Contenu principal

Les paysans suisses disent merci

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 11 mai 2020

Dès aujourd’hui, des paysannes et des paysans investissent les grandes gares de Suisse pour remercier la population de la confiance qu’elle leur a témoignée ces derniers temps et lui rappeler qu’ils continuent de garantir l’approvisionnement en aliments de la région. Ainsi l’Union suisse des paysans boucle-t-elle la campagne d’information prévue pour ce printemps. En revanche, le travail de sensibilisation mené dans le cadre de la campagne « Nous protégeons ce que nous aimons » se poursuit. Toutes les familles paysannes sont appelées à participer.

Le confinement inattendu imposé par le coronavirus a commencé en même temps que la campagne médias qu’avait prévue l’Union suisse des paysans (USP). Quatre portraits, figurant une paysanne et son fils ainsi qu’un agriculteur et ses deux filles jumelles, ont permis d’expliquer les succès et les travaux d’optimisation des familles paysannes en matière de protection des végétaux, de recours aux antibiotiques et de biodiversité. Ces affiches sont restées visibles pendant cinq semaines comme bannières publicitaires sur les principaux sites d’actualité de Suisse, de même que sur Facebook et Instagram. Il a ainsi été possible d’informer près de quatre millions de personnes. De plus, le site web www.agriculture-durable.ch et la version allemande ont enregistré 15 000 visites. Par la suite, les semaines pendant laquelle s'est déroulée cette campagne se sont révélées tout à fait opportunes, car la population suisse se montrait alors très sensible à la production d’aliments indigènes, et elle l’est d’ailleurs encore.

Par contre, la diffusion d’affiches animées a été interrompue dans les grandes gares, désertées du jour au lendemain. À compter d’aujourd’hui, l’USP rattrape cette partie de la campagne. Sur une autre affiche, elle remercie la population pour la confiance qu’elle a témoignée au secteur agricole au cours de ces dernières semaines et lui rappelle que les familles paysannes continueront d’assurer l’approvisionnement en aliments de la région. Cette affiche se verra de nouveau accompagnée de la publicité sur Facebook et Instagram.

Dans un autre registre, l’USP poursuivra les travaux initiés l’année dernière dans le cadre de la campagne « Nous protégeons ce que nous aimons » au moyen des panneaux et des dépliants pour les exploitations agricoles ainsi que de la page Facebook et du site web dédiés. Tous les moyens d’information et de sensibilisation sont disponibles auprès des chambres cantonales d’agriculture. Comme les mesures de protection contre le coronavirus commencent à être assouplies et qu’un certain retour à la normale se fait sentir, il est important que le secteur agricole continue de renseigner la population. Bientôt, des thèmes comme la protection des végétaux, la biodiversité ou l’alimentation des animaux seront redevenus d’actualité.

Renseignements

Sandra Helfenstein

Union suisse des paysans
Responsable Département Communication et services internes
Division Médias & campagnes
Porte-parole de l'USP

Téléphone 056 462 52 21
Mobile 079 826 89 75
Email sandra.helfenstein@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°20 -2024

21.05.24 | Le peuple pourrait se prononcer très prochainement sur l’initiative pour la responsabilité environnementale. La majorité de la CEATE-N a recommandé de ne pas lui opposer de contre-projet.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Tierseuchenverordnung

17.05.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung der Tierseuchenverordnung.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°19 -2024

13.05.24 | Placées sous l’égide de l’USP, les négociations sur les prix auprès des organisations de producteurs sont en bonne voie. Des hausses ont déjà été obtenues pour les pommes de terre. En juin, ce sera le tour des céréales.

Lire la suite
Points de vue
L’initiative d’allègement des primes, ou la menace d’une nouvelle facture de plusieurs milliards

10.05.24 | Déposée par le PS, l’initiative d’allègement des primes demande que les personnes assurées ne doivent pas consacrer plus de 10 % de leur revenu disponible aux primes d’assurance-maladie. Il ne fait aucun doute que ces primes pèsent de plus en plus lourd dans le budget de nombreux ménages. En effet, les coûts de la santé ont fortement augmenté au cours des dernières décennies. C’est pourquoi environ un quart de la population suisse, soit 2,3 millions de personnes, bénéficie d’une réduction de primes à l’heure actuelle.

Lire la suite
Communiqués de presse
Renvoi des propositions d’économies du Conseil fédéral

07.05.24 | Le Conseil fédéral se prononcera bientôt sur le crédit-cadre agricole 2026-2029. Non seulement l’Union suisse des paysans, mais aussi de nombreuses autres organisations ainsi que presque tous les cantons et partis se sont clairement opposés aux mesures d’économies prévues de 2,5 %. Le Conseil fédéral est dans l’obligation de tenir compte du résultat sans équivoque de la consultation s’il ne veut pas que les processus démocratiques tournent à la mascarade.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°18 -2024

06.05.24 | L’USP s’oppose à l’obligation de réserver 3,5% des terres ouvertes à la promotion de la biodiversité. Elle a défendu sa position devant la CER-CE, dont la majorité s’est laissé convaincre.

Lire la suite
Communiqués de presse
Valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse

06.05.24 | L’Union suisse des paysans rejoint AgroImpact pour mieux valoriser les efforts climatiques de l’agriculture suisse. Il s’agit d’accompagner la transition climatique de l’agriculture en développant l’assise nationale d’une initiative pionnière.

Lire la suite
Points de vue
Pour garantir notre approvisionnement énergétique : OUI à la nouvelle loi sur l'approvisionnement en électricité

03.05.24 | Que ce soit dans l'agriculture ou dans le secteur de l'énergie, il vaut mieux produire en Suisse et ne pas dépendre d'importations douteuses. De plus, une pénurie d'électricité entraînerait des conséquences dramatiques pour les exploitations agricoles. C'est là qu’intervient la loi sur l'approvisionnement en électricité, sur laquelle nous voterons en juin. Elle vise à renforcer la sécurité de l’approvisionnement énergétique en développant les énergies renouvelables indigènes.

Lire la suite