Contenu principal

Francis Egger est élu vice-directeur de l’Union suisse des paysans

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 5 mars 2020

À sa séance d’aujourd’hui, le Comité de l’Union suisse des paysans a décidé de promouvoir Francis Egger vice-directeur et Sandra Helfenstein membre de la direction à compter du 1er avril. Par ailleurs, il s’est aussi intéressé à des questions stratégiques liées au traitement de la Politique agricole 2022+ au Parlement. Pour finir, il a défini la position de la faîtière agricole quant à la réforme de la prévoyance professionnelle.

Aujourd’hui, le Comité de l’Union suisse des paysans (USP) a procédé à deux promotions. Il a tout d’abord nommé vice-directeur Francis Egger, responsable du département Économie, formation et relations internationales, à compter du 1er avril, garantissant ainsi une représentation officielle de la Suisse romande au sein de la direction opérationnelle après le départ de Jacques Bourgeois. Urs Schneider restera quant à lui directeur adjoint et responsable du département Communication et services internes. Dans le domaine stratégique, la vice-présidente Anne Challandes et le vice-président Fritz Glauser assurent déjà une bonne représentation de la Suisse romande. En outre, l’objectif est de trouver une personne de Suisse latine pour repourvoir le poste de responsable du département Production, marché et écologie. La mise au concours de ce poste a déjà eu lieu. Pour renforcer le rôle que joue la communication dans les circonstances compliquées auxquelles l’agriculture est confrontée de nos jours, le Comité a aussi élu membre de la direction Sandra Helfenstein, coresponsable de la Communication et responsable des relations publiques, aussi à compter du 1er avril.

En vue de la séance extraordinaire que tiendra la Chambre suisse d’agriculture le 20 mars prochain pour traiter de la Politique agricole 2022+, le Comité a examiné de près les différentes options stratégiques. Il ne fait aucun doute que le secteur agricole est outré par le message du Conseil fédéral. Malgré l’inscription de la sécurité alimentaire dans la Constitution, le gouvernement veut réduire le taux d’auto-approvisionnement, et augmenter les exigences et l’administration grevant la production indigène, tout en diminuant les paiements directs et en encourageant à tout prix les importations d’aliments produits dans des conditions complètement différentes des nôtres.

Pour finir, le Comité a pris position sur la réforme de la prévoyance professionnelle. Il soutient l’idée d’abaisser le taux de conversion minimal de 6,8 % à 6,0 %. Par contre, il refuse la proposition du Conseil fédéral d’introduire un nouvel élément (capitalisation) dans le 2e pilier. Il plébiscite ici la proposition de l’alliance « Le compromis raisonnable », qui prévoit une compensation ciblée, financée par les provisions des caisses de pension, pour la génération de transition. Même si la déduction de coordination devait être réduite et les taux de bonification de vieillesse venaient à être ajustés, le Comité préfère encore, tout bien pesé, la solution de l’alliance.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Union Suisse des Paysans
Président
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Urs Schneider

Union Suisse des Paysans
Directeur adjoint
responsable de la campagne
Responsable du département communication et services internes

Mobile 079 438 97 17
Email urs.schneider@sbv-usp.ch

Peter Kopp

Peter Kopp

Département Affaires sociales et prestataires de services
Secrétaire général Agrisano

Téléphone 056 461 71 82
Email peter.kopp@agrisano.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Bien vu ! Le contre-projet et l’initiative sont inutiles

20.10.21 | La commission chargée du premier examen recommande au Conseil national de rejeter tant l’initiative sur l’élevage intensif que le contre-projet. L’Union suisse des paysans salue cette décision. Non seulement ces deux projets sont inutiles, mais auraient aussi des conséquences négatives majeures.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°41 (11 – 17.10.2021)

19.10.21 | Comme l’initiative contre l’élevage intensif pourrait venir en votation en septembre 2022 déjà, l’USP prépare déjà le sujet et la thématique est traitée dans quasiment toutes les séances. Comme avec les initiatives sur les pesti- cides, ce texte aurait comme conséquence de pénaliser fortement la production indigène et d’augmenter les im- portations. Or, celles-ci risquent de provenir également de pays aux standards de production bien inférieurs aux règles suisses. En effet, la volonté des initiants de soumettre les importations aux mêmes règles que la production indigène contredirait les engagements internationaux de la Confédération.

Lire la suite
Communiqués de presse
Champ professionnel de l’agriculture : effectifs des apprentis toujours en hausse

13.10.21 | Après un effondrement du nombre d’apprentis dans le champ professionnel de l’agriculture lors de l’année scolaire 2019/20, les chiffres se redressent et l’évolution positive se poursuit. Par rapport à l’an passé, les effectifs augmentent de près de 6 %, soit 208 apprentis.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP N°40 (4 – 8.10.2021)

12.10.21 | L’Office fédéral de la statistique a présenté les chiffres 2021 sur la situation économique de l’agriculture. La valeur de la production est estimée à 11,2 milliards de francs, soit 2,1% de moins qu’en 2020. La production végétale subit de plein fouet les conséquences des nombreux épisodes de grêle, des intempéries et de la pression des maladies et des ravageurs. Cette situation remet au premier plan, d’une part l’importance de la protection phytosanitaire, et d’autre part la nécessité de mesures d’adaptation aux changements climatiques. Que ce soit avec des assurances récoltes ou la possibilité de faire des provisions fiscales, des solutions doivent être trouvées afin d’atténuer les problèmes de trésorerie auxquels les exploitations agricoles suisses sont confrontées et de garantir ainsi la résilience de notre agriculture

Lire la suite
Communiqués de presse
Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie.

12.10.21 | « Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie »: telle est la devise de la campagne qu’a lancée aujourd’hui le secteur pour améliorer la couverture sociale dans l’agriculture et en particulier celle des paysannes. Les éléments clés de cette campagne sont une simple check-list pour déceler le potentiel d'amélioration et une offre gratuite de conseil accessible à tout le monde pour examiner les différentes options adaptées à la situation en vue d’une meilleure couverture sociale.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 09-21 : Évolution de l’effectif du cheptel suisse

11.10.21 | L’effectif du cheptel connaît une hausse estimée de 7500 UGB en 2021. Les augmentations les plus importantes concernent les effectifs des porcs et des volailles. Alors que l’effectif porcin présente une fluctuation temporaire dans le cadre du cycle du porc, l’effectif avicole connaît une croissance depuis plusieurs années.

Lire la suite
Praktikum 80 – 100 % Dauer 6 Monate

11.10.21 | Interessieren Sie sich für eine nachhaltige Nutztierhaltung in der Schweiz? Dann sind Sie bei uns richtig! Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft in Brugg bietet ab sofort oder nach Verein-barung ein

Lire la suite