Contenu principal

Pénurie d'électricité dans l’agriculture

La probabilité d'une pénurie d'électricité a considérablement augmenté ces derniers temps en raison de différents facteurs. En outre, les exploitations agricoles sont de plus en plus dépendantes de l’approvisionnement électrique en raison de l’automatisation et de la numérisation de nombreux processus. En raison de la menace de pénurie, la Confédération prévoit une procédure en quatre phases, allant de l’appel à des mesures d'économie volontaires à des délestages du réseau, en passant par le contingentement. L'agriculture serait ainsi touchée de manière très différente d'une exploitation à l'autre :

  • Appels à des mesures d’économie
    -> L’agriculture peut réduire sa consommation en tirant profit des programmes d'efficacité énergétique d'AgroCleanTech et prendre les mêmes mesures que le reste de la population.
  • Restrictions de la consommation passant par l’interdiction d’installations non indispensables et à forte consommation énergétique
    -> Les exploitations ne sont pas concernées.
  • Contingentement pour les gros consommateurs (plus de 100 000 kWh par an)
    -> Peu d’exploitations sont concernées. Cependant, cette mesure peut avoir des conséquences indirectes si les secteurs en aval sont touchés.
  • Délestage du réseau en rotation 4h/8h ou 4h/4h
    -> Aucune exception n’est possible d’un point de vue technique.

Consommation d'électricité d'une exploitation agricole

Les besoins en électricité d'une exploitation agricole varient fortement en fonction du type de production. De plus, la consommation d'électricité est également répartie de manière très différente sur l'année, voire sur la journée. Alors que les exploitations laitières, pour la plupart, présentent un pic de consommation le matin et le soir, les exploitations avicoles, par exemple, ont une répartition des charges plus constante. Les installations les plus critiques sont présentés dans le tableau suivant.

 

 

 

Bovins - production laitièreTank à lait, pompe à vide/à lait, chauffe-eau électrique, alimentation animale
Bovins - production de viandeAlimentation animale
VolailleVentilateur, alimentation, commande du système
PorcsNids de porcelets, ventilateurs, alimentation animale

Améliorer l’efficacité électrique

Les mesures d'efficacité énergétique permettent non seulement de réduire les coûts d'électricité, mais aussi de participer à minimiser le risque de pénurie.

 

Alimentation électrique de secours : quelles solutions ?

En cas de délestage du réseau, le besoin d'une alimentation électrique de secours dépend de la durée de l'interruption et du type d'exploitation. Chaque chef·fe d’exploitation devrait se pencher sur les problèmes liés à une potentielle coupure de courant, en fonction de la durée de celle-ci et des besoins prioritaires de l’exploitation. Il est recommandé d'aborder le sujet et les possibilités avec son électricien.

Il existe différentes technologies pour une alimentation de secours, plus ou moins adaptées selon les besoins. Une production d'électricité propre (installation photovoltaïque ou de biogaz) ne constitue pas une solution de secours en tant que telle.

  • Groupes électrogènes mobiles de secours, souvent possibles avec entraînement par prise de force. Limité par la puissance du tracteur (un groupe de 30kW nécessite un tracteur de 70kW/100PS). Peu adapté aux systèmes complexes.
     
  • Groupes électrogènes de secours stationnaires, à énergie fossile.
    Pour des puissances moyennes à élevées, peuvent être démarrés à distance.
    -> Découplage du réseau et fonctionnement en îlot comme condition préalable
  • Photovoltaïque avec batterie. Nécessite une batterie en raison de
    la tension et de la fréquence.
    -> Découplage du réseau et fonctionnement en îlot comme condition préalable

Agir de manière ciblée pour minimiser les risques

Le risque est déterminé par le facteur de production de l'exploitation (type d’exploitation et vulnérabilité) et l’ampleur d’un arrêt de production (part des activités mises à l’arrêt) en cas de coupure de courant. Une réduction du risque peut être obtenue via les points suivants :

  • Inventaire énergétique de l'exploitation
  • Mesures d'efficacité énergétique
  • Organisation du travail, tâches critiques
  • Installation d’un groupe électrogène de secours 
  • Stockage de carburant     

Pour de plus amples informations, consultez le rapport détaillé« Pénurie d’électricité dans l’agriculture. Qui est concerné et quelles mesures peuvent être prises ? ».

 

Interlocuteur pour le dossier

Hannah von Ballmoos-Hofer

Responsable de la division energie et environnement
Responsable suppléant Département Production, marché et écologie

Belpstrasse 26, 3007 Bern       
hannah.vonballmoos@sbv-usp.ch  

  

Communiqués de presse
Risque d’un black-out : Comment l'agriculture peut-elle s'y préparer ?

16.11.22 | Lors du 7e congrès AgroCleanTech, différents intervenants ont présenté des scénarios auxquelles l’agriculture pourrait se voir confrontée dans le contexte du risque d’une pénurie en électricité et comment elle peut s’y préparer. Une lacune d’approvisionnement est possible et l’agriculture en serait fortement touchée. Une installation photovoltaïque et un accumulateur n’assurent pas encore l’approvisionnement en électricité de secours. La génératrice sur prise de force est actuellement la mesure la plus simple et la plus avantageuse pour s’auto-approvisionner en électricité.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°38

27.09.22 | L’agriculture ressent elle aussi la menace d’une pénurie d’électricité qui inquiète toute la Suisse en ce moment. Rendez-vous sur notre nouvelle page thématique pour tout savoir sur la question.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’agriculture n’est pas à l’abri d’une pénurie d’électricité

23.09.22 | L’hiver prochain, en raison d’une pénurie d’électricité en Europe, les interruptions intermittentes de courant ne seront pas exclues. Les exploitations agricoles doivent se préparer sans céder à la panique.

Lire la suite
Prises de position Auswirkung von Gasmangel auf die Ernährungssicherheit

23.09.22 | Das Thema Strom- und Gasmangellage ist allgegenwärtig und führt zu Fragen und Verunsicherungen, so auch in der Landwirtschaft. Wir möchten Sie im Zusammenhang der Konsultation zur Gasmangellage auf ein paar wichtige Punkte im Interesse der Lebensmittelversorgung und der Versorgungssicherheit hinweisen. Wir unterstützen grundsätzlich das Vorgehen des Bundesrats, um die Schäden einer Mangellage möglichst tief zu halten. Dennoch fehlen bei einer rein auf möglichst tiefe Wirtschaftsverluste ausgelegte Planung Aspekte, die insbesondere bei der Lebensmittelproduktion entscheidend sind.

Lire la suite