Contenu principal

Exploitations agricoles recherchées : expliquer l’agriculture en direct grâce aux « Visites d’étables »

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 8 février 2022

Les « Visites d’étables » permettent au public de jeter un coup d’œil dans les coulisses d’une ferme. Les consommateurs peuvent se forger leur propre idée de l’élevage des animaux et de la production alimentaire et poser leurs questions directement aux experts. La ferme devient un lieu de rencontre personnel et transparent. Les exploitations intéressées peuvent s’inscrire à tout moment pour les « Visites d’étables ».

Les familles d'agriculteurs suisses produisent des aliments de haute qualité. Les vaches, les poulets, les cochons et d'autres animaux jouent un rôle important dans leur production. Le projet « Visites d’étables » a été lancé, il y a bientôt 20 ans, pour montrer sur place comment se déroule la précieuse production alimentaire, comment vivent les animaux et comment ils sont mis à contribution pour l’entretien des paysages. Les « Visites d’étables » offrent aux familles d'agriculteurs une plate-forme interactive où les visiteurs peuvent se renseigner sur l'élevage des animaux de ferme et la production alimentaire et découvrir la vie à la ferme.

Pour ce projet, nous recherchons des familles paysannes intéressées et communicatives qui souhaitent interagir avec les gens et qui sont prêtes à rendre leur exploitation accessible au public pendant une durée d’au moins un an. Bien entendu, il convient d’adapter le programme aux contraintes structurelles et temporelles des familles d'agriculteurs et au concept actuel de protection contre le coronavirus établi par les cantons. Les fermes situées dans des endroits facilement accessibles, dans les zones urbaines et le long de sentiers de randonnée et de promenade bien fréquentés sont tout particulièrement appropriées.

Les « Visites d’étables » peuvent également s’étendre à une expérience plus large à la ferme. Dans ce cas, pourquoi ne pas participer aussi à la Journée des portes ouvertes à la ferme qui se déroulera le dimanche 12 juin 2022 partout en Suisse ? Pour les exploitations qui proposent des visites de leur ferme tout au long de l’année, cette journée peut devenir un événement clé pour accroître leur notoriété.

Contact, inscription et questions

Les « Visites d’étables » tout comme les « Portes ouvertes à la ferme » sont un projet de la communication de base des « Paysans suisses. D’ici, avec passion. » placé sous l’égide de l’Union suisse des paysans (USP). Les familles paysannes intéressées sont invitées à s’y inscrire sous : www.portailpaysanssuisses.ch  ou de s’adresser directement à :

Claudia Jaquier & Karine Grize, responsables du projet pour la Suisse romande : Agence d’information agricole romande AGIR, Avenue des Jordils 3 – Case postale 1080 – 1001 Lausanne Tél. 021 613 11 31 – info@agirinfo.com – www.agirinfo.comwww.visitesdetables.ch

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°20 -2024

21.05.24 | Le peuple pourrait se prononcer très prochainement sur l’initiative pour la responsabilité environnementale. La majorité de la CEATE-N a recommandé de ne pas lui opposer de contre-projet.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Tierseuchenverordnung

17.05.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung der Tierseuchenverordnung.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°19 -2024

13.05.24 | Placées sous l’égide de l’USP, les négociations sur les prix auprès des organisations de producteurs sont en bonne voie. Des hausses ont déjà été obtenues pour les pommes de terre. En juin, ce sera le tour des céréales.

Lire la suite
Points de vue
L’initiative d’allègement des primes, ou la menace d’une nouvelle facture de plusieurs milliards

10.05.24 | Déposée par le PS, l’initiative d’allègement des primes demande que les personnes assurées ne doivent pas consacrer plus de 10 % de leur revenu disponible aux primes d’assurance-maladie. Il ne fait aucun doute que ces primes pèsent de plus en plus lourd dans le budget de nombreux ménages. En effet, les coûts de la santé ont fortement augmenté au cours des dernières décennies. C’est pourquoi environ un quart de la population suisse, soit 2,3 millions de personnes, bénéficie d’une réduction de primes à l’heure actuelle.

Lire la suite
Communiqués de presse
Renvoi des propositions d’économies du Conseil fédéral

07.05.24 | Le Conseil fédéral se prononcera bientôt sur le crédit-cadre agricole 2026-2029. Non seulement l’Union suisse des paysans, mais aussi de nombreuses autres organisations ainsi que presque tous les cantons et partis se sont clairement opposés aux mesures d’économies prévues de 2,5 %. Le Conseil fédéral est dans l’obligation de tenir compte du résultat sans équivoque de la consultation s’il ne veut pas que les processus démocratiques tournent à la mascarade.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°18 -2024

06.05.24 | L’USP s’oppose à l’obligation de réserver 3,5% des terres ouvertes à la promotion de la biodiversité. Elle a défendu sa position devant la CER-CE, dont la majorité s’est laissé convaincre.

Lire la suite
Communiqués de presse
Valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse

06.05.24 | L’Union suisse des paysans rejoint AgroImpact pour mieux valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse. Il s’agit d’accompagner la transition climatique de l’agriculture en développant l’assise nationale d’une initiative pionnière.

Lire la suite
Points de vue
Pour garantir notre approvisionnement énergétique : OUI à la nouvelle loi sur l'approvisionnement en électricité

03.05.24 | Que ce soit dans l'agriculture ou dans le secteur de l'énergie, il vaut mieux produire en Suisse et ne pas dépendre d'importations douteuses. De plus, une pénurie d'électricité entraînerait des conséquences dramatiques pour les exploitations agricoles. C'est là qu’intervient la loi sur l'approvisionnement en électricité, sur laquelle nous voterons en juin. Elle vise à renforcer la sécurité de l’approvisionnement énergétique en développant les énergies renouvelables indigènes.

Lire la suite