Contenu principal

OUI à la nouvelle loi sur la chasse

OUI à la nouvelle loi sur la chasse

Oui à la nouvelle loi sur la chasse : Le 27 septembre 2020, la population se prononcera sur la nouvelle loi sur la chasse car diverses organisations de protection des animaux et de la nature ont organisé un référendum contre la loi sur la chasse, soutenu par le Conseil fédéral et le Parlement.

La révision de la loi sur la chasse est nécessaire et essentielle.

La loi sur la chasse, vieille de 34 ans, avait besoin d’une révision, car l’équilibre et la protection entre les animaux, l’environnement et l’humain n’y figuraient pas expressément. Les effectifs d’espèces protégées comme le loup, le castor et le cygne tuberculé, ont connu une forte expansion au
cours de ces dernières années. Cette situation a engendré de plus en plus de conflits avec l’agriculture, la sylviculture et la pêche. Les effectifs des animaux protégés ne doivent évidemment pas être menacés, c’est pourquoi la loi révisée édicte des règles claires et strictes concernant leur régulation en cas de problèmes. Par ailleurs, la protection de la nature et des animaux y est globalement renforcée.

OUI à la révision de la loi sur la chasse parce qu’elle …

… garantit équilibre et sécurité entre les animaux, les paysages et l’humain.

En particulier dans les cantons de montagne, là où les conflits entre la faune sauvage, les animaux de rente et l’humain ne sont pas rares. Bien que les paysans protègent leurs troupeaux à l’aide de bergers, de clôtures et de chiens, les dommages ne peuvent pas toujours être évités. En 2018, par exemple, 591 animaux de rente ont été tués par de grands prédateurs (source: KORA). Les premiers dégâts sur les bovins sont enregistrés en 2019 dans le massif du Jura. Les attaques répétées des grands prédateurs sur les animaux de rente peuvent décourager les éleveurs qui investissent pour le bien-être de leurs troupeaux. Des règles claires sont nécessaires pour gérer ces situations conflictuelles. La révision de la loi permet aux cantons et à leurs gardes-faune, après consultation de l’Office fédéral de l’environnement, de réguler également des espèces protégées causant des problèmes. L’équilibre et la sécurité entre les animaux, les paysages et les humains seront en particulier renforcés dans ces régions à vocation touristique et agricole. La nouvelle loi permet ainsi une coexistence paisible de tous les usagers de la nature.

… promeut la diversité des espèces.

Les milieux naturels sont améliorés : les réserves d’oiseaux migrateurs, les sites de protection de la faune sauvage et les corridors faunistiques sont soutenus par la Confédération grâce à cette nouvelle loi. La diversité des espèces et des écosystèmes est ainsi renforcée.

… protège le paysage rural.

Un abroutissement élevé porte atteinte à la régénération des forêts. La régulation contrôlée de la faune les préserve de dégâts excessifs. Le devoir de veiller au rajeunissement naturel par des essences adaptées à l’évolution du climat, par exemple, est inscrit dans la loi. L’agriculture de montagne et l’exploitation alpine peuvent ainsi perdurer et contribuer à l’entretien d’un paysage sécurisé et attractif tant pour ceux qui y vivent que pour les touristes.

… permet le maintien de pratiques nécessaires.

Les paysannes et les paysans ainsi que les chasseuses et les chasseurs cultivent des traditions depuis la nuit des temps. Leur savoir-faire, leur respect de la nature et des animaux ont permis de façonner le paysage et de favoriser les activités de montagne que nous connaissons. La loi révisée renforce les exigences de l’examen de chasse et formalise l’obligation des épreuves de tirs périodiques pour tous. Le nouveau texte rend également obligatoire la recherche au sang des animaux blessés. La protection des animaux et la santé animale sont dès lors renforcées, raison pour laquelle cette loi s’inscrit dans le développement durable.

Interlocuteur pour le dossier

Urs Schneider

Union Suisse des Paysans
Directeur adjoint
Responsable du département communication et services internes

Mobile 079 438 97 17
Email urs.schneider@sbv-usp.ch

Sandra Helfenstein

Union Suisse des Paysans
Responsable suppléante du Département Communication et services internes
Coresponsable de la communication, service Médias & Relations publiques
Porte-parole de l'USP

Téléphone 056 462 52 21
Mobile 079 826 89 75
Email sandra.helfenstein@sbv-usp.ch

  

En direct de l'USP En direct de l’USP n°39 (21 – 27.9.2020)

