Contenu principal

Pour une hausse des prix au producteur d’au moins 10 %

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 21 février 2023

Depuis l’éclatement de la guerre en Ukraine, tout se renchérit. Les exploitations agricoles doivent elles aussi faire face à des dépenses supplémentaires pour les machines, l’énergie, le diesel, les engrais, la nourriture des animaux et nombre d’autres agents de production. Si les recettes ont connu certains ajustements l’an passé, l’ensemble de l’agriculture accuse encore un déficit de 200 à 300 millions de francs, et ce malgré la baisse que connaissent à l’heure actuelle les prix de certains intrants. Il convient de combler ce déficit. Dans le domaine de la production végétale, d’importantes exigences environnementales sont entrées en vigueur début 2023, faisant baisser les rendements et augmentant les risques culturaux. 

Le renchérissement des agents de production comme l’énergie, le diesel, les engrais, les aliments pour animaux ainsi que les machines et les biens d’équipement n’épargne pas l’agriculture. L’an passé, ce renchérissement s’élevait à 10 %. Il en a résulté des dépenses supplémentaires pour les familles paysannes de l’ordre d’un milliard de francs. Certains ajustements des prix à la production ont permis d’amortir une partie de ces dépenses. Cependant, les exploitations agricoles doivent encore faire face à un déficit de 200 à 300 millions de francs, et ce malgré la baisse qu’ont connu les prix de certains agents de production ces dernières semaines.

La Chambre suisse d’agriculture demande d’ajuster les prix

Outre l’augmentation du prix des intrants, la production végétale doit affronter la mise en œuvre des trajectoires de réduction que prévoit l’initiative parlementaire 19.475. Celle-ci comprend des objectifs ambitieux de réduction des risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires et des pertes d’éléments fertilisants. Dès cette année, des directives relativement strictes s’appliquent dans le cadre des prestations écologiques requises et cela, pour toutes les exploitations. Mis à part une réduction des rendements moyens, une charge de travail supplémentaire et des coûts de production plus élevés, les trajectoires de réduction sont aussi synonymes de risques culturaux plus importants qu’auparavant. Les familles paysannes ont donc besoin de recettes d’au moins 10 % plus élevées pour les produits végétaux, de sorte à compenser les surcoûts et les pertes découlant des trajectoires de réduction.

Les membres de la Chambre suisse d’agriculture (CSA), le « Parlement » de l’Union suisse des paysans (USP), demandent aux échelons en aval, du premier acheteur au commerce de détail, de faire preuve de solidarité en augmentant les prix à la production en conséquence. En effet, la Confédération ne prévoit aucune augmentation des paiements directs pour l’instant. Une amélioration des revenus des familles paysannes est plus que justifiée, dans la mesure où diverses denrées alimentaires sont déjà devenues plus chères à la vente sans que les producteurs puissent profiter de manière appropriée de cette hausse des prix.

 

Changement au sein du Comité de l’USP

Suite à son élection à la présidence de la Conférence des directeurs cantonaux de l’agriculture, Stefan Müller a démissionné du Comité de l’USP. Représentant le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB), il occupait le siège des régions de montagne. Pour lui succéder, la CSA a élu Peter Seiler. Originaire de Sarnen (OW), cet agriculteur siège au comité du SAB et de la Société suisse d’économie alpestre.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

David Brugger

David Brugger

Union Suisse des Paysans
Responsable de la Division Production végétale

Téléphone 077 438 90 88
Email david.brugger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Devenez hôte pour le brunch du 1er août !

08.02.21 | La pandémie liée au coronavirus est omniprésente et restreint la vie privée et professionnelle. La population a besoin d’être rassurée et se languit de contacts sociaux. Et c’est là que vous entrez en jeu, chères agricultrices et chers agriculteurs. Montrez que même en temps de crise, on peut compter sur les paysannes et les paysans suisses et invitez la population à participer à un brunch du 1er août sur votre exploitation. Cette année se prête particulièrement bien aux brunchs de petites tailles. N’hésitez pas et inscrivez-vous d’ici au 23 avril sur www.portailpaysanssuisses.ch !

