Contenu principal

Agrimpuls

Agrimpuls organise l'envoi de stagiaires suisses à l'étranger et l'accueil de stagiaires étrangers en Suisse, le placement de main-d’œuvre étrangère dans des exploitations de Suisse, des séjours linguistiques et des voyages en groupe dans le monde entier. Pour compléter son offre, Agrimpuls propose aussi des cours sur le droit du travail et les conditions de séjour en Suisse.

Les produits et services réunis sous le logo «A la ferme» sont aussi une prestation signée Agrimpuls. Les producteurs pratiquant la vente directe y trouvent tout ce qu’ils cherchent : des conseils utiles, du matériel d’emballage pratique pour leurs produits et un espace dédié sur Internet pour faire la publicité de leur magasin à la ferme et de leurs services. De plus, l’appli «A la ferme» permet de retrouver en un tournemain les familles paysannes qui proposent un produit particulier dans la région.

Interlocuteur pour le dossier

Monika Schatzmann

Union Suisse des Paysans
Responsable d’Agrimpuls

Téléphone 056 461 78 41
EMail monika.schatzmann@agrimpuls.ch

  

More information
Communiqués de presse
Des mesures pour faire face à la crise du coronavirus

21.03.20 | L’Union suisse des paysans et ses organisations membres ont du pain sur la planche : elles sont en train de traiter avec assiduité des différents problèmes et des questions ouvertes que pose la situation exceptionnelle liée au coronavirus pour les secteurs agricole et alimentaire, ainsi que pour les familles paysannes.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°3 (13.01. – 17.01.2020)

22.01.20 | Il y a presque deux ans, le Conseil fédéral a déclenché un tremblement de terre médiatique avec son annonce de restructurer Agroscope en profondeur. L’objectif était de diminuer les coûts d’Agroscope de 20 %. Les organisa-tions de branches, les politiques et les cantons ont uni leurs forces pour contrer ces plans. Deux ans plus tard, la situation est la suivante : l’objectif d’économie de 20 % est dépassé, les cantons sont satisfaits avec les concepts de localisation et les fonds économisés au niveau des structures peuvent être utilisés pour des recherches sup-plémentaires. En fait, la réorganisation aurait pu être conduite ainsi dès le début !

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°31 (29.07. – 02.08.2019)

06.08.19 | Thématiques complémentaires pour les modules externes Il y a quelques temps déjà et dans le cadre de la campagne d’information « Nous protégeons ce que nous aimons », l’USP a réalisé un nouveau stand de foires ainsi que des modules externes. Ces derniers comprennent actuellement huit thématiques différentes en lien avec la protection des plantes et des eaux. Trois thématiques supplémentaires sont en cours de réalisation : la biodiversité, le bien-être animal et l’affouragement. Ainsi, toutes les facettes de l’initiative « eau potable propre » seront couvertes par des panneaux informatifs.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°7 (11.02. – 15.02.2019)

20.02.19 | Agrimpuls, un service de l’USP, propose régulièrement des formations continues à des stagiaires étrangers. Dernièrement, une semaine de cours a eu lieu en Suisse orientale pour des stagiaires ukrainiens et russes sur la thématique de la technique agricole. Les thèmes abordés portaient sur l’entretien des machines agricoles et l’optimisation énergétique, les nouvelles possibilités de production et la recherche dans la technique agricole.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°6 (04.02. – 08.02.2019)

13.02.19 | L'Office fédéral de l'agriculture a publié des chiffres impressionnants au sujet de la vente de produits phytosani-taires. Au cours des 10 dernières années, les ventes de produits phytosanitaires pour l'agriculture convention-nelle ont chuté de 27% et les ventes de glyphosate de 45%. Le volume total des produits vendus a diminué de 9%. Malheureusement, la presse quotidienne n'a accordé que très peu d’importance à cette évolution réjouis-sante. Les bonnes nouvelles semblent avoir moins de valeur que les mauvaises.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°3 (14.01. – 18.01.2019)

23.01.19 | En 2018, il y a eu 46 accidents mortels dans l’agriculture. Dans 24 cas, un véhicule agricole était impliqué et parmi ces accidents, 16 étaient dû à un renversement de véhicule. A cause de ces incidents, le service de prévention des accidents dans l’agriculture (SPAA) a été invité l’automne dernier à la chambre d’agriculture afin d’informer sur la prévention des accidents et les prescriptions générales de sécurité au travail dans l’agriculture. La protection du conducteur et le bouclement de la ceinture étaient au centre de l’exposé. En complément, l’USP a lancé un groupe de travail afin d’élaborer des propositions de mesures. Ce groupe de travail, qui a siégé la semaine dernière, a dressé un état des lieux et discuté les premières solutions possibles. Les propositions de mesures définitives seront adoptées lors d’une deuxième séance

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°19 (07.05. – 11.05.2018)

16.05.18 | Comme tous les deux mois, la Newsletter de l’USP a été envoyée à tous ses abonnés. Les thèmes abordés sont cette fois : l’introduction de l’obligation d’annoncer les postes vacants pour certaines catégories d’employés à partir du 1er juillet, le court rapport de l’USP analysant les objectifs environnementaux pour l’agriculture, les avantages des Superfoods indigènes ainsi qu’un panel des actualités de l’USP (publications, prises de positions, etc.). Tout le monde peut s’abonner à la newsletter en se rendant sur le site internet www.sbv-usp.ch (en-haut à droite).

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 14 (02.04. – 06.04.2018)

11.04.18 | Durant la semaine sous rapport, l’USP a adopté sa propre évaluation du respect des objectifs environnementaux attribués à l’agriculture par la Confédération en 2008. Pour rappel, dans un rapport de 2016, le Conseil fédéral avait estimé qu’aucun des objectifs n’était rempli. Or, l’analyse de l’USP présente une image quelque peu différente : entre 2008 et 2015, l’agriculture a réalisé des progrès importants en matière écologique. Ainsi, certains objectifs n’ont pas été seulement atteints mais même dépassés. Par ailleurs, pour certains cas où aucun indicateur n’avait été défini, le Conseil fédéral a estimé de façon arbitraire que les objectifs n’étaient pas remplis. Enfin, il y a de nombreux cas où les buts ne sont effectivement pas encore atteints mais de peu. La conclusion est donc la suivante : Le rapport du Conseil fédéral n’est pas objectif et est injustement négatif avec l’agriculture!

Lire la suite