Contenu principal

Climat

Le changement climatique constitue l’un des plus grands défis mondiaux actuels. En raison de sa dépendance aux ressources naturelles, l’agriculture suisse est concernée par le changement climatique et, en même temps, elle fait partie des secteurs qui en sont à l’origine. En effet, ses activités s’accompagnent d’émissions de gaz à effet de serre (GES). C’est pourquoi l’USP s’engage pour sensibiliser et former les producteurs afin qu’ils réduisent de façon volontaire leurs émissions des GES. Par ailleurs, elle soutient la plateforme AgroCleanTech, qui sert à déployer des projets concrets de réduction des GES et d’efficience énergétique dans l’agriculture.

Gaz à effet de serre : la contribution de l’agriculture

Selon les estimations, l’activité agricole contribuerait en moyenne à 9-10 % des émissions de GES totales au niveau mondial. En Suisse, cette part se révèle un peu plus élevée et atteint 12,3 % en raison de l’approvisionnement en électricité neutre pour le climat (OFEV, 2015). La part de l’agriculture est relativement stable. Plus de 50 % de ses émissions proviennent de l’élevage bovin, tandis que 25 % sont dues au protoxyde d’azote (N2O) émanant des sols fertilisés à l’azote. Tout juste 20 % proviennent de l’utilisation d’engrais de ferme. Depuis 1990, l’agriculture a pu réduire de 13 % ses émissions de GES. Convertie en unité énergétique métabolisable produite, la réduction depuis 1990 s’élève même à 18 %.

Mesures de réduction

L’agriculture veut contribuer encore davantage à la protection du climat. L’USP voit des possibilités d’action surtout dans les domaines suivants :

  • Exploitation d’installations de biogaz avec des engrais de ferme
  • Nourriture réduisant les émissions de gaz des bovins
  • Augmentation de la performance par jour de vie des bovins
  • Augmentation de l’efficience de l’azote
  • Mesures d’économie de carburants
  • Remplacement des combustibles fossiles par des énergies renouvelables

Diverses activités et des programmes sont déjà en cours :

  • AgroCleanTech : bilan énergétique et climatique pour les agriculteurs ; sensibilisation ; transfert de connaissances ; programmes d’efficience énergétique, etc.
  • Projets de gestion des ressources dans les cantons : AgroCO2ncept Flaachtal, sur l’initiative d’agriculteurs locaux et régionaux
  • Projets de compensation avec la Fondation Klik (inhibiteurs de nitrification (Entec), installations de biogaz)
  • Projet de recyclage des films d’ensilage : émissions réduites de 15 000 tonnes de CO2
  • IP-Suisse : implémentation de mesures pour protéger le climat
  •  « Tapis vert » de l’Interprofession du lait

Adaptation au changement climatique

Hormis quelques rares effets positifs (viticulture, périodes de végétation plus longues), le changement climatique a aussi des effets négatifs sur l’agriculture suisse. Pour n’en citer que quelques-uns : pénurie d’eau, pression accrue des ravageurs et des maladies, ainsi que la survenue d’événements météorologiques extrêmes.

Le secteur agricole privilégie les mesures suivantes pour s’adapter au changement climatique :

  • Production adaptée aux conditions locales et choix des cultures en conséquence
  • Culture de variétés résistant à la sécheresse ; recherche et sélection correspondantes
  • Bonne gestion hydrologique, technologies d’irrigation (p. ex. micro-irrigation), aménagement de bassins de rétention des eaux
  • Surveillance d’éventuels nouveaux ravageurs

Gestion des risques au moyen de la diversification  

Interlocuteur pour le dossier

Hannah von Ballmoos-Hofer

Responsable de la division energie et environnement
Responsable suppléant Département Production, marché et écologie

Belpstrasse 26, 3007 Bern       
hannah.vonballmoos@sbv-usp.ch  

  

En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°33

23.08.22 | Les modifications d’ordonnances en lien avec les trajectoires de réduction entrent en vigueur le 1er janvier prochain. Plusieurs nouveautés concernent les PER dont l’interdiction de substances actives présentant un risque important pour les eaux de surface et/ou les eaux souterraines. Par ailleurs, de nouvelles contributions au système de production seront introduites. Certaines devant être annoncées cette année encore, il est important de se tenir informé des différentes nouveautés. Un résumé de ces changements est disponible sur https://themes.agripedia.ch/fr/.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 29

26.07.22 | Même après 30 ans, le Brunch à la ferme du 1er août est toujours très apprécié. Les personnes qui ne savent pas encore où bruncher le jour de la fête nationale trouveront leur bonheur sur www.brunch.ch