Lire la suite
Communiqués de presse
« Cultivées ici. Transformées ici » : la campagne qui rassemble paysans et transformateurs

14.10.20 | Dans le cadre de leur nouvelle campagne d’information « Cultivées ici. Transformées ici », les agriculteurs et les transformateurs suisses s’unissent pour informer le public des avantages que présentent leurs services. Depuis la crise du coronavirus, tous les yeux sont rivés sur l’auto-approvisionnement de la Suisse en aliments de base. La nouvelle campagne vise à sensibiliser la population et souligner l’importance des aliments indigènes.

Lire la suite
Communiqués de presse
IP-SUISSE et « a-la-ferme.ch » démarrent leur coopération !

22.09.20 | L’Union suisse des paysans accélère les partenariats au sein de l’agriculture, afin d’exploiter au mieux les synergies dans tout le secteur et d’offrir une valeur ajoutée à l’extérieur. IP-SUISSE est désormais aussi de la partie. Cet été, l’organisation titulaire du label a décidé de soutenir activement la plateforme nationale « a-la-ferme.ch » et de la promouvoir auprès de ses membres. Plus de 600 entreprises IP-SUISSE se sont déjà inscrites. Les autres peuvent à présent en faire de même sur www.portailpaysanssuisses.ch !

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch à la ferme du 1er août 2020 : une édition un peu différente

01.08.20 | Tout comme les feux d’artifice, le Brunch à la ferme est associé aux festivités du 1er août. La seule différence, c’est qu’il a lieu par tous les temps. Même si les mesures de protection contre le coronavirus viennent compliquer la tenue d’événements d’une telle ampleur, près de 150 familles paysannes ont invité la population à leur table cette année. Les hôtes sont venus des quatre coins du pays pour savourer un repas convivial à la campagne. La 28e édition du traditionnel Brunch à la ferme du 1er août a de nouveau fait le bonheur des petits et des grands.

Lire la suite
Communiqués de presse
Brunch du 1er août avec le ministre de l'économie

21.07.20 | Environ 150 familles paysannes prépareront le brunch à la ferme du 1er août qui aura lieu dans le respect des mesures d’hygiène en lien avec le coronavirus. Plusieurs prestataires sont déjà complets. Dans les Grisons, le conseiller fédéral Parmelin brunchera également parmi les invités.

Lire la suite
Communiqués de presse
Promouvoir ensemble la santé de nos animaux de rente - création de l’organisation « Santé des animaux de rente Suisse »

03.07.20 | Une coordination ciblée et les idées innovantes de tous les acteurs concernés permettent de promouvoir de manière encore plus efficace la santé des animaux de rente en Suisse. À cet effet, les organisations nationales de détenteurs d’animaux, d’éleveurs et de marchands de bétail, en collaboration avec les vétérinaires, la faculté Vetsuisse et l’Association suisse des vétérinaires cantonaux, ont créé l’organisation « Santé des animaux de rente Suisse ». Au cours des premières années, l’accent sera mis sur la promotion de la santé des bovins.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le populaire Brunch du 1er août aura lieu !

30.06.20 | Après quelques incertitudes, l’Union Suisse des Paysans (USP) a décidé de maintenir l’édition 2020 du brunch à la ferme du 1er août. Une bonne nouvelle pour tous les fidèles participants à cet événement traditionnel ! La prochaine fête nationale sera donc à nouveau l’occasion de profiter d'un petit déjeuner composé de délicieux produits régionaux dans une ambiance conviviale. Vous pouvez dès à présent chercher une ferme de votre choix sur le site www.brunch.ch et vous inscrire. Attention, l'inscription est obligatoire.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch du 1er août aura lieu

28.05.20 | Les jeux sont faits ! Les manifestations réunissant jusqu’à 300 personnes sont de nouveau autorisées à partir du 6 juin prochain. Le traditionnel Brunch à la ferme du 1er août pourra donc avoir lieu dans le respect des règles de l’OFSP. Quant aux fermes dans l’impossibilité de mettre en œuvre ces exigences, l’Union suisse des paysans leur recommandent d’opter pour l’organisation d’un « brunch à l’emporter ». Les inscriptions repartent à zéro, les fermes déjà inscrites peuvent confirmer ou annuler leur participation dès maintenant.

Lire la suite