Contenu principal

Aucun besoin d’action politique dans la garde d’animaux de rente

Communiqué de presse de la conférence de presse annuelle de l’Union suisse des paysans du 14 janvier 2022

Suite aux décisions du Conseil national, la commission du Conseil des États chargée de l’examen préalable propose à la Chambre haute de rejeter tant l’initiative sur l’élevage intensif que le contre-projet. L’Union suisse des paysans salue ces décisions. Sur le plan politique, le besoin d’intervenir dans l’élevage en Suisse n’est pas à l’ordre du jour.

La Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États a examiné l’initiative sur l’élevage intensif et le contre-projet du gouvernement. Elle a rejeté la première et n’est pas non plus entrée en matière sur le second. L’Union suisse des paysans (USP) juge correctes ces décisions. En effet, la Suisse se distingue par l’une des législations sur la protection des animaux les plus strictes au monde, un niveau de bien-être animal particulièrement élevé grâce à des programmes complémentaires et des labels certes volontaires mais très prisés, des effectifs maximaux d’animaux par exploitation prévus par la loi, ainsi qu’un système de contrôle efficace. De plus, l’offre en denrées alimentaires d’origine animale est suffisante pour répondre à des exigences encore plus strictes de la part des consommateurs.

L’initiative imposerait à l’élevage de se conformer aux directives bio, privant ainsi la population de la liberté de choix et donnant lieu à une hausse massive des prix des produits d’origine animale en Suisse. Elle nécessiterait aussi des milliers d’étables supplémentaires, ce qui serait en totale contradiction avec la politique d’aménagement du territoire. Le contre-projet, pour sa part, aborde la question sous un autre angle. Il aurait des répercussions très importantes avant tout sur les exploitations bovines et frapperait de plein fouet l’agriculture des régions de montagne. Dans ce cas aussi, il en résulterait un grand nombre de mises en conformité de bâtiments, dont certaines ne seraient pas du tout réalisables, ainsi qu’un renchérissement de la production. Qui plus est, le contre-projet ne vise que la production indigène : aucune obligation nouvelle ne concernerait les importations. Tant l’initiative que le contre-projet augmenteraient les émissions de gaz à effet de serre provenant de la garde d’animaux de rente.

L’USP espère que le Conseil des États suivra les décisions de sa commission à la session de printemps.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Agronom/in 80 %

09.08.22 | Liegt Ihnen die Schweizer Viehwirtschaft am Herzen? Wollen Sie sich für eine starke Schweizer Landwirtschaft engagieren? Dann sind Sie bei uns richtig! Der SBV als Dachverband der schweizerischen Landwirtschaft vertritt die Interessen der Bäuerinnen und Bauern. Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft sucht per sofort oder nach Vereinbarung eine/n AgronomIn 80 %

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°31

08.08.22 | Les modifications d’ordonnances en lien avec les trajectoires de réduction entrent en vigueur le 1er janvier prochain. Plusieurs nouveautés concernent les PER dont l’interdiction de substances actives présentant un risque important pour les eaux de surface et/ou les eaux souterraines. Par ailleurs, de nouvelles contributions au système de production seront introduites. Certaines devant être annoncées cette année encore, il est important de se tenir informé des différentes nouveautés. Un résumé de ces changements est disponible sur https://themes.agripedia.ch/fr/.

Lire la suite
Prises de position Vernehmlassung zur Änderung des Bundesgesetzes über Regionalpolitik

05.08.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung des Bundesgesetzes über Regionalpolitik.

Lire la suite
Prises de position Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID)

05.08.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zum Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°30

02.08.22 | Les modifications d’ordonnances en lien avec les trajectoires de réduction entrent en vigueur le 1er janvier prochain. Plusieurs nouveautés concernent les PER dont l’interdiction de substances actives présentant un risque important pour les eaux de surface et/ou les eaux souterraines. Par ailleurs, de nouvelles contributions au système de production seront introduites. Certaines devant être annoncées cette année encore, il est important de se tenir informé des différentes nouveautés. Un résumé de ces changements est disponible sur https://themes.agripedia.ch/fr/.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 29

26.07.22 | Même après 30 ans, le Brunch à la ferme du 1er août est toujours très apprécié. Les personnes qui ne savent pas encore où bruncher le jour de la fête nationale trouveront leur bonheur sur www.brunch.ch

Lire la suite
Praktikum 80 – 100 % Dauer 6 Monate

20.07.22 | Interessieren Sie sich für eine nachhaltige Nutztierhaltung in der Schweiz? Dann sind Sie bei uns richtig! Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft in Brugg bietet ab sofort oder nach Verein-barung ein

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 28

18.07.22 | L’USP a élaboré une brève vue d’ensemble des besoins en nutriments des cultures suisses et de la manière dont ces besoins sont couverts (sources de nutriments). Dans un deuxième temps, les données HODUFLU ont également été analysées. Ce rapport sera mis à disposition des personnes concernées prochainement.

Lire la suite