Contenu principal

Efficience énergétique

Une exploitation agricole moyenne a besoin de 20 000 kWh d’électricité, 4000 l de diesel (40 000 kWh) et, suivant la branche d’activité (serres, ateliers d’engraissement), de différents combustibles d’origine fossile. Par ailleurs, l’agriculture tend à évoluer vers des exploitations plus grandes et fortement mécanisées. C’est pourquoi l’accroissement de l’efficience énergétique revêt une grande importance et renferme un potentiel considérable.

L’efficience énergétique comprend, par exemple, le chargement adéquat et l’utilisation raisonnable du tracteur. Les mesures d’Eco-Drive, comme l’optimisation de la pression des pneumatiques, le lestage du véhicule ou la profondeur de la culture du sol, permettent d’économiser du carburant. Une maintenance régulière du moteur, l’utilisation en temps utile des faucheuses et des autochargeuses et l’affûtage de leurs lames réduisent la consommation de diesel.

Dans les bâtiments agricoles, il est possible d’économiser de l’énergie en climatisant et en chauffant les étables des animaux de rente en fonction des besoins et des espèces, et en utilisant des ventilateurs efficients en énergie.  Les caisses et nids  isolés à porcelets consomment jusqu’à 70 % d’électricité en moins que les lampes à infrarouge suspendues dans les porcheries. Le passage à un éclairage LED, nécessitant peu d’entretien, constitue une autre manière simple d’économiser de l’énergie. En particulier dans le cadre de la production laitière, recourir à un récupérateur de chaleur issue du refroidissement du lait et à des machines à traire dotées d’un variateur de fréquence permet une réduction considérable de la facture d’électricité. De 2020 à 2023, les exploitations agricoles de Suisse romande peuvent profiter d’un conseil énergétique à prix réduit. Vous trouverez plus d'informations ici.

Comme l’accroissement de l’efficience énergétique doit aussi profiter aux familles paysannes, l’Union suisse des paysans (USP) s’engage pour la mise en place d’un cadre politique et juridique favorable. En outre, l’USP s’investit à travers la plateforme AgroCleanTech pour l’encouragement de l’efficience énergétique, des énergies renouvelables et de la protection du climat. 

Les agriculteurs intéressés peuvent demander des subventions pour l’installation des nids à porcelets et des caisses à gorets économes en énergie.

  • Nids à porcelets et rideaux efficients en énergie (jusqu’à fin 2020)

Il est primordial de déposer votre demande avant de commencer les travaux de transformation à l’adresse suivante : AgroCleanTech, Belpstrasse 26, 3007 Berne (info@helloagrocleantech.ch, 056 462 50 15). Vous trouverez les coordonnées et le formulaire d’inscription à l’encouragement sur le site www.agrocleantech.ch. Si vous voulez déposer votre demande en ligne, rendez-vous sur www.foerderprogramm.agrocleantech.ch.

Interlocuteur pour le dossier

Priska Stierli

Priska Stierli

Codirectrice AgroCleanTech

Belpstrasse 26, 3007 Bern
priska.stierli@sbv-usp.ch
Département Production, marché et écologie
Division Energie et environnement

  

Prises de position Umsetzung der Änderung des Energiegesetzes auf Verordnungsstufe

24.06.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Umsetzung der Änderung des Energiegesetzes auf Verordnungsstufe.

Lire la suite
Prises de position Modification de la loi sur l’énergie du 30 septembre 2016

28.04.22 | Prise de position de l'Union suisse des paysans sur la modification de la loi sur l’énergie du 30 septembre 2016.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision der Raumplanungsverordnung, der Energieeffizienzverordnung und der Niederspannungs- Installationsverordnung

17.01.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision der Raumplanungsverordnung, der Energieeffizienzverordnung und der Niederspannungs- Installationsverordnung

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 50

20.12.21 | La politique agricole 22+ étant suspendue, le Parlement a chargé le Conseil fédéral, au travers d’un postulat, de rédiger un rapport concernant l’organisation future de cette politique agricole. L’USP est représentée dans le groupe de travail mis sur pied par l’Office fédéral de l’agriculture pour la rédaction de ce rapport. Le groupe de travail vient d’avoir sa dernière séance et l’USP a pu partager ses objections et préoccupations. Le Conseil fédéral validera ce postulat mi 2022.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 48 (29.11 – 3. 12. 2021)

06.12.21 | Comme à chaque début de session, l’USP a réuni les parlementaires agricoles pour discuter des points de la session en lien avec l’agriculture, en particulier la position sur l’initiative contre l’élevage intensif, la loi sur le génie génétique et la loi sur la chasse.

