Contenu principal

Biodiversité dans l’agriculture suisse

Par biodiversité, on entend la diversité des habitats, des espèces et des gènes. Elle constitue la base de la vie. La biodiversité est importante pour l'agriculture, car elle fournit une multitude de services écosystémiques, comme la pollinisation. L'agriculture a une influence à la fois positive et négative sur la biodiversité. Elle est consciente de sa responsabilité et attache une grande importance à la préservation d'une biodiversité saine pour un avenir durable de la production alimentaire.

Comment les familles paysannes suisses favorisent-elles la biodiversité ?
Bandes d'auxiliaires, jachères, murs de pierres sèches, prairies extensives, arbres fruitiers haute-tige et bien d'autres encore : les familles paysannes suisses encouragent la biodiversité grâce à ces surfaces de promotion de la biodiversité (SPB). Et ce sur 19 pour cent - 190 000 hectares - de leur surface agricole utile ! Selon les prestations écologiques requises (PER), seuls 7 % sont exigés.

L'ordonnance sur les paiements directs (OPD) définit quels éléments sont considérés comme des SPB et s'ils présentent le niveau de qualité QI et/ou un niveau de qualité particulièrement élevé QII, p.ex. contenir au moins 6 plantes indicatrices d'une liste prédéfinie ou répondre à certains critères d’exploitation. Pour la plupart des SPB, il existe à cet effet des "contributions à la mise en réseau". Cela signifie que l'agriculteur participe à un projet de mise en réseau des surfaces et améliore ainsi de manière ciblée les voies de communication entre les habitats naturels et semi-naturels, ce qui favorise le développement et la diffusion des animaux et des plantes.

La politique agricole fixe à chaque fois les objectifs en matière de biodiversité. En 2021, l'agriculture suisse dépassait non seulement les exigences de base des PER (19 au lieu de 7 % de SPB), mais aussi nettement, voire très nettement, les objectifs d'étape de la politique agricole 2014 - 2017 / 2018 - 2021 (voir tableau).

ObjectifCondition préalableEtat 2021Objectif dépassé
Objectif de surface PER7 % de la surface agricole utile est à la disposition de la biodiversité190'450 ha19%271%
Niveau de qualité I65’000 ha SPB en région de plaine82'000 ha-126%
Niveau de qualité II40 % de SPB de qualité    85’329 ha44%110%
Niveau de mise en réseau50 % des SPB mises en réseau158’460 ha81%162%

Outre les SPB, les familles d'agriculteurs encouragent la biodiversité d'autres manières.

  • Les familles paysannes adhèrent à des labels tels que Bio Suisse, Demeter ou IP-Suisse. Ainsi, chez IP-Suisse, les familles paysannes choisissent parmi une série de prestations supplémentaires pour atteindre un nombre de points minimum prédéfini. En achetant les produits correspondants, les consommateurs soutiennent les efforts des familles paysannes suisses.
  • Participation à des programmes tels que Labiola dans le canton d'Argovie, qui promeut non seulement la biodiversité, mais en outre la qualité du paysage.
  • Par leur activité, les familles paysannes maintiennent les surfaces ouvertes, surtout dans les régions situées en altitude. Car sinon, la Suisse serait une grande zone forestière. Ce serait certes proche de la nature, mais sans bénéfice pour la biodiversité.
  • Passer d'une production conventionnelle à une agriculture régénérative, par exemple, en mettant l'accent sur la santé et la fertilité du sol.
  • Les familles paysannes utilisent des produits phytosanitaires moins souvent, de manière beaucoup plus ciblée et surtout moins nocifs pour l'environnement. Ainsi, plus de la moitié des quantités de produits phytosanitaires vendues aujourd'hui sont autorisées pour l'agriculture biologique.

Il est très important de comprendre comment les familles paysannes peuvent promouvoir la biodiversité dans leurs travaux quotidiens. Les insectes, dont dépendent de nombreuses cultures pour la pollinisation, leur tiennent particulièrement à cœur. Il est notamment possible de prendre des mesures de protection des insectes lors du fauchage des prairies. Par exemple, les prairies sont fauchées tôt le matin ou le soir, lorsque la période de vol principale des insectes, en particulier des abeilles, est terminée. Le choix et l'utilisation des machines de récolte jouent également un rôle important. Ainsi, la faucheuse à barre de coupe est permet de ménager la petite faune.

Où existe-t-il encore un potentiel ?
En premier lieu, le potentiel consiste à améliorer la qualité des surfaces existantes. Un potentiel existe également dans les régions de grandes cultures. Afin d’exploiter ce potentiel, l’exigence PER de 7% de SPB sera élargie à partir de 2024. Désormais, 3.5% des surfaces devront être aménagées spécialement sur les terres arables d’une exploitation (pour autant que l’exploitation possède plus de 3 ha de terres arables). L’important est de ne pas exclure de nouvelles surfaces agricoles de l’assolement. En effet, le mandat principal confiée par la Constitution à l'agriculture reste de contribuer à l'approvisionnement de la population en denrées alimentaires.


