Contenu principal

Valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 6 mai 2024

L’Union suisse des paysans rejoint AgroImpact pour mieux valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse. Il s’agit d’accompagner la transition climatique de l’agriculture en développant l’assise nationale d’une initiative pionnière.

L’agriculture suisse cherche à diminuer son empreinte écologique par le biais de différentes actions. Dans ce sens, l’Union suisse des paysans (USP) apporte son soutien aux initiatives qui mettent en valeur les prestations offertes par l’agriculture tout au long de la chaîne de création de valeur. L’USP a ainsi décidé de rejoindre l’association AgroImpact et encourage les acteurs de la chaîne agroalimentaire à s’unir derrière ce dispositif.

 La méthode AgroImpact – basée sur les méthodes du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) et compatible avec les recommandations de la Science Based Target Initiative (SBTi) – permet, en certifiant les matières premières, de financer les efforts de l’agriculture en faveur du climat. La large alliance réalisée par AgroImpact assure la légitimité et l’impact des mesures de réduction d’empreinte carbone prises par les agricultrices et les agriculteurs suisses. La délivrance de certificats, qui n’ont rien à voir avec des crédits carbones, permet une baisse réelle, mesurable et durable des émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture suisse, sans délocalisation de la production à l’étranger.

Reconnaissant le rôle pionnier d’AgroImpact, l’USP se réjouit d’accompagner l’expansion à l’échelle nationale d’une association pour l’heure active en Suisse romande uniquement.

 

Contribuer à l’atteinte des objectifs SBTi

Le SBTi est une initiative internationale pour la standardisation des objectifs climatiques. Elle présente une démarche clairement définie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des entreprises et atteindre ainsi les objectifs fixés par l’Accord de Paris, visant à limiter le réchauffement à 1,5°C. Pour les entreprises, les activités en amont (l’agriculture en l’occurrence) et en aval sont également prises en compte, afin d’éviter un déplacement des émissions à l’intérieur d’une même filière.

Sur la base des objectifs SBTi, une large discussion s’est ouverte quant à la façon de réduire les émissions tout au long de la chaîne agroalimentaire. Dans le cadre de la « Klimatisch », différents acteurs issus de l'agriculture et de la filière alimentaire se sont réunis depuis deux ans dans le but de mettre en valeur et d'honorer les efforts de réduction des émissions tout au long de la chaîne de création de valeur. Dans ce sens, l’USP voit au travers d’AgroImpact une solution pour concrétiser les intentions exprimées jusqu’ici au travers d’un dispositif amené à encore évoluer

Renseignements

Hannah von Ballmoos Hofer, Responsable de la division énergie & environnement USP, tél. 056 462 50 06

Aude Jarabo, Agroimpact, tél. 078 330 10 30, www.agroimpact.ch

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°21 -2024

27.05.24 | Le peuple pourrait se prononcer très prochainement sur l’initiative pour la responsabilité environnementale. La majorité de la CEATE-N a recommandé de ne pas lui opposer de contre-projet.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°20 -2024

21.05.24 | Le peuple pourrait se prononcer très prochainement sur l’initiative pour la responsabilité environnementale. La majorité de la CEATE-N a recommandé de ne pas lui opposer de contre-projet.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Tierseuchenverordnung

17.05.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung der Tierseuchenverordnung.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°19 -2024

13.05.24 | Placées sous l’égide de l’USP, les négociations sur les prix auprès des organisations de producteurs sont en bonne voie. Des hausses ont déjà été obtenues pour les pommes de terre. En juin, ce sera le tour des céréales.

Lire la suite
Points de vue
L’initiative d’allègement des primes, ou la menace d’une nouvelle facture de plusieurs milliards

10.05.24 | Déposée par le PS, l’initiative d’allègement des primes demande que les personnes assurées ne doivent pas consacrer plus de 10 % de leur revenu disponible aux primes d’assurance-maladie. Il ne fait aucun doute que ces primes pèsent de plus en plus lourd dans le budget de nombreux ménages. En effet, les coûts de la santé ont fortement augmenté au cours des dernières décennies. C’est pourquoi environ un quart de la population suisse, soit 2,3 millions de personnes, bénéficie d’une réduction de primes à l’heure actuelle.

Lire la suite
Communiqués de presse
Renvoi des propositions d’économies du Conseil fédéral

07.05.24 | Le Conseil fédéral se prononcera bientôt sur le crédit-cadre agricole 2026-2029. Non seulement l’Union suisse des paysans, mais aussi de nombreuses autres organisations ainsi que presque tous les cantons et partis se sont clairement opposés aux mesures d’économies prévues de 2,5 %. Le Conseil fédéral est dans l’obligation de tenir compte du résultat sans équivoque de la consultation s’il ne veut pas que les processus démocratiques tournent à la mascarade.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°18 -2024

06.05.24 | L’USP s’oppose à l’obligation de réserver 3,5% des terres ouvertes à la promotion de la biodiversité. Elle a défendu sa position devant la CER-CE, dont la majorité s’est laissé convaincre.

Lire la suite
Communiqués de presse
Valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse

06.05.24 | L’Union suisse des paysans rejoint AgroImpact pour mieux valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse. Il s’agit d’accompagner la transition climatique de l’agriculture en développant l’assise nationale d’une initiative pionnière.

Lire la suite