’état naturel, et, partant, garantir une mise en œuvre contraignante des objectifs définis dans le Plan d’action Produits phytosanitaires. L’agriculture est également favorable à l’amélioration prévue de la transparence dans l’utilisation de produits phytosanitaires par l’agriculture, les collectivités publiques, les particuliers et d’autres utilisateurs. En outre, les membres de la CSA exigent aussi une trajectoire de réduction des biocides dans la loi, avec les mêmes délais et les mêmes objectifs de réduction que pour les produits phytosanitaires, car de nombreux biocides contiennent les mêmes substances actives. Par contre, la CSA n’accepte pas qu’il revienne à la branche de définir des mesures supplémentaires, de les faire respecter et d’en rendre compte. Ses membres estiment qu’il n’est pas possible, sans les bases légales correspondantes, de garantir le respect des mesures dans tout le pays. Aux yeux de l’USP, l’élaboration et la mise en œuvre de mesures pour réduire les risques et le suivi de celles-ci incombent clairement à la Confédération. Le secteur agricole est disposé à collaborer à leur élaboration et à soutenir la Confédération dans la mise en œuvre.

Lire la suite
Communiqués de presse
La Journée Portes ouvertes 2020 annulée à cause du coronavirus

22.04.20 | Le coronavirus affecte aussi les activités de « Paysans suisses ». La Journée des portes ouvertes à la ferme et le Brunch du 1er août représentent deux rendez-vous incontournables de la campagne durant la saison estivale. L’annulation du premier est définitive après la décision prise par le Conseil fédéral le 16 avril. En ce qui concerne le Brunch du 1er août, l’Union suisse des paysans prendra une décision fin mai.

Lire la suite
Communiqués de presse
Sauvons ensemble des aliments avec « Too Good To Go »

01.04.20 | L’Union suisse des paysans s’engage à travers différentes mesures contre le gaspillage alimentaire et pour une appréciation des aliments à leur juste valeur. À l’avenir, la faîtière agricole travaillera aussi avec « Too Good To Go », l’appli anti-gaspillage. Les exploitations agricoles peuvent dès à présent s’enregistrer sur www.toogoodtogo.ch/paysans et en profiter pour proposer aux consommateurs des produits imparfaits de la nature ou des invendus de leur magasin de ferme.

Lire la suite
Communiqués de presse
Campagne « Paysans suisses » : moderne et innovante, même en ligne

31.03.20 | Des histoires palpitantes sur la vie à la ferme, un calendrier des saisons interactif et bien plus encore : à compter d’aujourd’hui, le site web www.agriculture.ch de la campagne « Paysans suisses » arbore un nouveau look. Les paysannes et les paysans en sont les protagonistes. Ils parlent de leur quotidien et présentent les prestations qu’ils fournissent en faveur de la population suisse. Cerise sur le gâteau : la rubrique dédiée aux savoirs a été remaniée.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch du 1er août: un événement idéal pour favoriser le dialogue et promouvoir les produits de la ferme

10.02.20 | Le brunch est une plateforme idéale pour entrer en contact avec la population et lui faire découvrir l'agriculture suisse. C'est aussi une excellente occasion de promouvoir la vente di-recte de vos produits ou pour faire connaître d'autres offres à la ferme. Un brunch à la ferme dans le cadre de la fête nationale ne doit pas nécessairement être de grande envergure. Les brunchs de petite taille ont aussi leur charme. Inscrivez-vous d'ici au 24 avril sur www.portailpaysanssuisses.ch !

Lire la suite
Communiqués de presse
Des produits de la région et de saison en vente directe à la ferme

27.01.20 | Qu’y a-t-il de mieux que du pain croustillant, des fraises bien mûres, des pommes juteuses ou des confitures faites maison venant tout droit de la ferme pour nous mettre l’eau à la bouche ? Grâce à la plus grande plateforme de recherche de fermes suisses www.recherche.a-la-ferme.ch, les consommateurs accèdent en quelques clics à l’offre des fermes à proximité. C’est le moment de jeter un œil au site et de prévoir les prochaines courses au magasin à la ferme !

Lire la suite
Communiqués de presse
Nouveau coup de pub pour la recherche de fermes sur a-la-ferme.ch

27.01.20 | La vente directe se développe à grande vitesse dans l’agriculture suisse. De plus en plus de familles paysannes diversifient leurs activités et cherchent à éviter les intermédiaires. Elles peuvent ainsi créer davantage de valeur sur l’exploitation. Entretemps, une exploitation agricole sur cinq pratique la vente directe. Mais comment bâtir une clientèle de façon simple et en peu de temps ? L’Union suisse des paysans propose la plateforme idéale sur a-la-ferme.ch. Inscrivez-vous sans tarder sur www.portailpaysanssuisses.ch.

Lire la suite