Contenu principal

Les veaux descendent à 12 fr. 80

Commentaire du marché du 17 mai 2019 dans le journal Agri

C’est maintenant, entre Pâques et Pentecôte, que le marché des veaux subit un ralentissement considérable. La semaine dernière, le prix de reprise des abattoirs se situait en moyenne 28 centimes au-dessous de la cote hebdomadaire de Proviande. Avec 12 fr. 92 le kilo poids mort payés pour les veaux AQ de classe T3 au lieu du prix hebdomadaire de 13 fr. 20, l’engraissement des veaux n’est plus rentable. Les prix indicatifs des veaux maigres augmentent de 30 centimes le kilo poids vif et, en même temps, les prix hebdomadaires de Proviande baissent de 40 centimes à 12 fr. 80 pour les animaux de classe T3 livrés à l’abattoir. Malgré les 600 tonnes de viande de veau placées en chambre de congélation, la demande reste faible. Une nouvelle action de stockage avec des contributions de Proviande n’aura pas lieu, car les crédits à cet effet sont épuisés.

Les engraisseurs de veaux vont au-devant de temps difficiles. Ils ont pourtant fait tout leur possible pour améliorer la qualité. En raison de l’utilisation accrue des races entièrement bouchères, les poids morts augmentent, et il y a davantage de veaux dans les classes de charnure supérieures C et H. La moitié de la viande de veau est destinée au secteur de la restauration. Cette dernière veut certes de la viande de qualité, mais elle se montre sensible au prix. L’abondance de l’offre pèse sur le marché à l’heure actuelle ; la situation ne devrait s’améliorer que vers Pentecôte (9 juin) et après la montée à l’alpage.

Hans Rüssli

Union Suisse des Paysans

Sur le même sujet

Statistique de la semaine
Semaine 42-2022

21.10.22 | Selon l’estimation actuelle, les surfaces d’épeautre et d’avoine ont fortement augmenté cette année (+20 % et +47 %). Il y a 100 ans, l’épeautre était une céréale importante avec une surface de plus de 20 000 hectares. Suite à un recul continu, la surface est arrivée au plus bas avec 1404 hectares en 2000. A l’heure actuelle, la surface estimée atteint 7961 hectares. La céréale authentique jouit de plus en plus de la faveur des consommateurs. Cette année, la récolte est estimée à environ 29 000 tonnes (y compris la quantité prévue comme semence). Jadis, l’avoine servait surtout comme fourrage pour les chevaux. Pendant la seconde guerre mondiale, la surface d’avoine s’est élevée à plus de 40 000 hectares. Au cours de la mécanisation de l’agriculture, l’avoine a perdu son importance et la surface a reculé à 1494 hectares en 2014. A l’heure actuelle, l’avoine est utilisée pour de nouveaux produits, tels que le lait d’avoine. Cette année, la surface est estimée à 2825 hectares.

Lire la suite
Communiqués de presse
Personne n’est à l’abri d’un divorce

14.10.22 | Une année après son lancement, la campagne « Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie » traitera plus à fond le cas particulier du divorce. Elle entend inciter davantage de familles paysannes à parer aux coups du sort en prenant les mesures les plus à même de prévenir les répercussions négatives pour elles-mêmes et leur exploitation.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 41-2022

14.10.22 | Le revenu net d’entreprise selon les comptes économiques de l’agriculture (CE, établis par l’Office fédéral de la statistique) correspond à peu près au revenu agricole des exploitations individuelles selon le dépouillement cen-tralisé des données comptable (DC, établi par Agroscope). Ces vingt dernières années, le revenu net d’entreprise (macroéconomique) a stagné, pendant que le revenu agricole par exploitation (microéconomique) a augmenté en raison du recul du nombre des exploitations. Le revenu du travail par unité de main-d’œuvre familiale est calculé sur la base du revenu agricole. Longtemps, il a augmenté plus vite que le revenu agricole en fonction de la crois-sance de la productivité du travail. Cependant, cet effet a diminué ces dernières années. En détail, des diver-gences existent entre les CE et le DC. Par exemple, les CE ne prennent pas en compte les prestations d’assurance ce qui explique au moins en partie l’évolution divergente dans l’année 2021, ravagée par des intempéries.

