Contenu principal

Le train d’ordonnances 2020 est sur la bonne voie

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 11 novembre 2020

La Confédération a adopté aujourd’hui le nouveau train d’ordonnances agricoles. L’Union suisse des paysans estime qu’il va en grande partie dans la bonne direction.

Aujourd’hui, le Conseil fédéral a adopté le nouveau train d’ordonnances agricoles. Les principales modifications prévues concernent les améliorations structurelles et la protection des végétaux. L’Union suisse des paysans (USP) considère cohérente la direction fondamentale de ces modifications. Elle se félicite que le gouvernement s’abstienne de procéder à des ajustements dans le versement du supplément pour le lait et dans les emballages de beurre, de même que dans la procédure d’adjudication des produits finis issus du contingent tarifaire partiel 14.4 (produits à base de pommes de terre).

Pour l’USP, les modifications prévues dans l’ordonnance sur les produits phytosanitaires vont dans la bonne direction. En harmonisant la procédure de retrait de certains de ces produits en raison des substances actives qu’ils contiennent, la Confédération apporte enfin de la clarté. L’USP regarde aussi d’un œil positif le projet d’interdire la vente de produits phytosanitaires non homologués à des particuliers. Pour la faîtière agricole, cette mesure est indispensable à la réduction nécessaire des risques.

L’USP soutient enfin la prolongation des cinq contributions à l’efficience des ressources jusqu’à fin 2022 et se félicite des diverses simplifications administratives. Dommage que ces dernières soient moins favorables aux familles paysannes qu’à l’administration. Par ailleurs, la faîtière agricole regrette la réduction de la protection douanière pour certains produits, comme les produits semi-finis à base de pommes de terre, les produits à base de fruits à pépins et le jambon cru. En effet, cet assouplissement permet l’importation de produits encore moins chers, lesquels exercent une pression sur le prix des matières premières indigènes et leurs parts de marché.

Renseignements

Francis Egger

Vice-directeur Union Suisse des Paysans
Département économie, formation et
relations internationales

Mobile 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans
Chef du groupe de travail ad hoc sur le coronavirus  

Téléphone 078 803 45 54
EMail martin.rufer@sbv-usp.ch

Larissa Grossenbacher

Collaboratrice Economie agraire
Union suisse des paysans

Tel:         076 682 08 95
E-Mail:   larissa.grossenbacher@sbv-usp.ch 

Sur le même sujet

Points de vue
Politique agricole 22+ : considérer l’industrie alimentaire comme un tout

27.11.20 | Lors de la session d'hiver, le Conseil des États traitera la Politique agricole 22+ (PA22+). Ce projet revêt une importance majeure pour l’agriculture suisse. L’Union suisse des paysans le rejette en particulier à cause de la réduction du revenu sectoriel agricole de 265 millions de francs et de l’abaissement du taux d’auto-approvisionnement à 52 % qu’il entraînerait. Sur le principe, la faîtière agricole ne s’oppose cependant pas à un développement raisonné de la politique agricole.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°47 (16 – 20.11.2020)

23.11.20 | En collaboration avec ses organisations membres, l’USP est en train de travailler à la concrétisation des trajectoires de réduction des risques liés aux pesticides et de réduction des pertes d’éléments nutritifs. Les discussions mon- trent l’ampleur de la tâche mais également la volonté des milieux agricoles de prendre leur responsabilité et de remplir les objectifs. Ceci prouve que la critique accusant l’agriculture de ne pas vouloir évoluer n’est pas fondée.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Prix Média pour la Suisse romande récompense Canal 9

19.11.20 | La journaliste Viviane Givord et la camerawoman Goretty Albasini de Canal 9 remportent le Prix Média de l’Union suisse des paysans pour la Suisse romande avec leur reportage «Une task force pour booster la relève dans l’agriculture».

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°46 (9 – 13.11.2020)

17.11.20 | L’USP a séparé sa page Facebook bilingue en une version en français et une autre en allemand. Ceci permet une meilleure couverture de chacune des deux grandes régions linguistiques. La campagne « Paysans suisses » déve- loppe par ailleurs la version italophone de son canal Instagram. Ainsi, l’USP est actuellement représentée sur dif- férentes pages de Facebook, Instagram, Whatsapp, Twitter, Youtube et LinedIn en fonction des publics-cibles.

Lire la suite
Communiqués de presse
Damien Rey et Daniel Hasler se partagent la nouvelle présidence de la COJA

16.11.20 | La Commission des jeunes agriculteurs de l’Union suisse des paysans est désormais présidée par Damien Rey de Middes (FR) et Daniel Hasler de Walterswil (BE). Ensemble, ils succèdent à Christian Schönbächler d’Einsiedeln (SZ).

Lire la suite
Communiqués de presse
Le train d’ordonnances 2020 est sur la bonne voie

11.11.20 | La Confédération a adopté aujourd’hui le nouveau train d’ordonnances agricoles. L’Union suisse des paysans estime qu’il va en grande partie dans la bonne direction.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 10-20 : La Suisse : pays de la bière ?

10.11.20 | Au fil des ans, la production suisse de bière a connu d’importants changements. Le nombre de petites et micro-brasseries a considérablement augmenté ces dernières années. Cependant, la majeure partie du marché est entre les mains du duopole Heineken et Feldschlösschen/Carlsberg. En Suisse, la consommation totale de bière augmente légèrement en raison de la hausse des importations, tandis que la consommation par habitant diminue. Le houblon et le malt, matières premières de la bière, se voient en grandes parties importés. Toutefois, une tendance pour plus de Swissness se dessine dans les deux cas. Les bières riches en houblon sont de plus en plus populaires, et les importations de houblon augmentent en conséquence.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - octobre

10.11.20 | Octobre 2020 a été frais et pluvieux. La température moyenne était de 1,3 degré inférieure à la norme de 1981-2010. En particulier dans le Sud de la Suisse, des précipitations abondantes sont tombées en très peu de temps. Il a fallu attendre la seconde moitié du mois pour voir les hautes pressions gagner du terrain. Le fœhn a entraîné des températures allant jusqu'à 24 degrés dans les vallées à fœhn. À partir du 26 octobre, un front froid a provoqué des chutes de neige jusqu'à une altitude de 1000 mètres. Dans les vallées alpines, la limite pluie-neige est tombée à 500 mètres par endroits. Jusqu'à présent, la grêle a causé relativement peu de dommages cette année (tableau 1.4).

Lire la suite