29.09.20 | Les militants du climat ont investi la place fédérale pendant la session parlementaire pour attirer l'attention sur leurs revendications. Certaines semblaient assez prometteuses - par exemple, se concentrer davantage sur les marchés agricoles. Mais c'est précisément cette occupation illégale qui a fait que le marché traditionnel n'a pas pu se dérouler comme d'habitude et que de nombreux agriculteurs ont été contraints de repartir sans avoir rien vendu. Nous ne pouvons qu’inciter les militants d’enfiler leurs bottes et de s’engager activement dans l’agriculture. Cela ne va pas de soi d'avoir des assiettes pleines tous les jours.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les électeurs ratent l’occasion de voter pour une loi progressiste sur la chasse

27.09.20 | Le peuple suisse a rejeté la révision de la loi sur la chasse, datant d’il y a 34 ans, avec 51.9 pour cent de voix contre. Les électeurs ont raté l’occasion de renforcer la protection des animaux et des espèces, et de fixer des règles claires pour la cohabitation entre le loup et les animaux de rente. ChasseSuisse, l’Union suisse des paysans et le Groupement suisse pour les régions de montagne regrettent ce résultat obtenu par les opposants à coup de milIlions. L’adoption d’une loi progressiste sur la chasse est maintenant peu probable.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°38 (14 – 18.09.2020)

21.09.20 | La bataille électorale actuelle se terminera ce dimanche. Avec des sujets aussi importants que les relations avec nos voisins et la défense nationale, personne n’aurait parié que la chasse serait au centre des débats. Le fait que les opinions se soient rapidement dégagées sur les autres objets ainsi qu’une campagne très émotionnelle des opposants à l’aide de plusieurs millions de francs ont changé ceci. S’il est légitime d’amener ses arguments avec des moyens financiers importants, les mensonges et les contre-vérités des opposants doivent être dénoncés. Il reste à espérer que le peuple ne les cautionnera pas.

Lire la suite
Communiqués de presse
La CSA soutient la mise en suspens de la PA22+

21.09.20 | Aujourd’hui, la Chambre suisse d’agriculture de l’Union suisse des paysans a tenu séance. À l’ordre du jour figuraient les décisions qu’a prises le Conseil des États sur la politique agricole, sur l’initiative parlementaire et sur les deux initiatives anti-agricoles extrêmes soumises au peuple l’an prochain. L’assemblée a aussi émis des recommandations pour la votation de novembre et auditionné les quatre candidats en lice à la vice-présidence de la faîtière agricole.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°36 (31.08 – 4.09.2020)

07.09.20 | Vendredi dernier, le comité de soutien à la révision de la loi sur la chasse a organisé une manifestation sur la place fédérale. L’objectif était de rappeler l’importance de cette révision pour les régions de montagne et les zones rurales selon le principe « sensibiliser, informer et mobiliser ». Plusieurs espèces d’animaux de rente ainsi que des délégations issues de tous les cantons étaient présents. Ceci a démontré la solidarité avec les régions particuliè- rement touchées par les attaques de loups. Cette solidarité est essentielle pour trouver des majorités sur cette votation mais également pour d’autres dossiers centraux pour l’agriculture suisse ces prochaines années.

Lire la suite
Communiqués de presse
Appel à voter OUI à la loi révisée sur la chasse

04.09.20 | Le 27 septembre, le peuple votera sur la loi révisée sur la chasse : un projet moderne et pro-gressiste avec des règles claires, qui prend en compte de manière équilibrée la protection des animaux, des paysages et de l’homme. À Berne, agricultrices et agriculteurs, chasseresses et chasseurs ainsi que des sympathisantes et sympathisants provenant de toutes les régions du pays se sont réunis sur la Place Fédérale pour défendre tous ensemble le OUI.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°34 (17 – 23.08.20)

24.08.20 | Depuis le début de la saison d’estivage, plusieurs attaques présumées ou avérées de loup ont été à déplorer à travers le pays. Alors que celles-ci concernaient jusqu’à maintenant les ovins, des cas liés à des bovins et des chevaux sont dorénavant à noter. Les randonneurs sont plus nombreux que d’habitude dans les Alpes et le Jura et il est à craindre que des troupeaux rendus nerveux par le loup puissent les mettre en danger. Les animaux de rente ont également le droit d’être protégés : Oui à une loi sur la chasse prévoyante !

Lire la suite
Communiqués de presse
Lancement de la campagne romande pour la révision de la loi sur la chasse améliorant la protection du castor et du lynx

19.08.20 | Les partisans romands en faveur de la révision de la loi fédérale sur la chasse, la protection des mammifères et des oiseaux sauvages ont convié la presse ce matin pour présenter leurs arguments. Ils ont notamment rappelé qu’il s’agit d’un projet équilibré permettant de moderniser l’encadrement de la pratique de la chasse tout en clarifiant les règles de régulation et de protection de la faune sauvage et des prédateurs.

Lire la suite