Lire la suite
Communiqués de presse
La CER-E est favorable au mini-train d’ordonnances sur la PA22+

11.10.22 | La Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États a repris l’examen du mini-train d’ordonnances sur la PA22+ entamé en septembre, finalisant ainsi la préparation de l’objet pour la session d’hiver. L’Union suisse des paysans salue dans une large mesure les décisions prises par la commission et soutient le mini-train sous sa forme proposée.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 09-22 : Évolution de l’effectif des animaux de rente en Suisse

10.10.22 | L’effectif des animaux de rente connaît une hausse estimée de 6000 UGB en 2022. Les volailles enregistrent la plus forte augmentation. Les cheptels de bovins et ceux de porcs sont également en légère crois-sance. Dans l'ensemble, les changements sont toutefois minimes.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - septembre 2022

10.10.22 | La première moitié de septembre a été dominée par des températures douces. Des orages ont apporté des quantités de pluie parfois importantes, surtout dans le sud de la Suisse. À partir du 17 septembre, les températures ont beaucoup baissé. La limite de la neige est descendue pour s’établir entre 1800 et 1400 mètres. À compter du 25 septembre, des masses d’air humide sont arrivées de l’ouest, apportant des précipitations quotidiennes. Sur l’ensemble du mois, la température moyenne nationale a été de 0,4 degré inférieure à la norme 1981-2020. Au nord des Alpes, le total des précipitations a été de loin supérieur à la normale. Dans certaines régions, il s’agissait du mois de septembre le plus humide depuis 1864. Au sud des Alpes, le temps s’est montré nettement plus sec. Dans le nord-ouest du Tessin et dans certaines régions du Valais, les précipitations étaient inférieures de moitié à la norme. Jusqu’à la fin août, la Suisse Grêle a enregistré un total de 7439 annonces, soit bien moins qu’à la fin août 2021 (11 484 annonces), mais bien plus qu’à la fin août 2020 (2030 annonces). Les déclarations de dommages causés par les éléments naturels se situent jusqu’à présent elles aussi entre celles de 2021 et de 2020 (tableau 1.6).

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 40-2022

07.10.22 | Selon l’estimation des comptes économiques de l’agriculture par l’Office fédéral de la statistique, cette année, l’agriculture peut nettement augmenter la valeur de la production par rapport à 2021. Malgré la sécheresse, les conditions étaient meilleures qu’en 2021 qui était ravagée par des gels tardifs, la grêle, des pluies fortes et des inondations. Cependant, le revenu net qui sert à dédommager la main-d’œuvre familiale des exploitations diminue de 114 millions de francs comme le renchérissement augmente fortement les frais des exploitations. Ceux-ci grimpent de plus de 600 millions de francs.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 39-2022

30.09.22 | Ces dernières années, les importations de grains et de farine de céréales se sont développées de façon constante. Elles correspondent à peu près à une énergie alimentaire de 3000 térajoules par an. Par contre, les importations de produits céréaliers transformés (surtout des positions du chapitre douanier 19) ont manifesté une croissance constante. Au cours des dix dernières années, l’augmentation en termes d’énergie alimentaire a at-teint presque 50 %. La protection à la frontière est minime pour les produits transformés en comparaison avec celle des produits non ou peu transformés. Les produits transformés peuvent être importés et vendus à un prix bon marché. Ainsi, ils mettent sous pression la production indigène et surtout le secteur de transformation. Des initiatives pour une transformation locale des céréales indigènes et des garanties de provenance peuvent remé-dier à cet effet. Quant aux produits de boulangerie, la marque « pain suisse » garantie déjà pour une origine suisse des produits.

Lire la suite