Contenu - En direct de l'USP

En direct de l’USP n° 28 (10.07. - 14.07.2017)

Commission production végétale

Avant la pause estivale, la commission production végétale s’est penchée sur la thématique de la « durabilité ». La HAFL a présenté la méthode « RISE » comme instrument d’évaluation et de conseil à l’échelle des exploita-tions. De plus, la commission a analysé de manière critique le rapport du Conseil fédéral pour atteindre les ob-jectifs environnementaux et a constaté que les objectifs ont mieux été réalisés par rapport à ce qui a été présen-té par le Confédération. Finalement, la commission a été informée au sujet de la plateforme «pour une agriculture innovatrice et durable » mise sur pied par l’USP.

Consultation interne pour les « constructions hors zones à bâtir »

Le Conseil fédéral a mis en consultation le projet relatif à la nouvelle réglementation pour les constructions hors zones à bâtir. L’USP et ses organisations membres ont jusqu’au 31 août pour déposer leur prise de position. L’USP a établi une prise de position provisoire qui a été envoyée pour consultation interne. Les membres ont la possibilité de donner un retour jusqu’au 10 août. La prise de position sera ensuite validée par le comité. En ce qui concerne son contenu, le projet cache plus de risques que d’opportunités.

Rencontre sur le thème de la qualité de l‘eau

Une rencontre a eu lieu entre l’USP, la Société suisse de l’industrie du gaz et des eaux et l’association suisse des professionnels de la protection des eaux afin de discuter de la qualité de l’eau potable et de l’utilisation des sur-faces agricoles situées dans les zones de protection des eaux souterraines. L’objectif était de trouver des solu-tions ponctuelles pour les zones de protection S2 et S3, où la qualité des eaux souterraines est compromise et n’est pas garantie, au lieu de poser des restrictions.

Court métrage sur la protection phytosanitaire

Le 21 juin dernier, l’USP et l’organisation agricole du Seeland (LOS) ont invité les médias sur une exploitation mixte. Pourquoi les paysans utilisent-ils des produits phytosanitaires, où est-ce qu’il est possible d’y renoncer, où est-ce que cela n’est pas possible et pourquoi ? Les prises de vue de cette journée ont été reprises pour déve-lopper un court métrage. Il est disponible sur le site internet sous la thématique « protection phytosanitaires » et également sur la page Facebook de l’USP.

Chiffre de la semaine

Le nombre de détenteurs de porcs a diminué de 11'200 en 2006 à 6'634 en 2016, soit un important recul de 41%, respectivement de 5, 1% par année. Durant la même période, l’effectif porcin a diminué de 11%, ceci alors même que la quantité de viande de porc produite, hormis les fluctuations du cycle de production, n’a guère changé.

Note de la semaine

Notre pays est une destination de voyage appréciée des Asiatiques – Et apparemment l’USP l’est également. En effet, cette dernière a reçu des groupes de visiteurs en provenance du Japon et de Corée qui se sont informés de l’agriculture suisse en général et du système des paiements directs en particuliers. Tant au Japon qu’en Corée du Sud, les exploitations agricoles sont de tailles comparables à la Suisse et bénéficient d’une protection à la fron-tière semblable. Durant l’année en cours, se sont déjà sept groupes qui ont rendu visite à l’USP et cinq autres sont d’ores et déjà planifiés.