Contenu principal

Répartition inéquitable des responsabilités

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 2 février 2023

Lors d’un sommet national sur l’alimentation, un comité scientifique a remis au Conseil fédéral ses recommandations pour développer notre système alimentaire. Sur le principe, ces recommandations font appel à la responsabilité de toute la chaîne de création de valeur, des producteurs aux consommateurs, chose que l’Union suisse des paysans considère comme positive. Or, la plupart des mesures contraignantes proposées ne s’appliquent qu’à l’agriculture et vont trop loin : un fait inacceptable et une occasion manquée pour la mise en place d’une politique alimentaire globale crédible. 

Aujourd’hui, 42 chercheurs ont présenté leurs recommandations pour une transformation du système alimentaire, complétant ainsi celles d’une assemblée citoyenne. Tous s’accordent à dire que l’atteinte d’un système alimentaire durable passe par l’ensemble de la chaîne de création de valeur. Le comité scientifique a déjà hiérarchisé ses mesures et esquissé les grandes lignes d’une feuille de route. Dans un premier temps, il propose des mesures d’incitation et de sensibilisation pour les consommateurs, les agriculteurs et la restauration collective.

Dans un deuxième temps, des mesures régulatrices et des taxes dissuasives pour atteindre les objectifs de durabilité seront de plus en plus appliquées, lesquelles ne se limiteront presque qu’à des mesures extrêmement restrictives, coûteuses et radicales pour les exploitations agricoles. Des impôts, des taxes et le respect de prescriptions supplémentaires seront exigés. Dans un troisième temps, à partir de 2026, les recommandations ne se concentreront presque que sur la politique agricole, et donc l’agriculture.

L’Union suisse des paysans (USP) regrette ce résultat, qui n’a rien d’une répartition équitable de la responsabilité sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur en vue d’une politique alimentaire durable. L’agriculture est prête à participer à une telle politique pour autant qu’elle puisse vendre les aliments qu’elle produit de manière plus durable et avec des coûts supplémentaires. Dans le cas contraire, la production et ses répercussions négatives se déplaceront simplement à l’étranger. Or, il ne peut s’agir là de l’objectif de la transformation du système alimentaire.  

La discussion sur le développement de la politique agricole et alimentaire doit avoir lieu sur la base du rapport de postulat adopté par le Conseil fédéral et sous la direction des institutions fédérales.

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Michelle Wyss

coresponsable de la division Économie agraire de l’USP
tél. 056 462 50 08

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°49-2023

12.12.23 | Lors de l’AD de l’USP, les quelque 400 délégués ont adopté à l'unanimité une résolution contre les mesures d'économies du Conseil fédéral. En outre, de nouveaux membres ont été élus au Comité et à la CSA.

Lire la suite
Prises de position Verordnungsänderungen im Bereich des Bundesamtes für Energie

07.12.23 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zu den Verordnungsänderungen im Bereich des Bundesamtes für Energie.

Lire la suite
Prises de position Verordnungsentwurf über Massnahmen zur Senkung des Verbrauchs von elektrischer Energie im Personenverkehr sowie im Güterverkehr auf der Schiene

07.12.23 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zum Verordnungsentwurf über Massnahmen zur Senkung des Verbrauchs von elektrischer Energie im Personenverkehr sowie im Güterverkehr auf der Schiene.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’initiative biodiversité passera par les urnes

07.12.23 | Le contre-projet à l’initiative biodiversité n’est plus d’actualité. La biodiversité est importante, mais il n’y a pas besoin d’une nouvelle base légale pour continuer à la promouvoir. Voilà l’opinion qui a finalement pris le dessus au Conseil des États. L’Union suisse des paysans partage ce point de vue. C’est pourquoi elle propose même de rejeter l’initiative.

Lire la suite
Communiqués de presse
Nos sols, une ressource précieuse et pourtant méconnue

05.12.23 | Des sols sains sont indispensables à la biodiversité et la production de nos denrées alimentaires. Ils nous protègent contre les dangers naturels et atténuent le réchauffement climatique. Lorsque les sols sont rendus imperméables, ces nombreuses fonctions ne sont plus garanties. Le plus souvent, nous ne connaissons même pas la qualité des sols qui disparaissent tandis que le béton et l’asphalte continuent leur progression. C’est pourquoi la Confédération, en collaboration avec les cantons, les communes, la communauté scientifique ainsi que les domaines de l’agriculture, de la protection de la nature et de l’aménagement du territoire s’engagent à améliorer les connaissances sur les sols et, ainsi, à garantir leurs fonctions à l’avenir.

Lire la suite
Communiqués de presse
Forte participation au sondage sur la politique agricole 2030

05.12.23 | Le 30 novembre se terminait le sondage de l’Union suisse des paysans auprès des entreprises agricoles concernant leurs attentes pour la prochaine politique agricole. Avec plus de 5500 réponses, la participation a été clairement plus élevée qu’attendu.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°48-2023

04.12.23 | Lors de l’AD de l’USP, les quelque 400 délégués ont adopté à l'unanimité une résolution contre les mesures d'économies du Conseil fédéral. En outre, de nouveaux membres ont été élus au Comité et à la CSA.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les familles paysannes n’arrivent plus à joindre les deux bouts

29.11.23 | Le thème dominant de l’Assemblée des délégués de l’Union suisse des paysans de cette année était la chute à un niveau très bas du revenu des familles paysannes et les coupes supplémentaires prévues par le Conseil fédéral dans le budget agricole. Sur ce point, les délégués ont adopté une résolution à l’attention du Parlement et ont sorti un carton rouge au Conseil fédéral pour sa faute de jeu en ce qui concerne les mesures d’économies.

Lire la suite