Chaque action compte - que fais-tu pour la biodiversité ?
La population est également invitée à s'engager en faveur de la biodiversité (apprends-en plus ici). Car la biodiversité ne s'arrête ni à la ville ni aux frontières nationales. Chacun peut contribuer de manière simple à la préservation de la biodiversité. Que ce soit en aménageant des jardins proches de la nature, des hôtels à insectes ou en faisant le choix d’acheter des produits bio ou d'autres produits labellisés suisses. Les possibilités sont nombreuses.

Biodiversité

Staudenmann Yverdon

Interlocuteur pour le dossier

Diane Gossin

Diane Gossin

Responsable suppléant du division energie & environnement
Collaboratrice spécialisée Biodiversité et transport 

Belpstrasse 26, 3007 Bern       
diane.gossin@sbv-usp.ch
Département Production, marché & écologie
Division Energie & environnement

  

Communiqués de presse
Les familles paysannes font fleurir la Suisse

13.07.21 | Les abeilles assurent la pollinisation des plantes. Elles sont donc d’une très grande importance pour la production agricole. Après la floraison des cultures, la nourriture se fait toutefois rare pour les insectes. C’est pourquoi plus de 400 familles paysannes ont semé plus de 500 bandes fleuries dans le cadre du projet « La Suisse fleurit » lancé par l’Union suisse des paysans (USP). Lors de sa conférence de presse, la faîtière agricole a exposé l’utilité de ces bandes pour les pollinisateurs et les auxiliaires, a expliqué pourquoi la biodiversité est importante pour l’agriculture et a présenté le nouveau numéro de son magazine Zoom.

Lire la suite
Prises de position Consultation au sujet du contre-projet indirect à l’initiative biodiversité

28.06.21 | L’Union suisse des paysans (USP) reconnaît les défis existants en matière de biodiversité à l’échelle suisse et salue la volonté de vouloir aborder cette thématique. Nous ne pouvons accepter ce contre-projet que pour autant que nos revendications soient prises en compte et que le projet soit corrigé en conséquence.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’initiative sur l’eau potable est préjudiciable pour les abeilles

20.05.21 | Aujourd’hui, nous fêtons la Journée mondiale des abeilles. Alors que la votation sur l’initiative « Pour une eau potable propre » est imminente, une acceptation générerait des conséquences indésirables notamment pour les insectes pollinisateurs. En effet, l’objet remet en cause les prestations que fournit le secteur agricole pour promouvoir la biodiversité.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°17 (26.04. – 02.05)

04.05.21 | La campagne de votation atteint son point culminant. Dès cette semaine, les affiches et sujets digitaux contenant les cinq thèmes de campagnes seront présents dans tous les chefs-lieux. L’affichage de panneaux et de bâches est désormais aussi autorisé dans toutes les zones non payantes. Des flyers à distribuer peuvent être commandés sur le site de la campagne. L’USP remercie chacune et chacun pour le remarquable engagement contre ces initiatives qui menacent l’existence de l’agriculture suisse.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 14 (05.04 – 09.04 2021)

12.04.21 | Le comité s’est penché sur la situation des marchés et diverses activités commerciales en lien avec la Chambre suisse d’agriculture comme le paquet d’ordonnances, la loi sur le CO2, le rapport d’activité 2020 et la facture 2020 ainsi que l’inclusion des petits animaux comme membre de l’USP. D’autres thèmes comme les trajectoires de réduction, le postulat relatif à la PA 22+, la campagne de votations et les affaires courantes ont également été abordés.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les familles paysannes font fleurir la Suisse

12.04.21 | Les abeilles et autres pollinisateurs trouvent souvent peu de nourriture après la floraison des arbres et des cultures agricoles en été. C'est pourquoi plus de 400 familles paysannes sèment plus de 500 bandes fleuries dans le cadre du projet "La Suisse fleurit". La population peut également soutenir les abeilles : cette semaine, les agricultrices et agriculteurs distribuent des sachets de semences contenant un mélange fleuri dans neuf gares.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°6 (8 – 12.02.2021)

16.02.21 | Le comité a discuté de différents objets traités lors de la session de printemps des chambres fédérales. Il s’agit notamment de la PA 2022+, du postulat demandant une politique agroalimentaire, de la trajectoire de réduction des risques et de l’aménagement du territoire. La régulation du loup ainsi que la situation sur les marchés ont également été abordées. A ce sujet, l’influence de la pandémie sur l’écoulement des vins et de la viande de veau est problématique. Enfin, le feu vert a été donné à une campagne de sensibilisation à la couverture du conjoint.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Conseil national veut lutter contre la disparition des insectes

17.12.20 | Le Conseil national a adopté aujourd’hui la motion de commission (20.3010) sur le thème de la disparition des insectes. A l’origine des discussions, la pétition "Elucider la disparition des insectes" lancée par les Amis de la Nature Suisse, apisuisse, Dark-Sky Switzerland et l'Union suisse des paysans, avait permis de récolter 165’512 signatures en 100 jours. La motion adoptée aujourd’hui demande ainsi que des mesures concrètes soient développées afin d’enrayer le phénomène de disparition des insectes. Les pétitionnaires s’en réjouissent énormément et encouragent, dès à présent, le Conseil des Etats à adopter lui aussi la motion. La protection des insectes est essentielle pour assurer la préservation des écosystèmes et nos besoins fondamentaux !

Lire la suite