Lire la suite
Prises de position Verordnungsänderungen im Bereich des BFE

05.08.21 | Die Schweizer Landwirtschaft kann über die Produktion von Strom aus erneuerbaren Energien einen beachtlichen Beitrag zur Energiewende leisten. Gemäss einer Studie von AgroCleanTech könnte die Landwirtschaft theoretisch bis im Jahr 2030 2‘100 GWh/Jahr Strom aus erneuerbaren Energien produzieren, mindestens 1‘200 GWh über Photovoltaik, und 420 GWh/Jahr in Biogasanlagen. Um dieses Potenzial auszuschöpfen, sind die Produzenten auf die Förderung im Rahmen eines Fördersystems angewiesen. Die Schweizer Landwirtschaft trägt aktuell vor allem über die Produktion von Strom aus Photovoltaik und Biogasanlagen, sowie Wärme aus Biogasanlagen bei zur Schweizer Energieversorgung. Im Folgenden äussern wir uns nur zu den Verordnungsänderungen mit direkten Auswirkungen auf die Landwirtschaft. Die restlichen Änderungen sind so grundsätzlich begrüssenswert.

Lire la suite
Prises de position
Révision de la loi sur l’énergie

24.06.20 | En 2017, le peuple suisse a accepté la Stratégie énergétique 2050, décidant ainsi de renforcer le développement des énergies renouvelables. Les mesures d’encouragement mises en place à cet effet arriveront à terme fin 2022 et fin 2030. Le projet a pour objectif de créer davantage d’incitations aux investissements dans les installations indigènes de production d’électricité pour les énergies renouvelables, ainsi que de garantir la sécurité de l’approvisionnement en électricité à long terme. Des instruments d’encouragement existants sont prolongés et ajustés dans ce contexte. Selon une étude d’AgroCleanTech, l’agriculture pourrait produire 2100 GWh/an d’ici en 2030 et contribuer dans une large mesure à l’atteinte des objectifs climatiques. Sur le principe, l’USP adhère à l’orientation de la révision, vers une prolongation des mesures d’encouragement jusqu’en 2035 et, en particulier, une coordination des politiques énergétique et climatique. Nous regrettons toutefois vivement que le présent projet de loi ne contienne pas de solution, ni pour le maintien en service des installations de biogaz agricole existantes, ni pour l’extension absolument nécessaire de nouvelles installations. Nous demandons ainsi des valeurs cibles spécifiques aux technologies, car la sécurité d’approvisionnement et les objectifs climatiques étroitement liés ne peuvent être atteints qu’avec un mix énergétique approprié. Le projet de loi propose une bonne solution pour les installations photovoltaïques en prévoyant des contributions d’investissement importantes pour les installations sans consommation propre. En raison de la relation étroite avec la révision de la loi sur l’approvisionnement en électricité, nous saluons la mise en place annoncée d’électricité de quartier et de communautés énergétiques. Les consommateurs d’électricité dans les régions rurales ne doivent pas subir de discrimination dans ce contexte, l’agriculture étant dépendante d’un approvisionnement sûr à des prix compétitifs. Il faut rejeter une adaptation de la tarification du réseau à la composante de travail accrue. L’agriculture suisse souhaite contribuer à atteindre les objectifs de la Stratégie énergétique 2050 et les objectifs climatiques. Dans ce but, il est important que le cadre politique soit aménagé de manière à permettre une production décentralisée d’énergies renouvelables aussi simple et rentable que possible. L’encouragement est à élaborer de façon dépendante des technologies, afin d’exploiter le potentiel du photovoltaïque à l’avenir et de trouver une solution pour assurer la pérennité des installations de biogaz existantes et pour permettre une extension.

Lire la suite
Communiqués de presse
Lancement du conseil énergétique pour l’agriculture romande

29.01.20 | L’agriculture contribue aussi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à une utilisation plus raisonnée de l’énergie. Des infrastructures et un mode de production plus efficients énergétiquement en sont le point de mire. Fort de ce constat, AgroCleanTech a développé un projet de conseil énergétique pour l’agriculture en partenariat avec les milieux énergétiques, les organisations agricoles des cantons romands et SuisseEnergie. De bonnes résolutions pour la décennie à venir ? N’attendez plus ! Faites une évaluation de votre exploitation et recevez un plan d’action détaillé des mesures d’économies énergétiques et financières.

Lire la suite