Contenu principal

Juin 2021 et septembre 2022 : même combat

Point de vue du 16 septembre 22

Le 25 septembre et la décision sur l’initiative « Non à l’élevage intensif » approchent à grands pas. Ces dernières semaines, de nombreuses exploitations agricoles ont participé à la diffusion des mesures et des arguments en faveur du NON auprès des citoyens. Nous les remercions de tout cœur de leur engagement. Les discussions récentes ont montré une fois de plus à quel point le sujet de l’élevage est émotionnel. C’est la raison pour laquelle les résultats des sondages sont beaucoup moins nets que les bons arguments contre l’initiative ne le laisseraient supposer. Le camp qui saura le mieux mobiliser ses partisans fera tourner l’issue de la votation à son avantage. Est-ce que ce sera la gauche, plutôt urbaine, qui veut couler l’AVS et l’impôt anticipé, ou la bourgeoisie, plutôt rurale, qui ne veut pas mettre en péril l’agriculture suisse et les retraites ?

La votation du 27 septembre 2020 a révélé l’importance de la mobilisation. Ce jour-là, le peuple s’exprimait sur cinq objets. Tous les sondages montraient que les votants seraient environ 60 % à accepter l’achat de nouveaux avions de combat pour l’armée suisse. Compte tenu d’une forte mobilisation dans les zones urbaines, le OUI a finalement été obtenu à un cheveu près. La révision de la loi sur la chasse a été victime de cette mobilisation, avec les conséquences fatales que nous connaissons cette année. À l’inverse, la votation du 13 juin 2021 a donné lieu à une mobilisation sans précédent dans les zones rurales. Le taux de participation à la votation a alors été de plus de 70 % dans de nombreuses communes. Au final et à notre grande surprise, 61 % des personnes s’étant rendues aux urnes ont balayé les deux initiatives phytos extrêmes.  

Pour ne pas vivre ce que les partisans des avions de combat ont vécu en 2020 à cause d’une mobilisation supérieure à la moyenne de l’autre camp, nous avons une nouvelle fois besoin de ce qui a fait notre succès le 13 juin 2021, c’est-à-dire une mobilisation sans précédent dans l’espace rural. Il s’agit à présent d’exploiter tout le potentiel des citoyens contre l’initiative et de les inciter à voter. Pour ce faire, un travail de motivation doit être mené dans la famille et le voisinage, parmi les amis, les connaissances, les clients et les partenaires commerciaux, dans les villages et en ville. Toute occasion est bonne à prendre.

Nous devons faire en sorte que l’initiative soit rejetée et nous voulons un résultat sans équivoque. Dans cette optique, chaque voix compte. Nous appelons tous les acteurs de l’agriculture et de la filière alimentaire à s’assurer que le plus grand nombre possible de personnes qui les soutiennent glissent leur bulletin dans l’urne. Merci nous comptons sur vous !

Auteur

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 48

06.12.22 | La situation pour l’approvisionnement électrique s’annonce moins tendue que prévu cet hiver. Il n’en demeure pas moins qu’il est essentiel d’améliorer l’efficience énergétique en mettant en place des mesures d’économie d’énergie ou encore d’autoconsommation, surtout dans le contexte de hausse des prix de l’électricité. Chaque exploitation se doit d’anticiper en réfléchissant aux solutions d’approvisionnement de secours et ce qu’il y a lieu d’installer en cas de coupure prolongée de courant.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision Bundesgesetz über Tabakprodukte und elektronische Zigaretten (TabPG)

30.11.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision Bundesgesetz über Tabakprodukte und elektronische Zigaretten (TabPG).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 47

28.11.22 | La 90ème séance des délégués de l’USP a eu lieu sous le signe du 125ème anniversaire avec un regard pour l’avenir. Différents membres de la commission des jeunes agriculteurs de l’USP ont pris la parole et ont présenté leur vision future de l’agriculture en 2050. Les points centraux sont un fonds d’investissement pour les nouvelles technologies, la formation continue, un système de paiements directs modulaires, à paliers et ciblés.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 46

22.11.22 | La Commission des finances du Conseil des Etats a examiné le budget 2023. Il a adopté, à une large majorité, les propositions de l'USP visant à augmenter le budget dans les domaines de la promotion des ventes de vin, de l'élevage et de la protection des troupeaux.

Lire la suite
Prises de position Klimastrategie Landwirtschaft und Ernährung

22.11.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Klimastrategie Landwirtschaft und Ernährung anlässlich einer Vernehmlassung in der Begleitgruppe.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’élevage suisse réduit son utilisation d’antibiotiques critiques de 75 %

17.11.22 | Demain débute la Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens. Depuis des années, l’agriculture suisse travaille d’arrache-pied à la réduction de l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage grâce à des programmes de santé animale et à l’optimisation des conditions de détention. Ses efforts sont récompensés : la consommation d’antibiotiques a chuté de 60 % depuis 2008, et même de 75 % pour les classes d’antibiotiques critiques. En 2021, la quantité totale employée a diminué de 2 %, celle des classes critiques de 7 %.

Lire la suite
Communiqués de presse
Risque d’un black-out : Comment l'agriculture peut-elle s'y préparer ?

16.11.22 | Lors du 7e congrès AgroCleanTech, différents intervenants ont présenté des scénarios auxquelles l’agriculture pourrait se voir confrontée dans le contexte du risque d’une pénurie en électricité et comment elle peut s’y préparer. Une lacune d’approvisionnement est possible et l’agriculture en serait fortement touchée. Une installation photovoltaïque et un accumulateur n’assurent pas encore l’approvisionnement en électricité de secours. La génératrice sur prise de force est actuellement la mesure la plus simple et la plus avantageuse pour s’auto-approvisionner en électricité.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 45

14.11.22 | La nouvelle mode consiste à publier des études sur la manière dont devrait évoluer l’agriculture. Toutefois, il vaudrait mieux éviter les contradictions avec la réalité en y intégrant familles paysannes et consommateurs.

Lire la suite