Contenu principal

Risque d’un black-out : Comment l'agriculture peut-elle s'y préparer ?

Communiqué de presse AgroCleanTech du 16 novembre 2022

Lors du 7e congrès AgroCleanTech, différents intervenants ont présenté des scénarios auxquelles l’agriculture pourrait se voir confrontée dans le contexte du risque d’une pénurie en électricité et comment elle peut s’y préparer. Une lacune d’approvisionnement est possible et l’agriculture en serait fortement touchée. Une installation photovoltaïque et un accumulateur n’assurent pas encore l’approvisionnement en électricité de secours. La génératrice sur prise de force est actuellement la mesure la plus simple et la plus avantageuse pour s’auto-approvisionner en électricité.

L’approvisionnement en énergie en Suisse durant l’hiver prochain est incertain. Les exploitations agricoles peuvent se préparer à des éventuelles lacunes dans l’approvisionnement en électricité. La situation d’approvisionnement actuelle et des mesures d’approvisionnement en électricité de secours appropriées dans une exploitation ont été présentées lors du 7e congrès AgroCleanTech à Berne.

Sécurité d’approvisionnement en électricité en Suisse

La présentation de M.Bhend de l’ElCom montre que la Suisse est importatrice nette de courant en hiver. De ce fait, elle est très dépendante de la situation électrique étrangère. Les prévisions pour l’hiver 2022-2023 montrent que la situation d’approvisionnement électrique risque d’être difficile compte tenu des disponibilités restreintes de production électrique en France (parc nucléaire). De plus, la disponibilité du gaz en Europe est aussi limitée, ce qui accroît le risque de pénurie. Une centrale de réserve avec des turbines à gaz pouvant fonctionner au mazout et au gaz est en construction à Birr (AG) et sera opérationnelle dès février 2022. M.Genoud, responsable du centre de conduite chez Alpiq explique les principes de fonctionnement du réseau électrique. En effet, pour comprendre les mesures prévues en cas de situation de pénurie (fonctionnement OSTRAL), le fonctionnement du réseau électrique est nécessaire. Dans une situation OSTRAL, la gestion de l’offre cordonné par le Conseil fédéral permet d’allouer les capacités de production de manière rationnelle (plus de marché de l’électricité). Dans cette même situation, la gestion de la demande est aussi ordonnée par OSTRAL et dans un premier temps contingent les gros consommateurs électriques. Si la situation est plus grave, un délestage par zone est prévu.

Génératrice sur prise de force, actuellement la solution la plus avantageuse pour l’approvisionnement en électricité de secours

Un test en pratique a démontré qu’un accumulateur peut fournier du courant de substitution à court terme, jusqu’à épuisement de la batterie. Cependant, l’accumulateur ne peut plus être rechargé avec l’installation photovoltaïque, explique Benjamin Lerch, responsable technique chez Agrola. D’après Urs Zahnd, gérant de l’entreprise FlecoPower, des pannes de réseau prolongées peuvent entrainer des importantes conséquences économiques et les exploitations agricoles sont particulièrement vulnérables. Dans le cadre du projet BackupFlex, l’approvisionnement en électricité de secours en agriculture via des énergies renouvelables est étudié au Holzhof à Amlikon-Bissegg. Des installations photovoltaïques peuvent contribuer à pallier un manque d’électricité prolongé, mais il demeure des lacunes, qui pourraient être comblées à l’aide de génératrices sur prise de force. Il est primordial de s’y préparer et de tester suffisamment sa solution de courant de secours. C'est également le conseil de Nathanaël Gobat, co-directeur d’AgroCleanTech. Il montre ce qui est nécessaire pour un fonctionnement en îlotage et quelles sont les technologies qui peuvent servir dans une exploitation pour l’approvisionnement en courant de secours. Dans la mesure du possible il faudra mettre en œuvre des mesures d’économie d’énergie partout où c’est judicieux, afin de réduire la consommation électrique. Cela contribue à l'apaisement de la situation actuelle et en cas d'approvisionnement en électricité de secours le besoin en électricité sera plus faible. Au moyen d’une analyse de risque, les exploitations peuvent effectuer une auto-évaluation des mesures requises pour l’approvisionnement en électricité en cas de détresse. AgroCleanTech a établi un rapport au sujet de la pénurie d’électricité en agriculture. Les documents sont disponibles sur le site internet de l’Union suisse des paysans. Michel Darbellay, président de l’association AgroCleanTech, conclut : la menace de pénuries d’énergie doit être prise au sérieux et anticipée. Le kWh le mieux investi est celui que l’on n’a pas besoin de consommer. D’où l’importance de mettre en place des mesures d’économie d’énergie dont l’intérêt se justifie d’autant plus avec la forte hausse du coût de l’énergie. Bien que les échelons amont et aval représentent un facteur limitant, les exploitations doivent se poser les bonnes questions. Disposer d’une solution de secours fait partie d’une bonne anticipation.

