Contenu principal

Champ professionnel de l’agriculture : effectifs des apprentis toujours en hausse

Communiqué de presse de l’OrTra AgriAliForm du 13 octobre 2021

Après un effondrement du nombre d’apprentis dans le champ professionnel de l’agriculture lors de l’année scolaire 2019/20, les chiffres se redressent et l’évolution positive se poursuit. Par rapport à l’an passé, les effectifs augmentent de près de 6 %, soit 208 apprentis.

L’augmentation des effectifs découle en premier lieu de la profession d’agriculteur et des deux professions vitivinicoles. En ce moment, 3756 personnes au total suivent une formation dans le champ professionnel de l’agriculture. Presque 85 % d’entre elles deviendront agriculteur ou agricultrice, 7 % viticulteur, viticultrice ou caviste, et les autres se répartiront entre les professions des filières arboricole, maraîchère et avicole. C’est surtout dans les cultures spéciales que le nombre d’apprentis fluctue d’année en année. En 2021, la viticulture a enregistré des chiffres record. Dans la production maraîchère, la forte proportion de personnes effectuant une deuxième formation est particulièrement frappante. La formation de deux ans d’agropraticien AFP s’est imposée dans le paysage éducatif du champ professionnel de l’agriculture : le nombre d’apprentis affiche une légère baisse par rapport à l’année dernière, mais reste dans la moyenne des trois dernières années.

Formation variée, diversifiée, indépendante et porteuse d'avenir

Réjouissante, cette évolution positive est liée au fait que le champ professionnel de l’agriculture propose une formation très intéressante et diversifiée. Les innovations ne manquent pas : la numérisation et l’automatisation progressent et offrent de nouvelles possibilités, la protection du climat, des animaux et de l’environnement pose sans cesse de nouveaux défis, et l’avenir appartient à ceux qui produisent avec le moins de produits phytosanitaires possible. Pour relever tous ces défis, la branche a besoin d’un nombre suffisant de professionnels bien formés et dotés des compétences adéquates. Pour rester en phase avec leur temps, les plans de formation sont révisés à intervalles réguliers, et une révision totale est en cours de préparation. Dans ce cadre, la production durable ainsi que des aspects liés à la politique agricole, à la gestion d’entreprise et à la vente gagnent en importance.

Contexte motivant

Les apprentis travaillent dans et avec la nature, avec des plantes et des animaux, mais aussi avec des techniques modernes. Travailler avec des animaux et des machines, c’est assumer d’emblée une grande responsabilité dans l’entreprise formatrice. En outre, les perspectives d’avenir sont excellentes, et les possibilités de formation continue nombreuses. Les apprentis sans exploitation familiale ont eux aussi toutes leurs chances de diriger leur propre exploitation un jour.

Apprentissage tout au long de la vie

L’apprentissage pose les bases de la vie professionnelle et ouvre de nombreuses voies dans le secteur agricole. La formation continue, par exemple les examens professionnels et de maîtrise ou l’école supérieure et ses formations en agro-commerce, en agro-technique et en technique vitivinicole, permet de compléter les connaissances spécialisées acquises lors de la formation de base par un savoir-faire en gestion d’entreprise et des connaissances entrepreneuriales. L’apprentissage tout au long de la vie s’est aussi imposé comme principe dans l’agriculture et ses métiers. Un apprentissage donne une base idéale pour entrer dans la vie active et offre les meilleures perspectives, et ce dans tous les domaines, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du secteur agricole.

Renseignements

Loïc Bardet

Directeur Agora
Président de l’OrTra AgriAliForm

Mobile 079 718 01 88

Petra Sieghart

Laurstrasse 10
5201 Brugg

056 462 54 31
petra.sieghart@agriprof.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Bien vu ! Le contre-projet et l’initiative sont inutiles

20.10.21 | La commission chargée du premier examen recommande au Conseil national de rejeter tant l’initiative sur l’élevage intensif que le contre-projet. L’Union suisse des paysans salue cette décision. Non seulement ces deux projets sont inutiles, mais auraient aussi des conséquences négatives majeures.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°41 (11 – 17.10.2021)

19.10.21 | Comme l’initiative contre l’élevage intensif pourrait venir en votation en septembre 2022 déjà, l’USP prépare déjà le sujet et la thématique est traitée dans quasiment toutes les séances. Comme avec les initiatives sur les pesti- cides, ce texte aurait comme conséquence de pénaliser fortement la production indigène et d’augmenter les im- portations. Or, celles-ci risquent de provenir également de pays aux standards de production bien inférieurs aux règles suisses. En effet, la volonté des initiants de soumettre les importations aux mêmes règles que la production indigène contredirait les engagements internationaux de la Confédération.

Lire la suite
Communiqués de presse
Champ professionnel de l’agriculture : effectifs des apprentis toujours en hausse

13.10.21 | Après un effondrement du nombre d’apprentis dans le champ professionnel de l’agriculture lors de l’année scolaire 2019/20, les chiffres se redressent et l’évolution positive se poursuit. Par rapport à l’an passé, les effectifs augmentent de près de 6 %, soit 208 apprentis.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP N°40 (4 – 8.10.2021)

12.10.21 | L’Office fédéral de la statistique a présenté les chiffres 2021 sur la situation économique de l’agriculture. La valeur de la production est estimée à 11,2 milliards de francs, soit 2,1% de moins qu’en 2020. La production végétale subit de plein fouet les conséquences des nombreux épisodes de grêle, des intempéries et de la pression des maladies et des ravageurs. Cette situation remet au premier plan, d’une part l’importance de la protection phytosanitaire, et d’autre part la nécessité de mesures d’adaptation aux changements climatiques. Que ce soit avec des assurances récoltes ou la possibilité de faire des provisions fiscales, des solutions doivent être trouvées afin d’atténuer les problèmes de trésorerie auxquels les exploitations agricoles suisses sont confrontées et de garantir ainsi la résilience de notre agriculture

Lire la suite
Communiqués de presse
Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie.

12.10.21 | « Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie »: telle est la devise de la campagne qu’a lancée aujourd’hui le secteur pour améliorer la couverture sociale dans l’agriculture et en particulier celle des paysannes. Les éléments clés de cette campagne sont une simple check-list pour déceler le potentiel d'amélioration et une offre gratuite de conseil accessible à tout le monde pour examiner les différentes options adaptées à la situation en vue d’une meilleure couverture sociale.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 09-21 : Évolution de l’effectif du cheptel suisse

11.10.21 | L’effectif du cheptel connaît une hausse estimée de 7500 UGB en 2021. Les augmentations les plus importantes concernent les effectifs des porcs et des volailles. Alors que l’effectif porcin présente une fluctuation temporaire dans le cadre du cycle du porc, l’effectif avicole connaît une croissance depuis plusieurs années.

Lire la suite
Praktikum 80 – 100 % Dauer 6 Monate

11.10.21 | Interessieren Sie sich für eine nachhaltige Nutztierhaltung in der Schweiz? Dann sind Sie bei uns richtig! Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft in Brugg bietet ab sofort oder nach Verein-barung ein

Lire la suite