Contenu principal

Politique agricole 22+ : considérer l’industrie alimentaire comme un tout

Point de vue du 27 novembre 2020

Lors de la session d'hiver, le Conseil des États traitera la Politique agricole 22+ (PA22+). Ce projet revêt une importance majeure pour l’agriculture suisse. L’Union suisse des paysans le rejette en particulier à cause de la réduction du revenu sectoriel agricole de 265 millions de francs et de l’abaissement du taux d’auto-approvisionnement à 52 % qu’il entraînerait. Sur le principe, la faîtière agricole ne s’oppose cependant pas à un développement raisonné de la politique agricole. Une approche plus globale s’impose toutefois pour éviter que la demande et l’offre ne connaissent des évolutions divergentes.

La majorité de la commission chargée de l’examen préalable estime, elle aussi, que la proposition du Conseil fédéral sur la PA22+ ne constitue pas une base viable pour poursuivre le développement de la politique agricole.

Elle propose donc d’en suspendre le traitement. En outre, elle a adopté un postulat de commission sur l’orientation future de la politique agricole. Le postulat porte sur des points importants. D’une part, il exige que le taux d’auto-approvisionnement soit maintenu et que la future politique agricole offre une perspective économique aux familles paysannes. D’autre part, il demande de développer la politique agricole, aujourd'hui unilatéralement axée sur l'agriculture, dans le sens d’une politique alimentaire crédible. Il prévoit en outre de s’atteler à la fermeture des cycles des éléments fertilisants tout au long de la chaîne de création de valeur, consommation incluse. Enfin, l'objectif est de réduire les distorsions de concurrence entre la production indigène et les importations en raison de dispositions légales différentes.

Cette réorientation s’impose d’urgence. Jusqu’ici, la politique agricole a toujours ciblé uniquement les exploitations agricoles. La politique intervient dans la production agricole à travers des mesures très variées. Les autres échelons de la chaîne de création de valeur et les importations restent épargnés. La conséquence en est que les trois quarts des impacts environnementaux liés à la consommation ont désormais lieu à l’étranger.

Nous considérons que l’élargissement de la politique agricole, tel que préconisé par le postulat, vers une politique alimentaire globale, est l’occasion d’améliorer à long terme tant l’impact environnemental de l’agriculture que la situation économique des exploitations elles-mêmes. Il est donc incompréhensible que des organisations de transformateurs et de détaillants rejettent ce postulat. Le fait que la chaîne de création de valeur et la consommation dans son ensemble se retrouvent dans la ligne de mire de la politique ne semble pas leur convenir. Le Conseil fédéral rejette lui aussi le postulat. Il semble plus facile, pour le gouvernement, de pointer du doigt les exploitations agricoles que de développer une politique alimentaire globale.  

Espérons que le Conseil des États suivra sa commission chargée de l’examen préalable, qu’il suspendra la PA22+ et adoptera le postulat. Je me veux optimiste !

Auteur

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Immobilien-
bewirtschafterIn 80%

21.09.21 | Der Geschäftsbereich Verwaltung & Liegenschaften bewirtschaftet zahlreiche Liegenschaften des SBV, der eigenen Pensionskasse sowie von Stiftungen und Konsortien. Zur Unterstützung suchen wir per 1. Dezember 2021 oder nach Vereinbarung eine/n ImmobilienbewirtschafterIn 80%

Lire la suite
Communiqués de presse
Journée portes ouvertes à la ferme : une aventure pour toute la famille

19.09.21 | Malgré la pénibilité des mesures de protection contre le coronavirus, l’agriculture suisse était à la fête aujourd’hui. Plus de 100 familles paysannes du pays ont mis les petits plats dans les grands et invité la population à venir découvrir leur exploitation. Andreas Aebi, président du Conseil national, a lui aussi accepté l’invitation. Il s’est rendu dans le Gürbetal, où il a visité une exploitation et dégusté les produits de la ferme dans le cadre d’un circuit gastronomique. Cette deuxième édition de la Journée portes ouvertes à la ferme a remporté un franc succès et restera sans aucun doute dans les mémoires encore longtemps.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°36 (6 – 10 Septembre 2021)

14.09.21 | La préparation de la journée nationale « Visite d’étable » bat son plein. Malgré les restrictions sanitaires, plus de 100 familles paysannes ouvriront leurs portes dans toute la Suisse le 19 septembre prochain et proposeront une expérience à la ferme pour toute la famille. Le président du Conseil national, Andreas Aebi, se rendra dans le Gürbetal, dans le canton de Berne, sur l’exploitation de la famille Beutler à Lohnstorf, accompagné d’une délégation de l’USP. Il fera ensuite un tour gourmand où cinq fermes présenteront leurs produits sur un marché. Conformément aux nouvelles directives de la Confédération, un certificat est nécessaire pour participer à la journée « Visite d’étable ».