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 26

04.07.22 | Lors des Journées internationales d’économie alpestre, un total de 350 personnes de diverses régions de l'arc alpin se sont réunies à Viège pour discuter des défis actuels et des perspectives de l’agriculture de montagne.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°28 (12 – 16 juillet 2021)

20.07.21 | Les caprices de la météo de ces dernières semaines ont une influence sur l’approvisionnement en nourriture. En plus d’une baisse des rendements, les exigences de qualité sont plus compliquées à atteindre. L’agriculture attend donc des acheteurs et des distributeurs une certaine tolérance dans les faits et non uniquement dans les mots.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°23 (7 – 11.06.2021)

14.06.21 | Avec le scrutin de dimanche dernier se termine une campagne intense pour laquelle l’engagement des familles paysannes a été plus important que jamais. Quels que soient les branches de production, les labels, l’âge des exploitants, l’immense majorité des fermes de ce pays ont participé à la campagne sous forme de poses d’affiches ou de bâches, de construction d’éléments paysagers, de présence sur les stands ou encore sur les réseaux sociaux. Un énorme merci à tous pour l’engagement des derniers mois ! Jusqu’au bout, nous n’avons rien lâché – et ceci a payé au final !

Lire la suite
Prises de position Direkter Gegenentwurf zur Gletscherinitiative (Bundesbeschluss über die Klimapolitik)

11.12.20 | Die Schweizer Landwirtschaft ist vom Klimawandel stark betroffen, weshalb es für die hiesige Landwirtschaft wichtig ist denselben mit angemessenen Massnahmen einzudämmen. Gleichzeitig tragen Emissionen aus der Landwirtschaft zur Problematik bei. Die Landwirtschaft ist gewillt einen Beitrag zur Reduktion der Treibhausgas-Emissionen zu leisten, jedoch sind Reduktionen aufgrund der komplexen biologischen Prozesse sehr herausfordernd und mit grossen Kosten verbunden. Nicht zuletzt ist die Landwirtschaft aufgrund des Potentials an Senken und der Erzeugung erneuerbarer Energien Teil der Lösung. Der Schweizer Bauernverband unterstützt deshalb grundsätzlich das Klimaabkommen von Paris und auch dessen Umsetzung auf gesetzlicher Ebene.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°39 (21 – 27.9.2020)

29.09.20 | Les militants du climat ont investi la place fédérale pendant la session parlementaire pour attirer l'attention sur leurs revendications. Certaines semblaient assez prometteuses - par exemple, se concentrer davantage sur les marchés agricoles. Mais c'est précisément cette occupation illégale qui a fait que le marché traditionnel n'a pas pu se dérouler comme d'habitude et que de nombreux agriculteurs ont été contraints de repartir sans avoir rien vendu. Nous ne pouvons qu’inciter les militants d’enfiler leurs bottes et de s’engager activement dans l’agriculture. Cela ne va pas de soi d'avoir des assiettes pleines tous les jours.

Lire la suite
Prises de position Revision der CO2-Verordnung Vernehmlassungsverfahren

21.08.20 | Die Schweizer Landwirtschaft ist vom Klimawandel stark betroffen, weshalb es für die hiesige Landwirtschaft wichtig ist, dass Massnahmen getroffen und Regulierungen in Kraft gesetzt werden, welche denselben eindäm-men. Der Schweizer Bauernverband unterstützt deshalb grundsätzlich das Klimaabkommen von Paris und auch dessen Umsetzung auf gesetzlicher Ebene. Die Massnahmen zur Umsetzung führen aber auch zu zusätzlichen Kosten. Diese müssen ebenfalls beachtet werden. Um eine drohende Regulierungslücke bis zum Inkrafttreten des CO2-Gesetzes 2022 zu vermeiden, unterstützen wir die Verlängerung der bestehenden Klimaschutzinstrumente für das Jahr 2021. Die Weiterführung der Inland-Kompensationspflicht für Treibstoffimporteure begrüssen wir ausdrücklich. Die Aufrechterhaltung des Emissionshandelssystems (EHS), welches mittlerweile mit dem System der EU verknüpft ist, erachten wir als wichtige Notwendigkeit, ebenso die Neuregelungen bezüglich den Emissi-onsvorschriften im Rahmen des Neuwagenzieles. Jedoch wünschen wir, dass die Teilrevision der Verordnung besser auf das zukünftige CO2-Gesetz abgestimmt ist.

Lire la suite