Renseignements

Priska Stierli

Priska Stierli

Codirectrice AgroCleanTech

Belpstrasse 26, 3007 Bern
priska.stierli@sbv-usp.ch
Département Production, marché et écologie
Division Energie et environnement

Nathanael Gobat

Codirecteur AgroCleanTech

Belpstrasse 26, 3007 Berne
nathanael.gobat@sbv-usp.ch  
Département Production, marché et écologie
Division Energie et environnement

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 48

06.12.22 | La situation pour l’approvisionnement électrique s’annonce moins tendue que prévu cet hiver. Il n’en demeure pas moins qu’il est essentiel d’améliorer l’efficience énergétique en mettant en place des mesures d’économie d’énergie ou encore d’autoconsommation, surtout dans le contexte de hausse des prix de l’électricité. Chaque exploitation se doit d’anticiper en réfléchissant aux solutions d’approvisionnement de secours et ce qu’il y a lieu d’installer en cas de coupure prolongée de courant.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision Bundesgesetz über Tabakprodukte und elektronische Zigaretten (TabPG)

30.11.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision Bundesgesetz über Tabakprodukte und elektronische Zigaretten (TabPG).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 47

28.11.22 | La 90ème séance des délégués de l’USP a eu lieu sous le signe du 125ème anniversaire avec un regard pour l’avenir. Différents membres de la commission des jeunes agriculteurs de l’USP ont pris la parole et ont présenté leur vision future de l’agriculture en 2050. Les points centraux sont un fonds d’investissement pour les nouvelles technologies, la formation continue, un système de paiements directs modulaires, à paliers et ciblés.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 46

22.11.22 | La Commission des finances du Conseil des Etats a examiné le budget 2023. Il a adopté, à une large majorité, les propositions de l'USP visant à augmenter le budget dans les domaines de la promotion des ventes de vin, de l'élevage et de la protection des troupeaux.

Lire la suite
Prises de position Klimastrategie Landwirtschaft und Ernährung

22.11.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Klimastrategie Landwirtschaft und Ernährung anlässlich einer Vernehmlassung in der Begleitgruppe.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’élevage suisse réduit son utilisation d’antibiotiques critiques de 75 %

17.11.22 | Demain débute la Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens. Depuis des années, l’agriculture suisse travaille d’arrache-pied à la réduction de l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage grâce à des programmes de santé animale et à l’optimisation des conditions de détention. Ses efforts sont récompensés : la consommation d’antibiotiques a chuté de 60 % depuis 2008, et même de 75 % pour les classes d’antibiotiques critiques. En 2021, la quantité totale employée a diminué de 2 %, celle des classes critiques de 7 %.

Lire la suite
Communiqués de presse
Risque d’un black-out : Comment l'agriculture peut-elle s'y préparer ?

16.11.22 | Lors du 7e congrès AgroCleanTech, différents intervenants ont présenté des scénarios auxquelles l’agriculture pourrait se voir confrontée dans le contexte du risque d’une pénurie en électricité et comment elle peut s’y préparer. Une lacune d’approvisionnement est possible et l’agriculture en serait fortement touchée. Une installation photovoltaïque et un accumulateur n’assurent pas encore l’approvisionnement en électricité de secours. La génératrice sur prise de force est actuellement la mesure la plus simple et la plus avantageuse pour s’auto-approvisionner en électricité.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 45

14.11.22 | La nouvelle mode consiste à publier des études sur la manière dont devrait évoluer l’agriculture. Toutefois, il vaudrait mieux éviter les contradictions avec la réalité en y intégrant familles paysannes et consommateurs.

Lire la suite