Contenu principal

Les actualités les plus récentes

Vous trouverez ci-dessous les dernières informations publiées par l’Union suisse des paysans.
Nos personnes de contact sont à votre disposition pour tout complément d’information.
Pour des renseignements d’ordre plus général, veuillez utiliser notre formulaire de contact.

Communiqués de presse
Rendez-vous avec l’agriculture indigène le 12 juin prochain

16.05.22 | Le dimanche 12 juin 2022, pas moins de 90 familles paysannes au total donneront un aperçu de leur exploitation et de l’agriculture à l’occasion de la Journée portes ouvertes à la ferme. C’est la troisième fois que la population est invitée à cet événement. Au cours de la journée, paysannes et paysans présenteront leur étable, leurs animaux ou leurs cultures, et dévoileront tout le travail que recèlent les aliments indigènes. Cliquez ici pour obtenir davantage d’informations et connaître les fermes participantes. Aucune inscription n’est requise.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 19-2022

13.05.22 | En Suisse, en 2020, 7'752'114 tonnes d’aliments pour animaux de rente (mesurées en matière sèche) étaient disponibles. La part la plus importante avec 78,9 % (6'113'293 tonnes) était destinée aux bovins. Suivent les porcs avec 9,6 % (741'555 tonnes) et la volaille avec 4,8 % (368'544 tonnes). La catégorie «autres» avec les équidés (chevaux, ânes, mulets) et les lapins a reçu 4,1 % (315'604 tonnes). Les moutons et les chèvres ont réclamé la part la plus modeste avec 2,7 % (213'117 tonnes). Plus d’informations au sujet du bilan alimentaire sont disponibles sous « AGRISTAT Actuel ».

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 04-22 : Bilan fourrager 2020

11.05.22 | En 2020, les aliments fourragers disponibles ont diminué de 0,6 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 7'752'000 tonnes de matière sèche. Les 1'792'000 tonnes d’aliments concentrés disponibles lors de l’année sous revue représentent la majeure partie des fourrages commercialisables. Les produits non commercialisables sont surtout constitués de fourrages de base, dont la quasi-totalité est destinée à l’alimentation du bétail consommant du fourrage grossier. En 2020, pas moins de 5'960'000 tonnes d’aliments pour animaux, soit 76,9 % de la consommation totale, appartenaient à cette catégorie de fourrages. Cette même année, la part de la production intérieure du fourrage disponible total a affiché une légère hausse et atteint 86,4 %. L’approvisionnement en céréales fourragères indigènes et en sous-produits issus de la fabrication d’huile et de la minoterie a été plus élevé que l’année précédente. En outre, les fourrages grossiers et le maïs d’ensilage ont également donné de bonnes récoltes.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - avril 2022

11.05.22 | Le premier tiers du mois d’avril a connu des chutes de neige jusqu’en plaine, accompagnées de gelées tardives en raison des températures basses. Ces phénomènes de gelées tardives se sont encore produits à la fin du deuxième tiers du mois. Les dégâts sans doute ainsi causés dans les cultures fruitières précoces (fruits à noyau et fruits à pépins) restent difficiles à évaluer à l’heure actuelle. Malgré les épisodes de froid, la plupart des régions ont affiché une température moyenne située dans les limites de la norme pluriannuelle. Pour le reste, le temps changeant typique d’avril a souvent prévalu. À la fin du mois, le sud du pays s’est vu arrosé des premières fortes précipitations de l’année.

Lire la suite

L’initiative inutile sur l’élevage intensif

Cette année, l’initiative sur l’élevage intensif sera soumise au vote. Les normes qu’elle demande existent déjà à travers l’offre en produits bio et d’autres labels garantissant le bien-être animal. Or, l’agriculture indigène se caractérise par un niveau de bien-être animal très élevé, des effectifs maximaux d’animaux inscrits dans la loi et des contrôles efficaces. L’acceptation de l’initiative ferait augmenter de beaucoup les prix à la consommation, marquerait la fin de la liberté de choix et favoriserait les importations ainsi que le tourisme d’achat.

Pour en savoir plus : www.non-initiative-elevage-intensif.ch

 

L’USP fête son 125e anniversaire

Cette année, l’USP souffle ses 125 bougies. La fondation de l’association remonte à une époque fort difficile pour les familles paysannes. Quelle surprise de constater que bien des défis d’alors n’ont pas beaucoup changé au fil du temps. Pour son anniversaire, l’USP a réalisé une brève vidéo sur son histoire. Au cours de l’année, tous les cantons feront pousser des pommes de terre en vue d’établir cet automne le record du monde des plus grands röstis sur la place Fédérale. 

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur les activités d’anniversaire. 

Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie.

L’Union suisse des paysans, l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales, les entreprises Agrisano et Prométerre entendent contribuer à l’amélioration de la couverture sociale des agricultrices et de tous les membres des familles paysannes. Dans le cadre d’une campagne de sensibilisation, une check-list simple, anonyme et SANS ENGAGEMENT a été mise en ligne pour vous permettre d’identifier votre propre situation et les éventuelles lacunes. Si nécessaire, vous y trouverez les coordonnées d’interlocuteurs pour un conseil approfondi. Vérifiez dès à présent votre situation en vous rendant sur www.ma-situation.ch.

Télécharger ici le dépliant.

Dossiers

L’USP est active dans de multiples dossiers. Les thèmes suivants pourraient vous intéresser :