Contenu principal

Le Conseil national ne veut pas réduire les paiements directs

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 3 décembre 2020

Le Conseil national soutient la proposition de maintenir les paiements directs au niveau de l’année précédente. L’Union suisse des paysans salue cette décision.

Plus tôt aujourd’hui, le Conseil national a traité le budget 2021 et, dans ce cadre, la répartition des dépenses publiques. La majorité de la Commission des finances du Conseil national a proposé de ne pas réduire davantage les paiements directs, mais de les laisser au même niveau que l’année précédente, soit à 2 812 039 500 francs. Le Conseil national a accepté cette proposition à une large majorité, ce dont l’Union suisse des paysans se félicite vivement. Sa décision permet de poursuivre le développement de l’agriculture dans les domaines de l’écologie et du bien-être animal. La stabilité des enveloppes financières se révèle cruciale compte tenu des exigences grandissantes à l’égard de l’agriculture pour qu’elle réduise l’utilisation de produits phytosanitaires et les pertes d’éléments fertilisants. Cette stabilité contribue à mettre en œuvre ces mesures, ainsi qu’à compenser les dépenses et les investissements plus élevés.

En outre, le Conseil national a décidé d’allouer 1,8 million de francs aux contributions d’estivage et à la protection des troupeaux de moutons. La proposition de relever le budget en faveur de la promotion de la qualité et des ventes a été retirée. En effet, le conseiller fédéral Ueli Maurer a confirmé que des fonds sont disponibles à cette fin dans le budget 2021.

Renseignements

Francis Egger

Président d’Agrisano

Vice-directeur Union Suisse des Paysans
Département économie, formation et
relations internationales

Mobile 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Prises de position Verordnungspaket Strom

07.12.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zum Verordnungspaket Strom.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 48

06.12.22 | La commission permanente «Production végétale» de l’USP a rencontré Agroscope, qui lui a présenté les nouveautés autour de ses projets de recherche dans le domaine de l’adaptation climatique.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision Bundesgesetz über Tabakprodukte und elektronische Zigaretten (TabPG)

30.11.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision Bundesgesetz über Tabakprodukte und elektronische Zigaretten (TabPG).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 47

28.11.22 | La 90ème séance des délégués de l’USP a eu lieu sous le signe du 125ème anniversaire avec un regard pour l’avenir. Différents membres de la commission des jeunes agriculteurs de l’USP ont pris la parole et ont présenté leur vision future de l’agriculture en 2050. Les points centraux sont un fonds d’investissement pour les nouvelles technologies, la formation continue, un système de paiements directs modulaires, à paliers et ciblés.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 46

22.11.22 | La Commission des finances du Conseil des Etats a examiné le budget 2023. Il a adopté, à une large majorité, les propositions de l'USP visant à augmenter le budget dans les domaines de la promotion des ventes de vin, de l'élevage et de la protection des troupeaux.

Lire la suite
Prises de position Klimastrategie Landwirtschaft und Ernährung

22.11.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Klimastrategie Landwirtschaft und Ernährung anlässlich einer Vernehmlassung in der Begleitgruppe.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’élevage suisse réduit son utilisation d’antibiotiques critiques de 75 %

17.11.22 | Demain débute la Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens. Depuis des années, l’agriculture suisse travaille d’arrache-pied à la réduction de l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage grâce à des programmes de santé animale et à l’optimisation des conditions de détention. Ses efforts sont récompensés : la consommation d’antibiotiques a chuté de 60 % depuis 2008, et même de 75 % pour les classes d’antibiotiques critiques. En 2021, la quantité totale employée a diminué de 2 %, celle des classes critiques de 7 %.

Lire la suite
Communiqués de presse
Risque d’un black-out : Comment l'agriculture peut-elle s'y préparer ?

16.11.22 | Lors du 7e congrès AgroCleanTech, différents intervenants ont présenté des scénarios auxquelles l’agriculture pourrait se voir confrontée dans le contexte du risque d’une pénurie en électricité et comment elle peut s’y préparer. Une lacune d’approvisionnement est possible et l’agriculture en serait fortement touchée. Une installation photovoltaïque et un accumulateur n’assurent pas encore l’approvisionnement en électricité de secours. La génératrice sur prise de force est actuellement la mesure la plus simple et la plus avantageuse pour s’auto-approvisionner en électricité.

Lire la suite