Lire la suite
Communiqués de presse Le premier citoyen de Suisse en visite à la ferme

14.09.21 | Plus de 100 familles paysannes se trouvent en pleins préparatifs pour la journée nationale des portes ouvertes à la ferme de dimanche prochain 19 septembre 2021. Comme son nom l’indique, lors de cette journée, les exploitations agricoles participantes ouvrent leurs portes et leurs portails et invitent le public à découvrir leur ferme. Une invitation que le premier citoyen de Suisse, le conseiller national Andreas Aebi, n’a pas hésité à accepter. D’ailleurs, il a annoncé qu’il plongera dans l’univers des fermes du Gürbetal. L’évènement, placé sous la houlette de l’Union suisse des paysans, a lieu dans le respect des règles en vigueur pour lutter contre le coronavirus.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 08-21 : Estimation des terres assolées en Suisse pour 2021

13.09.21 | Les terres ouvertes augmentent de 2152 hectares ou 0,8 % en 2021. La surface des prairies artificielles diminue de 6171 hectares ou 4,9 %. En chiffres absolus, les surfaces du blé d’automne, de l’épeautre, du colza, des tournesols et du soja connaissent la plus forte augmentation. Les surfaces du maïs d’ensilage, des betteraves à sucre, du maïs-grain, des féveroles et des pommes de terre enregistrent le plus fort recul.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - août 2021

13.09.21 | Le mois de juillet 2021 a été marqué par de nombreuses précipitations. Néanmoins, grâce à un printemps sec, le bilan hydrique cumulé jusqu’au mois de juillet n’a pas atteint le niveau de l’année 2016 (tableau 1.2). Le mois d’août a été frais. Dans la plupart des régions, les températures sont restées sous la norme 1981-2010. Au début du mois, le temps a été marqué par une basse pression. En particulier au sud des Alpes, des orages parfois violents ont éclaté, avec des précipitations quotidiennes supérieures à 100 mm. Entre le 10 et le 14 août, l’ensoleillement a été fort dans toutes les régions, avec des températures supérieures à 30 °C. Le 16 août, un front froid a suivi avec, selon les régions, de fortes précipitations. Le 18 août, un anticyclone a entre autres provoqué des nuages comparables à du brouillard élevé. La pluie est à nouveau tombée sur la Suisse orientale le 26 août. En Suisse romande, en Valais et au Tessin, le temps est resté assez sec et ensoleillé. Globalement, les précipitations en août ont été plus faibles que la norme 1981-2010.

Lire la suite
Prises de position Totalrevision der Verordnung über die internationale Zusammenarbeit im Bereich der Bildung

10.09.21 | Die Abteilung Agriprof des Schweizer Bauernverbandes hat langjährige Erfahrung mit den Austauschprogrammen auf der Stufe Berufsbildung. Für die Landwirtschaft ist der Austausch von jungen Berufsleuten sehr wichtig. Zum einen sammeln die Lernenden Erfahrungen im Umgang mit anderen Menschen aus anderen Kulturen, sie lernen über die Sprachgrenze hinaus zu interagieren, stärken ihre Fremdsprachenkenntnisse und erweitern ihren Horizont.

Lire la suite
Spécialiste énergie et climat 40-60 %

08.09.21 | AgroCleanTech est l’agence de l’agriculture suisse qui s’engage pour les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la protection du climat. Au moyen d’informations ciblées, de projets innovants et d’aides financières, nous permettons à l’agriculture suisse d’aller vers davantage de durabilité. En vue de compléter notre équipe, nous recherchons pour le 1er septembre 2021 ou une date à convenir un ou une : Spécialiste énergie et climat 40-60 %

Lire la suite