Contenu principal

Agriculture de montagne

À l’heure actuelle, 14 300 exploitations agricoles de Suisse, soit 27 % de l’ensemble d’entre elles, se trouvent dans les régions de montagne. Elles cultivent 283 170 hectares de terres agricoles dans les régions de montagne II, III et IV. Comme la topographie ne se prête pas aux grandes cultures ou aux cultures spéciales, la plupart des exploitations de montagne ont axé leur activité sur la détention d’animaux. Dans l’agriculture de montagne, l’exploitation des herbages est importante pour la production de lait, la garde de vaches allaitantes, ainsi que l’élevage et l’engraissement des bovins et des ruminants. L’économie alpestre est étroitement liée à l’agriculture de montagne. En effet, ce sont les exploitations de montagne qui présentent la plupart des animaux estivés et qui assurent la gestion et l’entretien des exploitations alpines d’estivage.

La plupart du temps, les conditions naturelles dans lesquelles les familles paysannes de montagne gèrent leur exploitation sont difficiles. Les longues périodes à nourrir les animaux avec du fourrage hivernal, les terrains en pente ou en forte pente, les accès difficiles, parfois inexistants, et l’exiguïté des structures, renchérissent la production dans les régions de montagne et demandent beaucoup de travail. Malgré tout le travail acharné qu’elles abattent, la situation économique des exploitations de montagne reste insatisfaisante : en 2017, le revenu moyen d’une unité de main-d’œuvre familiale ne s’élevait qu’à 36 386 francs par année, soit 55 % du salaire comparable non agricole. Ce montant est aussi bien inférieur au revenu moyen dans les exploitations agricoles de plaine.

Depuis l’introduction de la politique agricole 2014-17, les paiements directs reviennent un peu plus à l’agriculture de montagne.  Au total, 32 % des paiements directs, soit 899,6 millions de francs, 80,1 millions de francs provenant des crédits d’investissement et 61,1 millions de francs des contributions pour l’amélioration structurelle doivent permettre d’améliorer la situation des familles paysannes de montagne.

De nombreux consommateurs apprécient les produits des alpages et des montagnes suisses. Les logos « Produit suisse de montagne » ou « Produit suisse d’alpage » certifient leur authenticité et permettent de les repérer facilement.

 

Interlocuteur pour le dossier

Martin Brugger

Martin Brugger

Union Suisse des Paysans
Responsable suppléant du Département Economie,
formation et relations internationales

Téléphone 056 462 53 33
Email martin.brugger@sbv-usp.ch

  

Communiqués de presse
Réguler le loup sans faire dans la demi-mesure

29.09.22 | L’augmentation des populations de loups a accentué la problématique liée au canidé de manière exponentielle. La situation actuelle menace l’agriculture et en particulier l’économie alpestre dans leur existence.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 26

04.07.22 | Lors des Journées internationales d’économie alpestre, un total de 350 personnes de diverses régions de l'arc alpin se sont réunies à Viège pour discuter des défis actuels et des perspectives de l’agriculture de montagne.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 25

28.06.22 | Lors d’une commission compétente du conseil des Etats, l’USP a pu s’exprimer concernant la révision de la loi sur la chasse. Il a été démontré qu’une révision de la loi était nécessaire et urgente afin de rendre possible la régula-tion du loup. Des mesures préventives sont également indispensables. Les membres de la commission ont en-suite pris une décision en ce sens.

Lire la suite
Communiqués de presse
Train d’ordonnances agricoles 2022 : quelques bons éléments

26.04.22 | Aujourd’hui, les membres de la Chambre suisse d’agriculture ont adopté la prise de position de l’Union suisse des paysans sur le train d’ordonnances agricoles 2022. Ils demandent que les modifications prévues n’affaiblissent pas la production davantage. Par ailleurs, ils ont adopté un document de synthèse sur les nouvelles techniques de sélection.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°9

07.03.22 | Plus de 20 personnes ont participé à la conférence des parlementaires agricoles pour discuter des thèmes en lien avec l’agriculture qui seront traités lors de la session de printemps. En plus du programme de la session, les sujets d’actualités suivants ont été débattus : l’initiative sur l’élevage intensif, la révision des lois sur le génie génétique et la loi sur la chasse.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°45 (8 – 12. novembre 2021)

16.11.21 | Les membres du comité ont abordé la mise en œuvre de l’initiative parlementaire sur la trajectoire de réductions et les éléments fertilisants, le paquet d’ordonnances agricoles 2021 et les effets et la campagne contre l’initiative sur l’élevage intensif. Un autre point à l’ordre du jour concernait le jubilaire des 125 ans de l’USP l’année prochaine, pour lequel de nombreuses activités sont prévues.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 43 (25 – 29.10.2021)

01.11.21 | La campagne contre l’initiative sur l’élevage intensif a débuté. Cette semaine, l’USP a informé ses organisations membres des travaux en cours : point de mire, informer les exploitants des répercussions sur l’agriculture en général et celles spécifiques à la détention animale. Une présentation ainsi qu’un flyer résumant les points principaux sont mis à disposition. Ensuite, il s’agira d’informer sur les conditions de base de la détention animale en Suisse, de ses particularités et de ses avantages. Pour ce faire, différentes mesures sont envisagées, des affiches pour les exploitations agricoles et les différentes foires agricoles en passant par des publications sur les réseaux sociaux. Toutefois, rien ne sera plus important que de saisir chaque occasion afin de discuter et présenter l’élevage indigène. Rien n’est plus convaincant qu’une discussion personnelle et un aperçu !

Lire la suite
Communiqués de presse
Appel à voter OUI à la loi révisée sur la chasse

04.09.20 | Le 27 septembre, le peuple votera sur la loi révisée sur la chasse : un projet moderne et pro-gressiste avec des règles claires, qui prend en compte de manière équilibrée la protection des animaux, des paysages et de l’homme. À Berne, agricultrices et agriculteurs, chasseresses et chasseurs ainsi que des sympathisantes et sympathisants provenant de toutes les régions du pays se sont réunis sur la Place Fédérale pour défendre tous ensemble le OUI.

Lire la suite